Thierry Mutin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thierry Mutin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Thierry Mutin est un artiste pluridisciplinaire français, né le 1er janvier 1956 à Rochechouart en Haute-Vienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Post Human Birth. Technique mixte. Tryptique 9.00 x 3.00m.
Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Thierry Mutin est un artiste pluridisciplinaire, peintre, compositeur et auteur dont les créations et les travaux de recherche sont principalement orientés sur le post-humain. Il est un des créateurs du courant artistique post-humaniste qui est né dans la Silicon Valley.[réf. nécessaire]

Il dispose de deux ateliers de création, l'un sur la côte ouest des USA (San Francisco), l'autre à Paris. Ses recherches sont basées principalement sur les liens entre Sciences, Arts et Anthropologie et plus particulièrement sur les enjeux des mutations imposées par la digitalisation du monde et l'infosphère.[réf. nécessaire]

Il utilise des modes de réalisation digitaux qui lui permettent d'enrichir sa technique classique du dessin et de la peinture à l'huile pour créer des paysages sensoriels 2D/3D, des 'sculptures' sonores, des scénographies interactives et des collections de peintures narratives[réf. nécessaire] :

  • Futurs[Quoi ?] Lifes (Hybridation homme/machines, trans-human et post-human arts…)
  • Futurs[Quoi ?] Loves (SexBots, cyborgs et humains…)
  • Futurs[Quoi ?] Souls (Intelligences artificielles et nouvelles consciences…)

Ses peintures, exposées aux États-Unis dans la galerie Besharat (Atlanta)[1] et en France dans la galerie Mickael Marciano[2],

Thierry Mutin, pour répondre à la demande des institutions, des entreprises et de collectionneurs privés[réf. nécessaire], dans le domaine de l'Art numérique a créé le « Mutin Art Lab » (Brain maps, fresques numériques, installations immersives et sculptures numériques…)

Thierry Mutin a également créé la collection Walls Art Lux 2017/2018, collection de peintures panoramiques, fresques numériques centrées sur deux axes de création :

  • Water's Art
  • Intimacy of Matter

Thierry Mutin. Auteur Compositeur Interprète.[modifier | modifier le code]

Dans le domaine de la création musicale, Thierry Mutin, contre-ténor, commence sa carrière en 1984, avec la chanson « Milliardaire comme personne ».

En 1988, Thierry enregistre en anglais la chanson Sketch of Love, et reprend le thème de la Sarabande de Georg Friedrich Haendel, qui a connu un succès en France (numéro 3 du SNEP singles, qui fut disque d'or).

En 1989, il participe dans l'association caritative « Pour toi Arménie », dirigé par Charles Aznavour.

Il sort l'album Talisman en 1990, dont la musique a été composée par Jean-Pierre Bourtayre. Miracles en 1993 et l'album Chants du Monde nouveau en 1995. Il y aura aussi deux volumes de Songs for my Lady dans le courant de l'année 1993.

Musique et discographie[modifier | modifier le code]

  • 1988 : Sketch of Love (Tréma)
  • 1990 : Talisman (Tréma)
  • 1993 : Miracles (WMD - Made in France)
  • 1993 : Songs for my Lady volume 1 (Made in France/Arcad)
  • 1993 : Songs for my Lady volume 2 (Made in France/Arcad)
  • 1993 : Songs for my Lady volume 3 ( mad in France/Arcad)
  • 1995 : Chants du Nouveau Monde (Céline Music)

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1984 : Milliardaire comme personne (Carrère)
  • 1988 : Sketch of Love (Tréma)
  • 1989 : Conquistador (Tréma)
  • 1989 : America (Tréma)
  • 1990 : Juliet (Tréma)
  • 1991 : Je te donne le Sud (Tréma)
  • 1995 : Chant de Crusoé (Céline Music)

Divers[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://atlanta.besharatgallery.com/artists/
  2. « Galerie Marciano », sur Galerie Mickael Marciano (consulté le 6 janvier 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]