Thomas Cheysson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Thomas Cheysson
Description de cette image, également commentée ci-après
Thomas Cheysson (à gauche), Loran et Yves Nilly - 2011
Surnom Simon Amimo
Naissance
Boulogne-Billancourt, France
Nationalité Drapeau de la France française
Profession Scénariste
Films notables Vincent n'a pas d'écailles
Le Gang des Antillais

Thomas Cheysson est un scénariste français né en 1970 à Boulogne-Billancourt.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas Cheysson débute dans le cinéma en 1988, comme assistant réalisateur. Jusqu’au milieu des années 2000, il a travaillé aux côtés de nombreux réalisateurs, dont Henri Storck, Romain Goupil, Claire Simon, Chantal Akerman ou Michel Piccoli.

Dès 1990, il commence à réaliser des courts métrages de fiction ou documentaires (Camion, Les Enfants sur la nuque, Les Dix). Il se consacre également à l’écriture de scénarios de longs métrages. Citons, entre autres, Alors voilà de Michel Piccoli, Congo River de Thierry Michel, Je suis Annemarie Schwarzenbach de Véronique Aubouy, Naufragé volontaire de Didier Nion, Le Gang des Antillais de Jean-Claude Barny, Vincent n'a pas d'écailles de Thomas Salvador, ou encore L'Escamoteur d’Emmanuel Hamon.

À partir du milieu des années 90, il travaille sur des scénarios interactifs, s’efforçant de concilier intensité dramatique et interactivité. Il réalise, entre autres, le jeu vidéo Isabelle[1].

Il écrit également pour la télévision (CosmicConnexion, soirée pour Arte de Marie Cuisset et Anne Jaffrennou, Les Petits Secrets des grands tableaux, série documentaire pour Arte de Carlos Franklin et Clément Cogitore, Les Debré et L'Utopie des images de la révolution russe[2], documentaires d’Emmanuel Hamon) et la radio (Parole de pirate !, En attendant Saddam et Expédition taxi-maboule[3], feuilletons de 10 épisodes pour Radio France).

Il prépare deux longs métrages, Oublier Babylone[4] et Mort aux espions ![5], coécrits et coréalisés avec Yves Nilly.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Assistant réalisateur[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Libération - Thomas Cheysson est le créateur d'«Isabelle», jeu à l'univers et aux couleurs fantastiques qui part à la conquête du monde »
  2. « Les Poissons Volants - L'Utopie des images »
  3. « Le Monde - « Taxi Maboule » : la fiction qui plonge dans l’histoire vraie des indépendances africaines »
  4. « Le Film français - juin 2013 - "Les Poissons Volants se (re)projette sur le grand écran" »
  5. « Les Poissons Volants - Mort aux espions! »
  6. « La tentation de saint Antoine de Jérôme Bosch en VR 360 »
  7. « L'Utopie des images de la révolution russe »
  8. « Les Ménines de Diégo Vélasquez en VR 360 »
  9. « Simple Production - Les amis du plaisir, trente ans après »
  10. « FIFF Namur - Palmarès 1993 »
  11. « Festival : Le gang des Antillais rafle le Hublot d'or au Croisic »
  12. « Dikalo Awards »
  13. « AMAA 2017: full list of nominations »
  14. « Caribbean Tales International Film Festival 2017 »
  15. « Festival "Polar" de Cognac 2017 »
  16. « International 3D Festival - Liège - 2016 Winners »
  17. « Nab Show - Shanghai - 2016 Awards »
  18. « World VR Forum 2017 Official selection »
  19. « Festival international du film de mer et de marins - Le Havre - 18 au 22 octobre 2017 »
  20. « Entrevues: premières fictions françaises »
  21. « Champs-Élysées Film Festival »
  22. « Venezia Classici - la Biennale di Venezia »
  23. « 32º Festival Internacional de Cine de Mar del Plata »
  24. « Winners 2018 San Lorenzo Film Festival »

Lien externe[modifier | modifier le code]