Thomas Benton Cooley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un médecin
Cet article est une ébauche concernant un médecin.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Thomas Benton Cooley
Thomas Benton Cooley.jpg

Thomas Benton Cooley

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
BangorVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université du Michigan
École de médecine de l'université du Michigan (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
Thomas M. Cooley (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

Thomas Benton Cooley, né le à Ann Arbor, dans le Michigan et mort le à Bangor, dans le Maine, est un pédiatre et hématologue américain, qui a été professeur d'hygiène et de médecine à l'Université du Michigan et à l'Université de Wayne State.

Il était le directeur de l'Institut Pasteur à l'Université du Michigan de 1903 à 1904 et a travaillé comme praticien privé à Détroit en tant que premier pédiatre de la ville à partir de 1905. Il a contribué à réduire le taux de mortalité infantile de Détroit dans les années 1900 et 1910.

Au cours de la Première Guerre mondiale, il est allé en France comme chef adjoint du Bureau des Enfants de la Croix-Rouge américaine et a été décoré en 1924 de la Légion d'honneur pour son travail en France. De 1921 à 1941, Cooley était le chef du service pédiatrique à l'Hôpital pour enfants du Michigan. Il a acquis une importante renommée pour ses travaux scientifiques dans le domaine de l'hématologie pédiatrique et est principalement connu pour sa découverte d'une forme d'anémie de l'enfance qui porte son nom. Il a également été professeur au Collège de médecine de l'Université Wayne (1936-1941).

Biographie[modifier | modifier le code]

Cooley est le fils de Thomas McIntyre Cooley, un juriste réputé. Alors qu'il est enfant, son père exerce comme professeur et doyen de la University of Michigan Law School (en), juge adjoint et juge en chef de la Cour suprême du Michigan, et premier président de l'Interstate Commerce Commission.

Il fréquente les écoles publiques d'Ann Arbor et est diplômé de la Ann Arbor High School. Il s'inscrit à l'Université du Michigan et y obtient un baccalauréat ès arts en 1891 et un doctorat en médecine en 1895.

Après avoir reçu son diplôme de médecine, Cooley a été stagiaire au Boston City Hospital (en) de 1895 à 1897. Il retourne à l'Université du Michigan en tant qu'instructeur de l'hygiène dès 1898 jusqu'en 1900, année durant laquelle il quitte le Michigan pour étudier et visiter les cliniques d'Allemagne. En 1902, il retourne à l'hôpital de la ville de Boston en tant que médecin résident et entreprend une formation en maladies contagieuses.

Carrière médicale[modifier | modifier le code]

Institut Pasteur[modifier | modifier le code]

En 1903, Cooley intègre l'Université du Michigan comme professeur assistant d'hygiène puis est nommé responsable de l'Institut Pasteur à l'Université. Au cours de 1903 et 1904, il utilise les fonds de 2 500 $ pour fournir des traitements de l'institut Pasteur à des personnes qui avaient été ou étaient soupçonnées d'avoir été infectées par la rage. En 1904, il publie un rapport détaillant les résultats relatifs au suivi de trente-huit patients ayant été soignée avec le traitement Pasteur. De tous ces patients qui ont été traités, trente-six ont été mordus par des chiens, un par un chat, et un par un cheval. Mais aucun d'entre eux n'a développé la rage.

Babies' Milk Fund[modifier | modifier le code]

En 1905, il s'installe à Détroit où il pratique en tant que pédiatre. Il est directeur médical du Babies' Milk Fund. Ses efforts jouent un rôle important dans la réduction de la mortalité infantile des maladies diarrhéiques dans les premières décennies du XXe siècle.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Au cours de la Première Guerre mondiale, il sert comme chef adjoint du Bureau des Enfants de la Croix-Rouge américaine en France. Pendant la guerre, le personnel médical et infirmier de France disparait des villes, et laissent une absence de prise en charge des populations civiles. Une population de 400 000 « orphelins de guerre », ajoute à l'ampleur du problème. Après son retour de France en 1919, le Detroit Free Press a publié un article pleine page sur les efforts de Cooley.

Hématologie et de l'anémie de Cooley[modifier | modifier le code]

En 1921, après son retour de France, Cooley est devenu le chef du service pédiatrique à l'Hôpital pour enfants du Michigan, un poste qu'il a occupé pendant 20 ans. Cooley a développé une sous-spécialité en hématologie.

Il est surtout connu pour ses résultats sur une forme d'anémie infantile.

Vie familiale et décès[modifier | modifier le code]

Cooley a été marié à Abigail Hubbard en décembre 1903. Le couple a eu une fille, Emily Hollande Cooley, et un fils, Thomas McIntyre Cooley II.

Cooley a vécu dans une maison de bon goût dans un village indien le quartier de Détroit et est devenue propriétaire d'un chalet sur la côte du Maine où il est mort en 1945.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]