Thomas Brassey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thomas Brassey
Description de l'image Brassey-2.jpg.
Naissance
Buerton (Cheshire West and Chester) (Angleterre)
Décès (à 65 ans)
St Leonards-on-Sea (Angleterre)
Nationalité anglaise
Formation Ingénieur civil

Thomas Brassey (1805-1870) est un Ingénieur civil anglais et un entrepreneur qui participa à la construction de chemins de fer en Grande-Bretagne, sur le continent européen et dans d'autre pays du monde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entrepreneur aux chemins de fer[modifier | modifier le code]

Au Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

Thomas Brassey commence son travail sur les chemins de fer français, en 1841, par un contrat avec la Compagnie du chemin de fer de Paris à Rouen où il s'associe avec William Mackenzie pour emporter le marché de la construction de la ligne, proposé aux entrepreneurs anglais par Joseph Locke ingénieur en chef de la Compagnie. Avec les mêmes hommes, il obtient également le marché du prolongement avec la Compagnie du chemin de fer de Rouen au Havre, le matériel roulant étant construit en France par un autre Anglais William Buddicom[1]. C'est sur la ligne de Rouen au Havre qu'il fut confronté à l'un de ses plus importants problèmes avec l'effondrement du viaduc de Barentin peu avant la fin du chantier en 1846. La cause exacte n'a jamais été parfaitement établie et il le reconstruisit en quelques mois à ses frais ce qui permit la mise en service de la ligne de Paris-Saint-Lazare au Havre en 1847[2].

Associé à Mackenzie, il réalise également les travaux à la charge de la compagnie sur le chemin de fer d'Orléans à Bordeaux[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fabrice Bensimon, « David Brooke, William Mackenzie. International Railway Builder and Civil Engineer. Londres, The Newcomen Society, 2004, 200 p. (ISBN 0-904685-14-4). David Brooke (ed.), The Diary of William Mackenzie, the First International Railway Contractor, Londres, Thomas Telford, 2000, 610 p. (ISBN 0-7277-2830-X). », Revue d'histoire du XIXe siècle [Online], 34 | 2007, Online since 02 July 2007, connection on 27 April 2014. URL : http://rh19.revues.org/1572
  2. « Compagnie de Rouen au Havre », dans Annuaire officiel des chemins de fer, N. Chaix, 1848, pp. 101-103 (consulté le 26 avril 2014).
  3. Hippolyte Jules Demolière, Amédée Achard, Jules de Peyssonne, De Paris à Bordeaux ...: contenant 1. De Paris à Corbeil et à Orléans, Hachette, 1855, p. 121 extrait (consulté le 28 mars 2014).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) David Brooke, « Thomas Brassey (1805–1870) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, septembre 2004 (en ligne consulté le 28 avril 2014)
  • (en) Charles Walker, Thomas Brassey, Railway Builder, éditeur Frederick Muller, Londres, 1969
  • (en) Tom Stacey, Thomas Brassey : The Greatest Railway Builder in the World, Stacey International, Londres, 2005 (ISBN 1-905299-09-5)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]