Thieytou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Thieytou
Administration
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Région Diourbel
Département Bambey
Démographie
Population 1 350 hab. (2003)
Géographie
Coordonnées 14° 56′ nord, 16° 25′ ouest
Altitude 26 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Sénégal
Voir sur la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
Thieytou
Géolocalisation sur la carte : Sénégal
Voir sur la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
Thieytou

Thieytou (ou Thiaytou ou Tiahitou ou Caytou) est une localité du centre-ouest du Sénégal, situé à 29 km au nord de Bambey. C'est le village natal de l'historien et anthropologue Cheikh Anta Diop.

En wolof, caytu signifie « porter haut, au-dessus des têtes, un fardeau ou une charge »[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village a été fondé au cœur du Baol par le grand-père de Cheikh Anta Diop, Massamba Sassoum Diop (le Vieux)[2]. Lamaan, c'est-à-dire maître de la terre, celui-ci y dirigeait une communauté islamisée au moment de la pénétration française. Il fit notamment front à une colonne française lancée à la poursuite du Damel du Cayor, Samba Laobé, qui avait été son hôte[3].

Administration[modifier | modifier le code]

Le village fait partie de la communauté rurale de Dinguiraye dans le département de Bambey (région de Diourbel).

Géographie[modifier | modifier le code]

À vol d'oiseau, les localités les plus proches sont Garame, Ndari, Koure, Ndialigue, Bokondine et Darou.

Physique géologique[modifier | modifier le code]

Le climat est de type sahélien.

Population[modifier | modifier le code]

En 2003, Thieytou comptait 1 350 habitants et 129 ménages[4].

Activités économiques[modifier | modifier le code]

Situé dans le bassin arachidier, le village vit d'agriculture et d'élevage, mais connaît des problèmes d'approvisionnement en eau et en électricité. Seule une piste en latérite y conduit[5].

Personnalités nées à Thieytou[modifier | modifier le code]

Cheikh Anta Diop est né à Thieytou le . Depuis février 1986, conformément à sa volonté, il y repose auprès de son grand-père. Le le ministre de la Culture Mame Birame Diouf a inauguré dans la localité un mausolée pour perpétuer sa mémoire[6]. Ce mausolée figure sur la Liste des sites et monuments classés du Sénégal[7]. Le village étant relativement difficile d'accès, des infrastructures sont prévues afin qu'il devienne un véritable lieu de mémoire[8].

Jumelages et partenariats[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pathé Diagne, Cheikh Anta Diop et l'Afrique dans l'Histoire du monde, Paris, L'Harmattan, 1997, p. 44 (ISBN 2738459641)
  2. Site Cheikh Anta Diop [1]
  3. Pathé Diagne, op. cit., p. 10
  4. Site du PEPAM (Programme d'eau potable et d'assainissement du Millénaire) [2]
  5. Source APS : « Thieytou, la panne du forage éclipse l'inauguration du mausolée de Cheikh Anta Diop »[3]
  6. Source AFP : « Un mausolée pour perpétuer la mémoire de Cheikh Anta Diop » [4]
  7. Site du ministère de la Culture [5]
  8. Le Quotidien, 11 février 2008 [6]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]