Thierry Desjardins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Thierry Desjardins
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Site web
Distinctions
Prix Albert-Londres ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Liste détaillée
Prix Albert-Londres ()
Prix Louis-Barthou ()
Grand prix d'Enseignement et Liberté (d) ()
Prix Louis-Pauwels ()
Officier de la Légion d'honneur‎Voir et modifier les données sur Wikidata

Thierry Desjardins, né le dans le 8e arrondissement de Paris, est un grand-reporter, écrivain et pamphlétaire français, journaliste au Figaro.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thierry Desjardins est né à Paris le . Il est le fils de Abel Desjardins, chirurgien, le neveu de Paul Desjardins et le petit fils de Ernest Desjardins. Il a fait ses études au Lycée Condorcet, puis à la l'Université de Paris et la Faculté de droit de Paris, en droit et lettres[1].

Entré au service politique du Figaro en 1963, il passe au service étranger du Figaro en 1966 et devient grand reporter de 1973 à 1981. Après un court passage comme directeur de la rédaction de France-Soir, de 1981 à 1983, il retourne au Figaro comme grand reporter et devient directeur adjoint de la rédaction de 1990 à 1993, puis adjoint du directeur général de 1993 à 2000.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Controverses[modifier | modifier le code]

Ses pratiques professionnelles ont été mises en doute dans un essai paru en 2002[5], qui cite des cas de maljournalisme dans les reportages de Thierry Desjardins publiés par le quotidien français.

Essais et ouvrages politiques[modifier | modifier le code]

  • L’amitié judéo-arabe, Bordas, 1973
  • Cent millions d’Arabes, Elsevier, 1974
  • Avec les otages du Tchad, Presses de la Cité, 1975
  • Le Martyre du Liban, Plon, 1976
  • Les rebelles d’aujourd’hui, Presses de la Cité, 1977
  • La Corse à la dérive, Plon, 1977
  • La poudre et le pouvoir, Nathan, 1977
  • Mitterrand, un socialiste gaullien, Hachette, 1978
  • Sadate, pharaon d'Égypte, Éditions Marcel Valtat, 1981 (ISBN 2-86315-015-4)
  • Un inconnu nommé Chirac, La Table ronde, 1983
  • Les Chiraquiens, La Table ronde, 1986
  • L’aventure de Sœur Emmanuelle, Editions n°1, 1994
  • Pasqua, un ministre étonnant, Édition n° 1, 1994
  • L’homme qui n’aime pas les dîners en ville, Editions n°1, 1995
  • Lettre au Président sur le ras-le-bol des Français, Robert Laffont, 1995
  • Lettre au Président à propos de l'immigration, et de quelques autres sujets tabous qu'il faudra bien finir par aborder, Fixot, 1996
  • Lettre au président sur les malheurs de la France, Robert Laffont, 1998
  • Le Scandale de l'Éducation nationale, Robert Laffont 1999, (ISBN 2-221-09059-4)
  • Arrêtez d'emmerder les Français !, Plon, 2000, (ISBN 225919026X)
  • Chirac, réveille-toi !, Robert Laffont, 2001
  • Monsieur le président, c'est une révolution qu'il faut faire !, Albin Michel, 2004
  • Si j’avais défendu la France, Plon, 2001
  • La décomposition française, Albin Michel, 2002
  • C’est une révolution qu’il faut faire, Albin Michel, 2004
  • Laissez-nous travailler !, Plon, 2004
  • Nicolas, Laurent, Ségolène, Dominique… Assez ! de mensonges, d'hypocrisie, de promesses, de parlotes, de trahisons, de lâcheté…, JC Lattès, 2006, (ISBN 2709627957)
  • Galipettes et cabrioles à l'Élysée, Fayard, 2008, (ISBN 978-2-213-63737-2)
  • Sarkozy, ses balivernes et ses fanfaronnades, Fayard, 2009
  • Villepin, le cauchemar de Sarkozy, Fayard, 2012

Romans et nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Premières nouvelles (nouvelles), La Table ronde, 1983
  • La soirée du Sémiramis (nouvelles), La Table ronde, 1986
  • Ni le temps ni l’absence (roman), Flammarion, 1993
  • Le cancre (roman), Robert Laffont, 1997
  • La course au bonheur… n'est pas une partie de plaisir, Plon 2003, (ISBN 2-259-19332-3)
  • La fabuleuse imposture du Comte de Belfort (roman), Fayard, 2010

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lesbiographies.com/#/Biographie/DESJARDINS-Thierry,44880.
  2. « Thierry Desjardins », sur Scam.fr (consulté le )
  3. « Prix Louis Barthou | Académie française », sur www.academie-francaise.fr (consulté le )
  4. http://www.enseignementliberte.org/index.php/jquery-demo-menu/jquery-submenu1.
  5. Jean-Pierre Tailleur, Bévues de presse, Éditions du Félin.

Liens externes[modifier | modifier le code]