This Heat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour leur premier album, voir This Heat (album).
This Heat
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Ambient, post-punk, rock expérimental, rock progressif, punk rock
Années actives 19761982
Labels Rough Trade, Piano, This is ! Records
Composition du groupe
Anciens membres Charles Bullen
Charles Hayward
Gareth Williams

This Heat est un groupe de rock expérimental britannique, originaire de Brixton, en Angleterre. Il est formé en 1976 par le multi-instrumentiste Charles Bullen et les musiciens Charles Hayward et Gareth Williams. Après avoir enregistré deux albums, considérés comme des chefs-d'œuvre, le groupe se sépare en 1982.

This Heat fut actif durant la période du déclin du rock progressif et de la montée en puissance du punk rock, mais resta pourtant indépendant de ces deux scènes, en raison d'une approche radicalement novatrice de la musique, touchant à plusieurs styles, mais toujours chargée de messages politiques. Leur succès commercial est limité, mais This Heat jouit du statut de groupe culte dans le milieu du rock expérimental, étant considéré comme le chaînon manquant entre le rock progressif (en particulier le Krautrock) et de nombreux styles plus récents, comme le post-punk, la musique industrielle, le post-rock, ou encore le noise rock[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé à Brixton en 1976, et passe dès l'année suivante à deux reprises dans l'émission radio de John Peel sur la BBC Radio One, qui les encourage à sortir un album. This Heat enregistre quelques démos, et montre dès le début ses intentions de produire une musique complètement à l'opposé des autres styles. Il enregistre également une première session avec le percussionniste ghanéen Mario Boyer Diekuuroh, réalisée par le magazine français Tago Mago.

This Heat commence l'enregistrement de son premier album en février 1976, dans plusieurs studios d'enregistrements différents. Cet album est tellement complexe et travaillé que les musiciens ne finissent l'enregistrement qu'en septembre 1978. Sobrement intitulé This Heat, il sort finalement en août 1979. Il se caractérise par un emploi très lourd de musique pour bande, d'une grande variété de types d'enregistrements (tel que le looping par exemple), combiné à des instruments plus traditionnels, comme la guitare, les claviers et la batterie, créant ainsi un album plutôt orienté vers l'ambient.

Dès la sortie de son premier album, le groupe rencontre un petit succès en Angleterre auprès des milieux underground et enregistre un EP, Health and Efficiency. Ce dernier annonce le changement de cap du groupe, qui se dirigea alors vers le post-punk, en gardant toujours sa dimension très expérimentale. Leur deuxième album, Deceit, sort en 1981, dans une veine plus post-punk, renforcée par des éléments de punk rock et de world music[2]. Comme le premier, l'album s'est peu vendu, mais il est aujourd'hui considéré comme un album majeur de la scène post-punk. En 1982, le groupe entame une tournée européenne, à laquelle se joignent le claviériste Ian Hill et le bassiste Trefor Goronwy. This Heat se sépare finalement à la fin 1982, après le départ de Gareth Williams pour l'Inde, au grand désarroi du public et des critiques musicaux. Après la séparation, les trois musiciens se sont lancés dans des projets en solo, toujours dans la veine du rock expérimental. Gareth William est mort en 2001 d'un cancer[3].

En 1993, This Heat sort cependant l'album Repeat, contenant trois morceaux inédits enregistrés avant 1981, dont une version longue de 24 Track Looping, chanson présente sur le premier album. Le coffret Out of Cold Storage, rassemblant l'ensemble de la discographie du groupe, ainsi que des enregistrements live inédits, est sorti en 2006, sous le label Recommended Records de Chris Cutler.

Style musical et influences[modifier | modifier le code]

Le style musical de This Heat est difficile à définir, car très éclectique. Si le premier album appartient indéniablement au registre de l'ambient, le second est un véritable mélange, où on retrouve des influences du post-punk, de la new wave, de la pop et même de la musique bruitiste, si bien que l'on s'accorde bien souvent à ranger le groupe sous la bannière du rock expérimental.

Les influences de This Heat sont multiples. Alors que les musiciens souhaitaient à l'origine monter un groupe de jazz, ils ont été très touchés par le mouvement Krautrock d'Allemagne, en particulier Faust, Can, Neu! et Kraftwerk, le collectif Rock in Opposition avec le groupe Henry Cow, ou encore par des artistes tels que Karlheinz Stockhausen, John Cage et Brian Eno. Les vagues punk et new wave d'Angleterre ont grandement contribué au style du groupe, qui incorpore également des éléments de musique africaine ou asiatique dans ses morceaux. De nombreux critiques reconnaissent que This Heat a inspiré d'autres groupes tels que Sonic Youth, Glenn Branca, Public Image Ltd.[4], Radiohead[5], Swans, Shellac, Black Dice, Lightning Bolt[6], et d'autres groupes de rock expérimental et post-rock.

Les textes de This Heat sont de véritables pamphlets très élaborés, collant ainsi très bien à l'idéologie punk. Sur Deceit, le groupe dénonce la guerre en général, en particulier celle du Viêt Nam[7], la prolifération et les dangers du nucléaire, les problèmes à Zanzibar depuis les années 1960, et de manière générale la politique meurtrière des états occidentaux. La couverture de l'album représente d'ailleurs un masque fait d'un drapeau américain ensanglanté.

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Critique Allmusic
  2. (en) Philip Runco, « BYT Interviews: Viet Cong – BrightestYoungThings – DC », BrightestYoungThings, (consulté le 4 février 2016).
  3. (en) Ed Baxter, « Obituary: Gareth Williams - News - The Guardian », The Guardian, (consulté le 23 janvier 2013)
  4. Biography by Fred Thomas, « This Heat | Biography & History », AllMusic (consulté le 4 février 2016)
  5. (en) « Features | The Final Warning: Three Decades After This Heat's Deceit », The Quietus (consulté le 4 février 2016)
  6. (en) « This Heat: This Heat/Health and Efficiency/Deceit | Album Reviews », Pitchfork, (consulté le 4 février 2016)
  7. (en) « News | LISTEN: Viet Cong Quietus Mix », The Quietus (consulté le 4 février 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]