Thomas Holland (2e comte de Kent)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thomas Holland et Holland.
Thomas Holland
Titre comte de Kent
(1381 - 1397)
Conflits Guerre de Cent Ans
Faits d'armes Bataille de Nájera
Biographie
Naissance
Upholland
Décès
Angleterre
Père Thomas Holland
Mère Jeanne de Kent
Conjoint Alice FitzAlan
Enfants Aliénor Holland
Thomas Holland
Jeanne Holland
Edmond Holland
Marguerite Holland
Eleanor Holland

Image illustrative de l'article Thomas Holland (2e comte de Kent)
De gueules, à trois léopards d'or, brisé d'une bordure d'argent

Thomas Holland (1350 ou 1354 – 25 avril 1397), comte de Kent, était un noble anglais et un conseiller de son demi-frère Richard II.

Il était fils de Thomas, baron Holland, et de Jeanne Plantagenêt, comtesse de Kent, elle-même fille d'Edmond de Wookstock, comte de Kent, et de Marguerite Wake. Edmond était fils du roi Édouard Ier et de sa seconde épouse Marguerite de France. Thomas Holland était en outre un demi-frère plus âgé de Richard II, sa mère s'étant remariée au prince de Galles Édouard de Woodstock.

Quand son père mourut en 1360, il devint baron Holland, sa mère restant comtesse de Kent de son propre chef. A seize ans, il devint capitaine au sein des forces anglaise en Guyenne. Pendant les années qui suivirent, il prit part à plusieurs campagnes, et fut fait chevalier de la Jarretière en 1375.

Richard de Bordeaux devint roi en 1377, et Thomas Holland prit une grande influence sur son jeune demi-frère, qu'il utilisa pour sa propre fortune. En 1381, il fut créé comte de Kent.

Mariage et enfants[modifier | modifier le code]

Il épousa le 10 avril 1364 Alice FitzAlan, fille de Richard FitzAlan, comte d'Arundel et d'Eléonore de Lancastre. Ils ont eu sept enfants :

À travers les mariages de ses filles, il est l'ancêtre de nombreuses figures de la guerre des Deux-Roses, parmi lesquelles Richard, duc d'York et Richard Neville, comte de Warwick, dit le Faiseur de Rois.

Source[modifier | modifier le code]