Thierry Ehrmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Thierry Ehrmann
Image dans Infobox.
Portrait de Thierry Ehrmann
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (59 ans)
AvignonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Activités

Thierry Ehrmann (ou thierry Ehrmann[1]), né le (59 ans) à Avignon (Vaucluse), est un artiste et homme d'affaires français.

Parcours[modifier | modifier le code]

Fils d'un grand industriel de la chimie proche de l'Opus Dei[2], Thierry Ehrmann est le fondateur et président du groupe Serveur[3] depuis 1987, le créateur du Serveur Judiciaire en 1995, président fondateur de Artprice en 1997[4].

Il est aussi artiste plasticien et auteur de la Demeure du Chaos à Saint-Romain-au-Mont-d'Or dans le Rhône[5]. Il est l'auteur et le fondateur de la Borderline Biennale de la DDC[6]. Il est le coauteur de la sculpture monumentale Le Bunker de la Demeure du Chaos pour l'exposition triennale La Force de l'art[7], au Grand Palais à Paris.

Il est l'auteur des sculptures monumentales Ground zéro, Overground I et II, Peak Oil, Les Porteurs de cendre, entre autres exposées à la Demeure du Chaos[7].

Aurélien Bellanger le présente comme un « ancien punk luciferien »[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans les publications de la Demeure du Chaos, son prénom est écrit avec une minuscule.
  2. Le Florentin, Technikart
  3. « Thierry Ehrmann (Groupe Serveur) : "Les capital-risqueurs doivent assumer leur rôle d'actionnaires" », sur 01net.com, (consulté le )
  4. « Thierry Ehrmann », sur journaldunet.com, (consulté le )
  5. « La Demeure du Chaos fait toujours désordre », sur lefigaro.fr, (consulté le )
  6. « Borderline Biennale 2011 », sur borderlinebiennale.com (consulté le )
  7. a et b « 27 sculptures colossales de la Demeure du Chaos qui vont vous transporter dans un autre monde », sur dailygeekshow.com, (consulté le )
  8. « Aurélien Bellanger, romancier du Minitel », sur lexpress.fr, (consulté le )

Biographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]