Thomas Georgeon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Georgeon.

Thomas Georgeon est un moine trappiste, connu notamment pour être le postulateur de la cause de béatification des 19 martyrs d'Algérie (morts entre 1994 et 1996) et un bon connaisseur des moines de Tibhirine[1] et du frère Luc dont il a écrit la biographie avec Christophe Henning[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études en communication à l'université de la Sorbonne, Thomas Georgeon travaille pendant cinq ans à l'agence de presse photographique Gamma.

Entré à l'abbaye de la Trappe en 1994, il en fut maître des novices et prieur.

En 2007, il est appelé comme supérieur de la communauté italienne de Frattocchie[3] dont il deviendra abbé le [4].

En 2012, il devient secrétaire de l'abbé général des Trappistes, le T.R.P. Fitzgerald, et, en 2013, il est nommé postulateur de la cause de Mgr Claverie et de ses 18 compagnons[5],[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir à ce sujet : assassinat des moines de Tibhirine
  2. « Frère Luc, la biographie », sur Bayard Editions, Bayard Éditions (consulté le 5 septembre 2017)
  3. Frédéric Mounier, « Un jeune père abbé sur les traces de Frère Luc », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 5 septembre 2017)
  4. (it) Monaci Trappisti di Frattocchie, « Storia della Comunità », sur www.trappisti.org (consulté le 5 septembre 2017)
  5. Laurent, « Témoignage de Père Thomas Georgeon, postulateur de la cause de béatification - Mai 2015 », sur www.moines-tibhirine.org, journal Sud Ouest (consulté le 5 septembre 2017)
  6. « L’Abbaye de Frattocchie », sur Mont de Cats (consulté le 3 novembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]