Thierno Faty Sow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sow.
Thierno Faty Sow
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Thierno Faty Sow (née 1941 est décédée en 2009) est un cinéaste sénégalais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 23 décembre 1941 à Thiès (Sénégal), il est surtout connu pour sa collaboration avec son ami Ousmane Sembène pour son quatrième long métrage, Camp de Thiaroye dont il écrit également les dialogues. Le Grand Prix du Jury leur est décerné au Festival de Venise en 1988.

Réalisateur, Thierno Faty Sow est occasionnellement acteur. Il interprète ainsi un petit rôle dans La Nuit africaine, un film réalisé pour la télévision par Gaston Kaboré et Gérard Guillaume (1990), ou celui de Benoît dans Guelwaar (1992) de Ousmane Sembène.

Il décède le 6 décembre 2009 à Dakar[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1970 : La journée de Djibril N'Diaye
  • 1970 : Guereo, village de Djibril N'Diaye, 90 min, noir et blanc
  • 1974 : L'Option (Mon beau pays), 90 min, couleur, tourné en wolof
  • 1977 : Exode rural
  • 1977 : Education sanitaire
  • 1977 : Feux de brousse[2]
  • 1977 : Sunu koppe
  • 1981 : L'Œil, 80 min, couleur
  • 1987 : Camp de Thiaroye (coréalisateur Ousmane Sembène, 157 min, couleur, français et wolof)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Thierno Faty Sow ’’a vécu pour l’art et le cinéma’’, selon le directeur des arts » (Agence de presse sénégalaise, 6 décembre 2009) ; « Décès de Thierno Faty Sow, coréalisateur de Camp de Thiaroye » (Le Soleil, 6 décembre 2009 [Thierno Faty Sow]
  2. Certaines sources indiquent "Feu de brosse".

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paulin Soumanou Vieyra, Le cinéma au Sénégal, Bruxelles, OCIC ; Paris, L'Harmattan, 1983, 170 p. (ISBN 2858022801)
  • (it) A. Artese, « Conversazione con Ousmane Sembene e Thierno Faty Sow », Cineforum, vol. 28, n° 277, septembre 1988

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]