Thomas Bonehill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Thomas Bonehill
Thomas Bonehill.jpg
Biographie
Naissance
Décès

Thomas Bonehill, est un ingénieur né à Bilston (Angleterre) le et mort à Marchienne-au-Pont en Belgique le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait la connaissance de Ferdinand Puissant d'Agimont, qui lui demande d'étudier les modifications à apporter au haut fourneau à bois qu'il exploite à Gougnies.

Bonehill propose le déplacement des installations et l'achat d'un terrain à Marchienne-au-Pont, au lieu-dit Providence en bord de Sambre.

Au décès de Ferdinand Puissant en 1833, à l'âge de quarante-huit ans, sa veuve et Thomas Bonehill constitue une société en nom collectif. Quand Mme Puissant décède en 1837, laissant quatre enfants, son aîné, Edmond, n'a que vingt-quatre ans, la famille Puissant et Thomas Bonehill constituent les Forges de la Providence, dont ce dernier sera directeur avec Armand Bauchau.

En 1839, une fois la société bien assise et sa prospérité assurée, Thomas Bonehill quitte ce poste pour se consacrer à la construction métalliques et bâtir une quarantaine d'usines en Belgique, en France et en Allemagne.

En 1855, il est de retour à Marchienne-au-Pont où il fait construire pour son propre compte les Laminoirs de l’Espérance. Il se fait également construire un château qui porte son nom.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]