Thomas Cook

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Thomas Cook
Description de cette image, également commentée ci-après
Thomas Cook
Naissance
Melbourne, Derbyshire,
Drapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Royaume-Uni
Décès (à 83 ans)
Bergen, Drapeau de la Norvège Norvège
Profession
Fondateur du groupe touristique Thomas Cook
Conjoint
Marianne Mason
Famille
John Mason (1834)

Thomas Cook (né le à Melbourne, Derbyshire et mort le à Bergen, Norvège) fut un missionnaire baptiste et un homme d'affaires britannique, pionnier du secteur touristique. Il est le fondateur du groupe touristique Thomas Cook.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas Cook est le fils de John et Elizabeth Cook[1]. À l'âge de 4 ans il perd son père, mais sa mère se remarie plus tard en 1812. Thomas commence à travailler à l'âge de 10 ans comme assistant d'un fleuriste du marché local pour un salaire de six pence par semaine. À 14 ans, il trouve un emploi stable durant 5 ans comme apprenti ébéniste auprès de John Pegg. Pendant ce temps, sa mère ouvre une petite boutique, où il l'aide à vendre.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1828, il devient missionnaire baptiste jusqu'en 1832[2].

Le il organise le premier voyage de groupe organisé de Leicester à Loughborough pour 500 militants luttant contre la dépendance à l'alcool de leurs concitoyens. La première agence de voyages est née[3].

En 1845, il organise des voyages à Liverpool, puis en 1855, pour les touristes britanniques, le premier circuit touristique à travers l'Europe. Les destinations sont Bruxelles, Cologne, Heidelberg, Baden-Baden, Strasbourg et Paris. En 1869 c'est la première croisière sur le Nil. Son entreprise organise en 1872 son premier tour du monde. Elle est sans doute l'une des premières entreprises globales, comportant des bureaux à Bombay et à Calcutta à partir de 1880, et au Japon à partir de 1908[4].

A partir de 1870, l'entreprise Cook&Son met en place un système de "coupons d'hôtels internationaux", des carnets de tickets utilisables dans tous les hôtels avec lesquels la compagnie était en relation[4].

Il a commandé la construction de l'hôtel Old Cataract (Égypte), qu'il ne verra pourtant pas, étant mort avant les travaux[5].

Devenu aveugle à la fin de sa vie, Thomas Cook meurt le à l'âge de 83 ans. Il est enterré au cimetière de Welford Road.

L'entreprise touristique Thomas Cook and Son sera jusqu'en 1928 une propriété de la famille Cook. À partir de cette date, elle sera vendue plusieurs fois avant d'être acquise en 2001 par le groupe touristique allemand C&N Touristik AG qui depuis s'est renommé en Thomas Cook AG. Elle fait faillite en .

Tombe au cimetière de Welford Road

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Cook, Thomas (1808–1892) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press Inscription nécessaire
  2. William H. Brackney, Historical Dictionary of the Baptists, Rowman & Littlefield, USA, 2021, p. 168
  3. « Thomas Cook, l’extraordinaire histoire du premier agent de voyages du monde », sur Le Soir Plus, (consulté le )
  4. a et b Sylvain Venayre, Histoire du monde au XIXe siècle, Pluriel, , 983 p. (ISBN 978-2-818-50602-8), p.79
  5. Bertrand de Saint-Vincent, « Old Cataract. L'éternité devant soi », Le Figaro, mercredi 20 août 2014, page 20.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Die Geschichte von Thomas Cook - 1841 bis 2001 : site du groupe Thomas Cook AG (page consultée le )
  • Béatrix de L'Aulnoit et Philippe Alexandre, Thomas Cook 1808-1892. L'inventeur des voyages, Robert Laffont, 2018, 270 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]