Thierry de Héry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thierry de Héry
Biographie
Naissance
Activité

Thierry de Héry, né vers 1505 à Paris et mort en 1599 (ou en 1585 selon Ambroise Paré), est un médecin français.

Ami d'Ambroise Paré, il suivit François Ier comme chirurgien lorsque ce dernier porta la guerre en Italie. Après la bataille de Pavie, il se rendit à Rome et s'appliqua à la guérison des maladies vénériennes par des applications mercurielles. Cette méthode, inventée par Béranger de Carpi, était peu connue. Héry la rapporta en France et se montra aussi bon commerçant que médecin : ses guérisons lui procurèrent une réputation et une fortune immenses. On raconte qu'étant allé visiter l'église de Saint-Denis il demanda à voir le tombeau de Charles VIII devant lequel il se mit en prière. Puis il dit à ceux qui l'entouraient qu'il ne priait pas le prince mais adressait des prières à Dieu pour le salut de son âme, parce qu'il avait apporté en France une maladie qui l'avait, lui, comblé de richesses.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Méthode Curatoire de la maladie vénérienne vulgairement appelée grosse Vérole et de la diversité de ses symptômes. Paris, Arnoul L'Angelier, 1552 ; Paris, Nicolas Pepingué, 1660. Il s'agit du premier ouvrage français sur la syphilis.