Thione Seck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Seck.
Thione Seck
Thione Seck 06N4816.jpg

Thione Seck

Naissance
Activité

Thione "Ballago" Seck est l’un des plus grands chanteurs sénégalais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1955 à Dakar, il est issu d'une famille de griots (musiciens traditionnels). Son arrière-grand-père était chanteur à la cour de Lat Dior, célèbre damel (roi) du Cayor et résistant notoire à la colonisation française. Il participe donc naturellement dès l'enfance aux cérémonies et aux fêtes traditionnelles comme chanteur et percussionniste. Puis, il devient membre groupe dakarois 'Star Band'. Étant percussionniste, il intègre le grand orchestre 'Orchestra Baobab'.

Thione Seck travaille ensuite avec le fameux orchestre Orchestra Baobab. En 1984, le grand chanteur forme avec son frère un duo appelé 'Raam Daan' qui livre un premier album. En 1996, le producteur sénégalais Ibrahima Sylla entreprend de le produire. Thione Seck sortira 3 albums sous le label Syllart. Dont l'album Orientissime qui fut acclamé par la presse, album-concept enregistré entre Dakar - Le Caire- et Bombay. L'album enregistré dès 2003 fut une idée du producteur Ibrahima Sylla. Entre autres, Thione Seck poursuit une carrière indépendante en sortant de nombreux albums notamment.

En mai 2015, à 60 ans, il est inculpé par la justice Sénégalaise. Thione Seck est arrêté le 27 mai au soir, à son domicile à Dakar par la gendarmerie et placé en garde à vue à la suite d'une enquête sur d'importantes transactions en devises étrangères, impliquant ses entourages professionnel et familial, selon divers médias locaux, qui ont fait état de la découverte dans sa maison de fortes sommes en faux billets d'euros et de dollars.

Le 2 juin 2015, il est placé sous mandat de dépôt et rejoint la prison centrale de Rebeuss au centre-ville de Dakar[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Yow,
  • Chauffeur Bi (1980),
  • Sey, Le pouvoir d'un cœur pur (1988),
  • Daaly (1996) Syllart,
  • Favori (2000) Syllart
  • Boul Doff (2002),
  • Orientissime (2005) Syllart
  • Diaga (2010).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Affaire Thione Seck | Sénégal : inculpé dans une affaire de faux billets, le chanteur Thione Seck se dit victime, Jeune Afrique, 03/06/2015

Liens externes[modifier | modifier le code]