Thomas Erskine May

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Thomas Erskine May
Erskine May.jpg
Fonctions
Greffier de la chambre des communes du Royaume-Uni (en)
Reginald Palgrave (en)
Membre de la Chambre des lords
Titre de noblesse
Baron Farnborough (en)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Bedford School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Conjoint
Louisa Johanna Laughton (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction

Thomas Erskine May, 1er baron Farnborough, KCB , PC ( - ) était un théoricien de la constitution britannique, qui a fait toute sa carrière à la Chambre des communes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas Erskine May est né à Highgate, dans le Middlesex, le et a été baptisé le à St Martin-in-the-Fields à Westminster. Ses parents ont été enregistrés sous le nom de Thomas et Sarah May [1]. Il a fait ses études à la Bedford School [2].

Il a commencé son service parlementaire en 1831, à l'âge de 16 ans, en tant que bibliothécaire adjoint à la bibliothèque de la Chambre des communes. Il fut admis au Middle Temple le et admis au barreau le [3]. Il a épousé Johanna Laughton, de Fareham, le [4]. Il devint examinateur de pétitions concernant des projets de loi privés en 1846 et, de 1847 à 1856, était maître des impôts pour les deux chambres du Parlement. En 1856, il devint greffier adjoint de la Chambre des communes.

Il fut nommé compagnon de l'ordre du Bath (CB) le et promu au rang de chevalier commandant (KCB) le . Le , il est nommé greffier de la Chambre des communes par Lettres patentes. En 1873, il fut élu conseiller du Middle Temple et obtint un doctorat honorifique en droit civil de l'Université d'Oxford en 1874. En 1880, il fut nommé lecteur du Middle Temple et assermenté au Conseil privé en 1884.

Le , peu après son départ à la retraite du poste de greffier de la Chambre des communes, il est créé « baron Farnborough, de Farnborough, dans le comté de Southampton ». Il mourut le [5] et ne laissa aucun héritier. La baronnie s'éteignit, devenant la deuxième pairie la plus courte de l'histoire britannique, après la baronnie de Leighton.

Sir William McKay, qui a édité le journal privé d'Erskine May, a laissé entendre qu'il était probablement un fils ou un petit-fils non reconnu de Thomas Erskine (1er baron Erskine)[6].

Œuvres remarquables[modifier | modifier le code]

L'ouvrage le plus célèbre de May, le traité sur la loi, les privilèges, les délibérations et l'utilisation du Parlement (maintenant connu sous le nom d'Erskine May : pratique parlementaire ou tout simplement Erskine May) a été publié pour la première fois en 1844. Le livre en est actuellement à sa 25e édition (2019). Il est officieusement considéré comme faisant partie de la Constitution du Royaume-Uni. Le guide fait autorité dans de nombreux pays du Commonwealth et exerce souvent une forte influence sur les conventions constitutionnelles. Il est disponible gratuitement en ligne depuis sur le site du Parlement britannique[7].

L’histoire constitutionnelle de l’Angleterre depuis l’accession de George III, 1760 à 1860 est un autre ouvrage remarquable. (ISBN 0-8377-2429-5)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Imprimés paroissiaux de Westminster, Londres, Angleterre (Saint Martin in the Fields), baptêmes, 1813-1837
  2. Recensement de 1881: "Nom: May, Thomas E. Âge: 66. Relation: Chef. Nom du conjoint: Lousia J. Sexe: Masculin. Lieu de naissance: Highgate, Middlesex, Angleterre. Paroisse civile: St Margaret. Comté / Ile: London. Pays: Angleterre - Adresse civique: Palais de Westminster - Condition au mariage: mariée - Occupation: KCB Greffier de la Chambre des communes - District d'enregistrement: St George Hanover Square - Sous-district d'enregistrement: St Margaret Westminster - District de recensement: 1. " Source: Archives nationales , classe RG11, pièce 117, folio 18, page 30.
  3. Fellowes, « Review section », Parliamentary Affairs, vol. IV, no 2,‎ , p. 266 (lire en ligne, consulté le 16 juillet 2010)
  4. Correspondance de Lady Farnborough et de Mlle EG Laughton
  5. Acte de décès : « Nom : May, Thomas Erskine (Lord Farnborough). Âge à la mort : 71 ans. District : St George Hanover Square. Comté : London, Middlesex. » General Register Office, Index d'état civil d'Angleterre et du pays de Galles, avril-juin 1886, volume 1a, page 305.
  6. William McKay, May, Thomas Erskine, Baron Farnborough (1815-1886), Dictionnaire biographique national d'Oxford, Oxford University Press, 2004 ; online edn, Jan 2000. Récupéré le 11 avril 2011.
  7. Hansard Society, Freeing 'Erskine May': getting the authoritative guide to Parliament's procedures and practice online, 4 juillet 2019.

Liens externes[modifier | modifier le code]