Thierry Giet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thierry Giet en avril 2012.

Thierry L.A.J. Giet est un homme politique belge francophone, né à Ougrée le 21 juillet 1958. Il est député fédéral socialiste de la circonscription électorale de Liège depuis 1995 et chef de groupe à la Chambre des représentants de 2004 à 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Né le 21 juillet 1958 à Ougrée en région liégeoise, Thierry Giet baigne depuis toujours dans le socialisme. Sa famille a toujours été très active dans la vie associative, culturelle et politique locale. Son père était fonctionnaire avant de devenir magistrat et sa mère était institutrice maternelle.

Son grand-père maternel, originaire d’Italie, est venu en Belgique pour travailler à la mine. Son grand-père paternel a été employé communal puis secrétaire communal à Sprimont. Depuis 1982 Thierry Giet est d'ailleurs conseiller communal à Sprimont.

C’est à Sprimont qu’il fait ses premiers pas de militant au sein des jeunes socialistes sprimontois avant même ses dix-huit ans.

Avocat de formation, il met ses compétences techniques et juridiques au service du PS, notamment en œuvrant au sein du cabinet ministériel de Laurette Onkelinx au début des années 90.

Depuis 1995, il est élu député fédéral. Ses domaines de prédilection sont évidemment la justice mais aussi la protection du consommateur et la sécurité. Il a d’ailleurs été président pendant deux ans de la commission de l’Intérieur de la Chambre des représentants.

En 2004, il devient chef de groupe à la Chambre. Il sera président faisant fonction du PS du 6 décembre 2011 au 17 janvier 2013.

Il a été nommé juge à la Cour constitutionnelle par arrêté royal du 21 juin 2013.

Thierry Giet a deux enfants : Florence et François.

Participation aux Commissions de la Chambre des représentants[modifier | modifier le code]

Comme membre effectif :

  • Commission de Révision de la Constitution et de la Réforme des Institutions
  • Commission de la Justice
  • Commission des Poursuites
  • Comité parlementaire chargé du suivi législatif

Comme membre suppléant :

  • Commission chargée des Problèmes de Droit commercial et économique
  • Commission parlementaire de Concertation
  • Commission de la Comptabilité
  • Commission de Contrôle des dépenses électorales et de la Comptabilité des partis politiques
  • Commission spéciale du Règlement et de la Réforme du Travail parlementaire
  • Assemblée Parlementaire Euroméditerranéenne
  • Conseil Interparlementaire consultatif du Benelux
  • Commission spéciale relative au traitement d'abus sexuels et de faits de pédophilie dans une relation d'autorité, en particulier au sein de l'Église.

Honneur[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :