Thil (Marne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thil.

Thil
Thil (Marne)
La mairie, l'église avec le monument aux morts devant elle.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Arrondissement de Reims
Canton Canton de Bourgogne
Intercommunalité Grand Reims
Maire
Mandat
Jeanne Jacquet
2014-2020
Code postal 51220
Code commune 51568
Démographie
Population
municipale
297 hab. (2016 en augmentation de 0,34 % par rapport à 2011)
Densité 141 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 18′ 57″ nord, 3° 57′ 48″ est
Superficie 2,11 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Thil

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Thil

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Thil

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Thil

Thil est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Thil est un mot français provenant du latin tilia signifiant tilleul[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Des traces d'habitation remontent au Paléolithique moyen, des fouilles dans les années 70 mirent au jour des objets façonnés au lieu-dit Longues Brayes et les Vieux Croix[2].

Le village, durement touché par la Première Guerre mondiale, fut reconstruit avec le concours d'une Coopérative de reconstruction qui regroupe Chenay, Merfy, Saint-Thierry et Thil avec M. Ferry comme architecte. Le village avait été en grande partie évacué lors des combats, ils reviennent et les constructions se sont étagées de 1925 à 1926 pour la majorité. L'église, la mairie, le monument aux morts datent de cette époque.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune, antérieurement membre de la communauté de communes des Deux Coteaux, est membre, depuis le 1er janvier 2014, de la communauté de communes du Nord Champenois.

En effet, conformément au schéma départemental de coopération intercommunale de la Marne du 15 décembre 2011[3], cette communauté de communes du Nord Champenois est issue de la fusion, le 1er janvier 2014, de :

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  1875 Rothier    
1875   Déroé    
1879   Véret[6]    
mars 2001 2008 Dominique Gallois    
mars 2008[7] 2014 Christian Jonot    
mars 2014[8] En cours
(au 4 juillet 2014)
Jeanne Jacquet    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[10].

En 2016, la commune comptait 297 habitants[Note 1], en augmentation de 0,34 % par rapport à 2011 (Marne : +0,76 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
297311374335338335350308295
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
287273258245254253214224221
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
220197152156162143142161187
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 -
186218272257242274296297-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Stéphane Gendron, L'origine des noms de lieux en France, éd. Errance, 2008, 2e éd. p 218.
  2. Une partie de poignard du Chalcolithique.
  3. « Schéma départemental de coopération intercommunale de la marne » [PDF], Tout savoir sur votre SDCI, Association nationale des Pôles d'équilibre territoriaux et ruraux et des Pays (ANPP), (consulté le 19 juillet 2015), p. 2.
  4. « Arrêté préfectoral du 29 mai 2013 portant création du nouvel Établissement public de coopération Intercommunale issu de la fusion de la Communauté de communes de la Colline, de la Communauté de communes de la Petite Montagne, de la Communauté de communes des Deux Coteaux et de la Communauté de communes du Massif », Bulletin d'information et recueil des actes administratifs de la préfecture de la Marne, no 5 ter,‎ , p. 18-21 (lire en ligne).
  5. « Avant la fusion des communautés Les derniers vœux de la Colline », L'Union,‎ (lire en ligne).
  6. Almanach Matot-Braine de 1879, p225.
  7. Liste des maires au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  8. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 19 juillet 2015).
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.