Thibaud de Castillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Thibaud de Castillon
(pt) Teobaldo de Castillon.
Biographie
Décès
Avignon
Évêque de l’Église catholique
Évêque de Lisbonne
Évêque de Saintes
Évêque de Bazas
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Thibaud de Castillon (portugais: D. Teobaldo de Castillon) (mort à Avignon le ) est un ecclésiastique qui fut successivement évêque de Bazas de 1313 à 1318, évêque de Saintes de 1318 à 1348 et évêque de Lisbonne de 1348 à 1356.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thibaud de Castillon est le fils de Pons, sénéchal de Saintonge, et de la sœur de Guillaume de La Mothe évêque de Bazas. Destiné à l'Église, son oncle lui confère la chantrerie de son chapitre de chanoines. Lorsque ce dernier en 1313 est transféré à l'évêché de Saintes par le pape Clément V il le remplace dans son diocèse[1].

le le pape Jean XXII décide de permuter les deux évêques et Thibaud de Castillon est alors pourvu de l’évêché de Saintes. Cette translation se fait au détriment de son oncle car le revenu du diocèse de Saintes est trois fois supérieur à celui de Bazas mais le prélat souhaitait sans doute quitter la province ecclésiastique de Bordeaux où l'épiscopat était fréquemment en conflit avec l’Angleterre[2],[3].

Le il est promu Évêque de Lisbonne en remplacement d'un autre prélat français Étienne de La Garde (portugais: Estêvão de la Garde) qui était le titulaire du siège épiscopal portugais depuis le sans avoir jamais paru dans son diocèse. Il meurt à Avignon en 1356[4].

Armoiries[modifier | modifier le code]

De gueules au château donjonné de trois tours d'argent.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. R.P. Charles-Louis Richard et Giraud, Bibliothèque sacrée ou Dictionnaire universel, historique, dogmatique, canonique, géographique et chronologique des sciences ecclésiastiques, Paris, 1827, tome XXVIII, p. 138.
  2. Louis Caillet, La Papauté d'Avignon et l'Église de France, Presses universitaire de France Paris, p. 94.
  3. R.P. Charles-Louis Richard et Giraud, Bibliothèque sacrée ou Dictionnaire universel, historique, dogmatique, canonique, géographique et chronologique des sciences ecclésiastiques, Paris, 1827, tome XXIX, p. 151.
  4. Yves Renouard, Un français du sud-ouest évêque de Lisbonne au XIVème siècle: Thibaud de Castillon (1348-1356). Sa fortune, ses placements et ses relations avec les hommes d'affaires de son temps, Coimbra editora, limitada, 1949, 23 pages.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Caillet, Recherches sur la politique bénéficiale de Jean XXII en France (7 août 1316-4 décembre 1334), Université de Paris, Faculté de droit et des sciences économiques, 1967, 861 pages.