Thizy (Rhône)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thizy
Vue des 3 clochers de Thizy
Vue des 3 clochers de Thizy
Blason de Thizy
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Rhône
Arrondissement Villefranche-sur-Saône
Canton Thizy
Commune Thizy-les-Bourgs
Statut Ancienne commune
Code postal 69240
Code commune 69248
Démographie
Gentilé Thizerots et Thizerotes
Population 2 456 hab. (2006)
Densité 1 266 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 02′ 00″ nord, 4° 18′ 44″ est
Altitude Min. 408 m – Max. 627 m
Superficie 1,94 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Thizy-les-Bourgs
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Rhône

Voir sur la carte administrative du Rhône
City locator 15.svg
Thizy

Géolocalisation sur la carte : Rhône

Voir sur la carte topographique du Rhône
City locator 15.svg
Thizy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Thizy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Thizy

Thizy est une ancienne commune française, située dans le département du Rhône en région Rhône-Alpes. Depuis le , elle est une commune déléguée de la commune nouvelle de Thizy-les-Bourgs[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Située sur un éperon rocheux, elle se trouve à une vingtaine de km de Roanne et à 67 km de Lyon. Elle s'étend sur un territoire de seulement 194 ha, au-dessus de celui de Bourg-de-Thizy.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : histoire de Bourg-de-Thizy.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2014 en cours Suzanne Auguet    
2013 2014 Monique Borot    
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2008 2012 Monique Borot    
2001 2008 Alain Dupuy DVD  
1977 2001 Michel Mercier UDF  
1965 1977 Auguste Pinton MRG  
1959 1965 Charles Bouttier    
1952 1959 Albert Blanc    
1944 1952 Germain Pontille    

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

De 1994 à 2012, Thizy fait partie de la communauté de communes du Pays d'Amplepuis Thizy.

Juridictions[modifier | modifier le code]

La commune est située dans le ressort du Tribunal de commerce de Villefranche-Tarare[2].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en [4],[Note 1].

En 2006, la commune comptait 2 456 habitants.

           Évolution de la population  [modifier]
1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856 1861
1 055 1 387 1 527 1 611 1 595 2 796 2 678 2 801 2 766
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
2 928 3 089 3 315 4 078 4 537 4 878 4 892 4 797 4 856
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
4 780 4 266 4 487 4 357 4 136 3 658 4 021 3 787 3 793
1975 1982 1990 1999 2006 - - - -
3 775 3 351 2 855 2 483 2 456 - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Au dernier recensement de 2011, Thizy comportait 2 456 habitants et fait partie depuis le 1er janvier 2013 de la commune nouvelle de Thizy-les-Bourgs regroupant 6 373 habitants.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Depuis 1969, Thizy et jumelée avec Fürth (Odenwald) en Allemagne. Des échanges scolaires initiés par les professeurs des collèges des deux communes ont permis à de nombreuses personnes de maîtriser les deux langues. Plusieurs couples bi-nationaux sont issus de ces échanges.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

David Eugène Girin, "Thizy", 1907. Musée Paul-Dini de Villefranche-sur-Saône
  • La chapelle Saint-Georges, est une ancienne église classée monument historique par l'arrêté du 4 mars 1977.
Article détaillé : Chapelle Saint-Georges de Thizy.
  • Le château du XIe siècle, détruit dont il ne reste que la citerne et la chapelle Saint-Georges[7].
  • L'église Notre-Dame, construite en deux temps par Sainte-Marie Perrin puis Robert Giroud  : l’essentiel du bâtiment entre 1877 et 1881, la façade et le clocher entre 1923 et 1929.

En 1935, Notre-Dame de Thizy fut dotée d’un orgue. En 1745 Charles-Joseph Riepp le crée pour le couvent des Bernardines à Dole (Jura). En 1786 François Callinet le restaure. En 1806, l'instrument réapparaît dans l'église de l’hôpital de la Charité de Lyon. Michel-Merklin lui donne ensuite sa disposition en deux buffets. Suite à la destruction de l'église en 1934, l'orgue est installé à Thizy en 1835. Edouard Ruche reconstruit la partie instrumentale en 1935-1936 à partir des éléments anciens. Cette partie instrumentale est classée en 1988. En 1992, une restauration est effectuée par la Manufacture Languedocienne de Grandes Orgues de Georges Danion[8].

Espaces verts et fleurissement[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune de Thizy bénéficie du label « ville fleurie » avec « une fleur » attribuée par le Conseil national des villes et villages fleuris de France au concours des villes et villages fleuris[9].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Deux "communes nouvelles" dans le Rhône », sur france3.fr (consulté le 1er janvier 2013).
  2. « Communes du Greffe », sur www.greffe-tc-villefranche-tarare.fr (consulté le 3 décembre 2016)
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. [ Calendrier départemental des recensements], sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années .
  7. Chrystèle Imbert, "Le château de Thizy" dans Cours-la-Ville et sa région : actes des [21èmes] Journées d'études, [23-24 octobre] 2004, [de l'] Union des sociétés historiques du Rhône, Lyon, Union des sociétés historiques du Rhône, , 215 p., p. 16-40
  8. Pierre-Marie Guéritey et Michelle Guéritey, Association régionale de diffusion et d'information musicales, Les orgues du Rhône, hors Lyon, Seyssel, Éditions Comp'Act, , 363 p.
  9. « Les villes et villages fleuris », sur le site officiel du « Concours des villes et villages fleuris » (consulté le 20 juillet 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]