Thirassía

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thirassía
Θηρασία (el)
L'île de Thirassía
L'île de Thirassía
Géographie
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Archipel Santorin
Localisation Mer Égée
Coordonnées 36° 26′ 00″ N, 25° 20′ 00″ E
Superficie 9,299 km2
Point culminant 295 m
Administration
Périphérie Égée-Méridionale
District régional Thíra
Municipalité Communauté d'Oia (avant 2011)
Thíra
Démographie
Population 268 hab. (2001)
Densité 28,82 hab./km2
Autres informations
Découverte env 1600 av. J.-C.[1]
Fuseau horaire UTC+02:00
Site officiel http://www.thirasia.gr
Géolocalisation sur la carte : Grèce
(Voir situation sur carte : Grèce)
Thirassía
Thirassía
Îles en Grèce

Thirassía, en grec moderne : Θηρασία, est une île de Grèce située en mer Égée. Elle forme avec quatre autres îles l'archipel de Santorin. Elle constitue les restes de l'ancienne île de Santorin qui est partiellement détruite vers 1600 av. J.-C. au cours de l'éruption minoenne.

Localités[modifier | modifier le code]

Kórfos

L'île est composée de deux hameaux principaux :

  • Kórfos, appelé aussi Órmos Kórfou, est le port de Thirassía. C'est à cet endroit que les bateaux en provenance des autres îles de l'archipel accostent. Les escaliers menant à Manolás débutent ici. Ils peuvent être gravis à pied ou à dos de mule. Quelques cafés, restaurants et hangars à bateaux sont alignés en bord de mer.
  • Manolás est le seul village de l'île, situé au sommet des escaliers venant de Kórfos. Il est relativement bien préservé du tourisme de masse. Ses petites maisons blanches typiques de l'archipel sont construites au sommet de la caldeira le long des rues piétonnes de la localité. La vue sur les autres îles de l'archipel est spectaculaire.

Administration[modifier | modifier le code]

Rue de Manolás

De 1997 à 2010, elle faisait partie de la communauté d'Oia, dont elle constitue l'un des deux districts municipaux, le second étant celui d'Oia sur Santorin.

Depuis la réforme Kallikratis de 2010, le district appartient au dème de Thíra qui comprend l'ensemble du groupe d'îles de Santorin.

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon Pline l'Ancien, Thirassía se serait détachée de l'île de Santorin par un séisme ou serait sortie des eaux en 237 av. J.‑C.[2].

Au début du XVIe siècle, l'île passa en dot dans la famille vénitienne des Pisani. De 1508 à 1537, Adriana Crispo, arrière-arrière-petite-fille de Francesco Ier Crispo et épouse d'Alvise Pisani, fut la dernière dame de Thirassía avant l'ère ottomane[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Date de sa formation lors de l'éruption minoenne.
  2. Pline l'Ancien, Histoire naturelle, Livre II, LXXXIX (lire en ligne) et Livre IV, XXIII (lire en ligne)
  3. Ben J Slot, Archipelagus turbatus : les Cyclades entre colonisation latine et occupation ottomane c. 1500-1718, Istanbul, Peeters, , 543 p. (ISBN 978-9062580514), p. 38.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :