Thibaud Flament

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Thibaud Flament
Description de cette image, également commentée ci-après
Flament, à l'échauffement avec Toulouse, en 2021.
Fiche d'identité
Naissance (25 ans)
à Paris (France)
Taille 2,03 m (6 8)
Surnom La Flamme, Le Belge[1]
Poste Deuxième ligne, troisième ligne aile
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
2005-2015
2015-2017
ASUB
Loughborough (en)
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a

2019

2017-2018
2018-2019
2019-2020
2020-
Rugby à sept
Wasps
Rugby à XV
Club Newman
Loughborough (en)
Wasps
Stade toulousain

5 (10)

8 (5)[2]

15 (5)[2]
37 (10)[2]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2014
2015
2021-
Belgique -18
Belgique -20
France
0 (0)
0 (0)
9 (5)[3]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 19 août 2022.

Thibaud Flament, né le à Paris, est un joueur de rugby français évoluant au poste de deuxième ou troisième ligne aile. Il évolue au sein du Stade toulousain depuis la saison 2020-2021.

Il remporte la Coupe d'Europe et le Championnat de France en 2021 avec le Stade toulousain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Paris, Thibaud Flament a grandi à Bruxelles en Belgique, où il est arrivé à 3 ans[4],[5]. Il y suit son père, Éric Flament, qui après avoir travaillé dans une entreprise d'informatique à Singapour, arrive à Bruxelles pour diriger un club de tennis[6].

Éric est un ancien demi d'ouverture du Stade français époque amateur, puis de Versailles, terminant sa carrière à Waterloo[6],[7]. En Belgique, le père Flament est également le fondateur du Stade Ucclois en 2006, club de rugby à XV basé à Uccle, une commune située dans la partie méridionale de la Région de Bruxelles-Capitale[8],[9].

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Formation et débuts entre Argentine et Angleterre[modifier | modifier le code]

C'est ainsi au sud de Bruxelles que Thibaud Flament commence le rugby, dès l'âge de huit ans, effectuant ses classes à l'ASUB Rugby Waterloo. Il y joue au poste de demi d'ouverture, avant de partir faire ses études universitaires à Loughborough à 18 ans[4],[5].

En Angleterre, il intègre l'équipe de l'université, la Loughborough Students RUFC, montant peu à peu en grade dans les équipes réserves, à la suite de son replacement en deuxième ligne, lié à sa grande taille[4],[10],[11].

Mais c'est en Argentine que Flament commence vraiment sa carrière de rugbyman. Présent dans le pays d'Amérique latine pour une année de stage à l'Ambassade de France, il intègre l'équipe du Club Newman, où il devient titulaire dans l'équipe de première division argentine[4].

De retour à l'Université de Loughborough pour sa 4e et dernière année de licence, il commence à jouer dans l'équipe qui joue en League one, avant d'être repéré par les recruteurs des Wasps, dont il intègre le centre de formation dès 2019[4],[6]. Il profite des absences de l'Anglais Joe Launchbury et du Gallois Will Rowlands, partis en sélection d'abord à la Coupe du monde puis au Tournoi des Six Nations, pour se faire une place dans l'effectif[12].

Affirmation à Toulouse[modifier | modifier le code]

En , à la suite de sa révélation en Angleterre, il signe pour trois saisons avec le Stade toulousain, après avoir été repéré par Pierre-Henry Broncan, entraîneur à Bath, qui contacte Ugo Mola, dont il a été l'adjoint à Toulouse. Il rejoint le club après la fin du championnat d'Angleterre de rugby à XV 2019-2020 en octobre[13]. Avec Toulouse, il fait ses débuts en Top 14 le contre Agen, auteur d'une prestation jugée prometteuse en tant que titulaire avec le numéro 4[10],[14],[15].

Remplaçant lors de la finale face au Stade rochelais, il entre en jeu à la 69e minute de jeu et remplace Rory Arnold. Son équipe s'impose 22 à 17 et remporte la Coupe d'Europe en 2021. Le 25 juin 2021, il remporte la finale du Top 14 avec le Stade toulousain. De nouveau remplaçant, il entre en jeu à la 67e minute du match[16].

La saison suivante, Toulouse s'incline en demi-finale dans les deux compétitions contre le Leinster Rugby à Dublin puis contre le Castres olympique à Nice. Il est remplaçant pour les deux demi-finales et entre en jeu à chaque fois.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

En 2013, il dispute le match opposant les moins de 16 ans de la LBFR à ceux de la VRB[17]. L'année suivante, il participe à plusieurs matchs avec l'équipe de Belgique des moins de 18 ans[18], puis dispute en 2015 le Championnat d'Europe de rugby à XV des moins de 20 ans avec la Belgique[19].

En senior, il choisit de représenter la France. Il est convoqué pour participer à la tournée d'automne 2021 par Fabien Galthié, qui le décrit comme « un joueur à fort potentiel »[20].

Lors de sa toute première sélection, le face à l'Argentine, il marque son premier essai international[21]. Les semaines suivantes, il joue les deux autres matchs de la tournée. Il entre en jeu face à la Géorgie pour remplacer Cameron Woki[22], puis face aux All Blacks où il remplace Grégory Alldritt à la 60e minute de jeu[23].

Il participe ensuite au tournoi des Six Nations 2022, durant lequel il joue quatre matchs, il entre en jeu à chaque fois. La France remporte le tournoi, son 10e Grand Chelem, le premier depuis 12 ans[24].

Au mois de juillet 2022, il est appelé pour disputer la tournée d'été 2022 au Japon. Lors du premier match face au Japon, il est titulaire en deuxième ligne aux côtés de Thomas Jolmès[25].

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Internationales[modifier | modifier le code]

Au , Thibaud Flament compte huit sélections dont deux en tant que titulaire. Il connait sa première sélection avec l'équipe de France le à l'occasion d'un test international contre l'Argentine. Il marque par la même occasion son premier essai international.

Détails des matchs de Thibaud Flament en équipe de France[26] (au 27 septembre 2022)
Année Compétition Matchs Points Essais
2021 Test matchs 3 5 1
2022 Six Nations 4 0 0
Test matchs 2 0 0
Total 9 5 1
Liste des essais internationaux de Thibaud Flament (au 3 juin 2022)
Numéro Date Lieu Adversaire Compétition Résultat Score
1 Stade de France, Saint-Denis Argentine Test match Victoire 29-20

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Club Newman
Wasps
Stade toulousain

En équipe de France[modifier | modifier le code]

Tournoi des Six Nations[modifier | modifier le code]

Édition Rang Résultats France Résultats Flament Matchs Flament
Six Nations 2022 1 5 v, 0 n, 0 d 4 v, 0 n, 0 d 4/5

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite ; la ligne est en gras quand il y a Grand Chelem.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Thibaud Flament : tout feu tout flamme ! », sur canalplus.com (consulté le )
  2. a b et c « Thibaud Flament », sur itsrugby.fr (consulté le )
  3. « Fiche de Thibaud Flament en sélection », sur www.ffr.fr (consulté le ).
  4. a b c d et e Regis Duffour, « À 22 ans, qui est Thibaud Flament, ce Français qui monte en puissance chez les Wasps ? », sur Le Rugbynistère, (consulté le )
  5. a et b Matthieu Gherardi, « Thibaud Flament du Stade Toulousain : "Je savais que je ne finirais pas ouvreur" », La Dépêche du Midi, Toulouse,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. a b et c Dominique Issartel, « Stade Toulousain : Thibaud Flament prend son envol », L'Équipe, (consulté le )
  7. « Meet and Greet avec Thibaud Flament demain au club! », sur ASUB Rugby Waterloo (consulté le )
  8. Bruno Verscheure, « Formé à l’ASUB et devenu pro aux Wasps, Thibaud Flament est repassé par Waterloo », sur Sportkipik, (consulté le )
  9. « Le Stade Ucclois - », sur iclub.be (consulté le )
  10. a et b (en-GB) Joe Harvey, « Thibaud Flament Exclusive: How Loughborough made me a professional rugby player », sur Talking Rugby Union, (consulté le )
  11. (en) Bobby Bridge, « Flament's fairy tale story from uni fifth team fly-half to Wasps flanker », Coventry Telegraph (en),‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. AFP, « Flament, le globe-trotter français des Wasps », sur Rugbyrama, (consulté le )
  13. « Top 14 : Toulouse recrute le deuxième-ligne Thibaud Flament (Wasps) », L'Équipe,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. Jean-Marie Llense, « Flament, en toute décontraction », Midi olympique, Rugbyrama,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. Julien Balidas, « Stade Toulousain : la première réussie du studieux Thibaud Flament », sur France Bleu, (consulté le )
  16. « Top 14 - Finale 2021 », sur Midi Olympique,
  17. « Les U16 LBFR vainqueurs face aux U16 VRB », sur Sportkipik,
  18. « Belgique - Pays-Bas aussi en U18 », sur Sportkipik,
  19. « Les U19 à Vichy pour le Championnat d’Europe », sur Sportkipik,
  20. « "Thibaud Flament est un joueur à fort potentiel", Galthié explique ses choix », sur Rugbyrama,
  21. « France - Argentine, match en direct - Test-matches automne 2021, 06/11/2021 Tests-matches, samedi 06 novembre 2021 », sur L'Équipe (consulté le )
  22. « France - Géorgie: 41-15 », sur www.ffr.fr
  23. « France - Nouvelle-Zélande: 40-25 », sur www.ffr.fr
  24. Ewen Renou, « Le XV de France réalise le Grand Chelem et met fin à 12 ans de disette », sur www.ouest-france.fr,
  25. « Japon - France: 23-42 », sur www.ffr.fr
  26. « Fiche de Thibaud Flament en sélection », sur www.itsrugby.fr (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]