Thierry Baudet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thierry Baudet
Illustration.
Thierry Baudet en 2018.
Fonctions
Représentant des Pays-Bas
En fonction depuis le
(3 ans, 8 mois et 3 jours)
Élection 15 mars 2017
Législature 37e
Groupe politique FvD
Chef politique du Forum pour la démocratie

(4 ans et 2 mois)
Prédécesseur Fonction créée
Successeur En attente
Biographie
Nom de naissance Thierry Henri Philippe Baudet
Date de naissance (37 ans)
Lieu de naissance Heemstede (Pays-Bas)
Nationalité Néerlandaise
Parti politique FvD
Résidence Amsterdam

Thierry Baudet, né le à Heemstede, est un homme politique, historien, juriste et essayiste néerlandais.

Connu pour son opposition à l'Union européenne et ses prises de position jugées nationalistes, il est élu représentant à la Seconde Chambre des États généraux aux élections législatives de 2017, avec le parti Forum pour la démocratie (FvD), qu'il fonde l'année précédente et dirige jusqu'au , date de sa démission.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thierry Baudet est partiellement d'ascendance hennuyère, son aïeul agnatique au septième degré[1] Pierre Joseph Baudet, originaire de Braine-le-Comte dans l'actuelle Belgique s'étant réfugié aux Pays-Bas en 1795 afin d'éviter la conscription révolutionnaire française forcée. Il a aussi de lointaines origines indonésiennes, son arrière-arrière-arrière-grand-mère Joséphine van Francquemont étant née d'une union mixte[2].

Il obtient un baccalauréat en histoire de l'université d'Amsterdam et passe en 2012 un doctorat en philosophie du droit à l'université de Leyde pour sa thèse sur l'identité nationale, l'intégration européenne et le multiculturalisme.

Il devient représentant lors des élections législatives de 2017 sous les couleurs du parti qu'il fonde en 2016, le Forum pour la démocratie (FvD). Le parti, militant pour plus de démocratie directe via notamment l'emploi d'un référendum au résultat contraignant, gagne deux mandats avec environ 187 000 voix, et cela permet également à l'avocat Theo Hiddema d'entrer à la Seconde Chambre.

En 2019, il obtient son premier résultat politique important lorsque son parti devient la première force politique aux Pays-Bas en remportant les élections provinciales et par conséquent les élections sénatoriales. Il fait perdre sa majorité au Sénat au gouvernement de centre droit du Premier ministre, Mark Rutte[3]. Le FvD devient la première formation politique à la chambre haute avec 12 sièges[4].

En novembre 2020, à la suite de révélations du journal Het Parool concernant des propos néonazis et antisémites tenus par des membres du mouvement de jeunesse du Forum pour la démocratie, Thierry Baudet démissionne de ses fonctions au sein du parti[5].

Prises de position[modifier | modifier le code]

Considéré comme « moins agressif » que Geert Wilders envers l'islam[6], Thierry Baudet prend notamment position contre la politique migratoire des gouvernements de centre droit de Mark Rutte qu'il taxe de mener une politique d'immigration « naïve »[7],[8].

Au printemps 2018, il lance une proposition pour la mise en place d'une loi sur la protection des valeurs néerlandaises (loi sur BNW)[9],[10],[11].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • (nl) Conservatieve vooruitgang, Bert Bakker, (ISBN 9789035135635)
  • (nl) De aanval op de natiestaat, Bert Bakker, (ISBN 9789035137530)
    • Traduit en anglais sous le titre « The Attack on the Nation State », 2012
      • Thierry Baudet (trad. Julien Funnaro, préf. Pascal Bruckner), Indispensables Frontières : Pourquoi le supranationalisme et le multiculturalisme détruisent la démocratie, Paris, éditions du Toucan, , 582 p., 22 cm (ISBN 978-2-81000-624-3, notice BnF no FRBNF44382163)
        La notice de personne du traducteur[12] confirme la traduction faite depuis l'anglais après une traduction du néerlandais. Texte remanié d'une thèse de doctorat en droit.
  • (nl) Oikofobie, de angst voor het eigene, Prometheus-Bert Bakker,
  • (nl) Voorwaardelijke liefde van mijn ouders, Prometheus, (ISBN 9789044626810)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]