Thomas Baring (1826-1904)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Thomas George Baring
Illustration.
Fonctions
Vice-roi des Indes
Gouvernement Reine Victoria
Prédécesseur Francis Napier
Successeur Robert Lytton
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Londres
Date de décès (à 78 ans)
Lieu de décès Stratton Park, Hampshire
Nationalité britannique
Parti politique Libéral
Père Francis Baring
Mère Jane Grey Baring
Conjoint Elizabeth Sturt (1827–1867)
Enfants deux fils et une fille

Thomas George Baring, 1er comte de Northbrook (Londres, -Stratton Park, ) est un homme politique britannique, Vice-roi des Indes (1872-1876) et Premier Lord de l'Amirauté (1880-1885).

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Francis Baring et de sa première épouse Jane Grey, il fait ses études à la Twyford School (en) et à Christ Church (Oxford) où il est diplômé en 1846.

Caricature des Lords Thomas Baring, Granville Leveson-Gower, Roundell Palmer Selborne et Robert Cecil Salisbury publiée dans Vanity Fair le 5 juillet 1882

Il commence sa carrière politique comme secrétaire privé de Henry Labouchere, Sir George Grey puis Charles Wood. En 1857, il entre à la Chambre des communes du Royaume-Uni comme représentant de Penryn and Falmouth (UK Parliament constituency) (en). Lord de l'Amirauté (1857-1858), sous-secrétaire d'État à la Guerre (1861), sous-secrétaire d'État à l'Inde (1861-1864), sous-secrétaire d'État à l'Intérieur (1864-1866), il devient en 1866, secrétaire de l'Amirauté.

En 1868, à l'arrivée au pouvoir de William Ewart Gladstone, il retrouve sa place de sous-secrétaire d'État à la Guerre, poste qu'il occupe jusqu'à sa nomination comme Vice-roi des Indes en février 1872. Il en démissionne en janvier 1876.

Premier Lord de l'Amirauté (1880-1885), il est envoyé en septembre 1884 en Égypte pour enquêter sur les finances britanniques de l'État.

En 1890, il devient Lord Lieutenant du Hampshire et de 1890 à 1893, préside la Royal Asiatic Society of Great Britain and Ireland.

Hommages[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]