Thiago Braz da Silva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thiago Braz da Silva Portail athlétisme
Thiago Braz no Rio 2016.jpg
Thiago Braz da Silva lors des Jeux olympiques de Rio en 2016
Informations
Disciplines Saut à la perche
Période d'activité 2009 —
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilien
Naissance (23 ans)
Lieu Marília
Taille 1,84 m
Poids 83 kg
Club EC Pinheiros
Entraîneur Vitaly Petrov
Records
Détenteur du record olympique et du record d'Amérique du sud du saut à la perche :
Plein air : 6.03 m (2016)
Salle : 5.93 m (2016)
Palmarès
Jeux olympiques 1 - -
Champ. du monde juniors 1 - -
Champ. d'Amérique du Sud 1 - -

Thiago Braz da Silva (né le à Marília) est un athlète brésilien, spécialiste du saut à la perche, champion olympique en 2016 à Rio. Il est entrainé par Vitaly Petrov[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Durant sa jeunesse, il découvrit l'athlétisme par son oncle Fabiano Braz da Silva, un décathlonien avec un record à 6 916 points. À l'âge de treize ans, Thiago voulait s'entrainer avec son oncle tous les matins mais ce n'est qu'à l'âge de quatorze que Braz commença réellement l'athlétisme, après avoir joué pour l'équipe de Basketball de son école.

Champion du monde junior (2012)[modifier | modifier le code]

Il remporte la médaille d'argent lors des Jeux olympiques de la jeunesse d'été de 2010. Il remporte la médaille d'or du saut à la perche lors des Championnats du monde juniors 2012, à Barcelone, en franchissant au premier essai une barre à 5,55 m, nouveau record national junior du Brésil. Il devance au nombre d'essais le Croate Ivan Horvat et le Canadien Shawnacy Barber[2].

Il bat le record d'Amérique du Sud lors des Championnats d'Amérique du Sud d'athlétisme 2013 à Carthagène des Indes, record qu'il porte à 5,86 lors du Golden Gala à Rome le 4 juin 2015 puis à 5,92 m à Bakou le 24 juin 2015. Le 4 juillet 2015, lors du meeting Areva, il se classe deuxième en 5,86 m, derrière Konstadinos Filippidis vainqueur en 5,91 m, et devant notamment Sam Kendricks 5,81 m mais aussi Kévin Menaldo 5,81 m et Renaud Lavillenie 5,71 m. Il est éliminé lors des qualifications des championnats du monde de Pékin.

Champion olympique et barrière des 6 mètres (2016)[modifier | modifier le code]

Le 13 février 2016, à Berlin, Braz améliore son record continental en salle par trois fois, d'abord avec 5,77 m et 5,85 m à son premier essai puis 5,93 m à son second essai[3]. Le 17 mars 2016, Braz da Silva termine 12e lors des championnats du monde en salle de Portland avec une marque de 5,55 m[4]. Il s'impose le 25 juin à Leverkusen avec une barre à 5,85 m puis trois jours plus tard à Landau avec 5,80 m[5].

Le 23 juillet 2016, lors d'un meeting sur la place de Silandro, il remporte la compétition avec 5,90 m, manquant de peu ses essais à 6,00 m, en battant notamment Konstadinos Filippidis, Diogo Ferreira ou Mark Hollis.

Le 15 août, le Brésilien participe à la finale des Jeux olympiques de Rio devant son public. Il égale son record personnel et continental à 5,93 m et sécurise alors la médaille d'argent, les autres concurrents étant tous éliminés[6]. Mais le Français Renaud Lavillenie le mène grâce aux nombres d'essais ratés (aucun pour Lavillenie, deux pour Braz da Silva). La barre monte à 5,98 m que Lavillenie maitrise à son 1er essai, record olympique[6]. Le champion olympique en titre confirme son avance et Braz da Silva se sent obligé de passer cette barre et de demander 6,03 m. Les deux athlètes échouent leurs 1ers essais, dont Lavillenie de peu. Au 2d essai, le Français échoue à nouveau d'un rien tandis que Thiago Braz efface cette barre à la surprise générale et d'une marge avoisinant les 6,10 m[7]. Lavillenie garde son dernier essai à 6,08 m et échoue, le Brésilien décrochant alors le titre olympique à l'âge de 22 ans et le 1er pour le Brésil en athlétisme depuis 1984[8].

Saison 2017[modifier | modifier le code]

Il ouvre sa saison en salle le 28 janvier 2017 à Rouen où il s'impose avec une barre à 5,86 m, 2de performance mondiale de la saison[9]. Le 5 février, au meeting All Star Perche de Clermont-Ferrand, Thiago Braz se classe 3e avec 5,71 m, avant de terminer 2e le 10 février à Berlin, battu par Piotr Lisek (5,86 m)[10].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En couple avec la sauteuse en hauteur Ana Paula Caetano de Oliveira, les deux se sont mariés le 14 décembre 2014. Ils vivent au Brésil et également à Formia en Italie où s'ils s'entrainent sous la houlette de Vitaliy Petrov.

Il est un chrétien évangélique très croyant, il dit avoir la foi et confiance en Dieu[11].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Marque
2009 Championnats d'Amérique du Sud juniors São Paulo 3e 4,40 m
2010 Jeux olympiques de la jeunesse Singapour 2e 5,05 m
2011 Championnats d'Amérique du Sud juniors Medellín 2e 4,85 m
Championnats panaméricains juniors Miramar 1er 5,20 m
2012 Championnats du monde juniors Barcelone 1er 5,55 m
2013 Championnats d'Amérique du Sud Carthagène des Indes 1er 5,83 m
2014 Championnats du monde en salle Sopot 4e 5,75 m
Jeux sud-américains Santiago finale NM
2015 Jeux panaméricains Toronto finale NM
2016 Championnats du monde en salle Portland 12e 5,55 m
Jeux olympiques Rio de Janeiro 1er 6,03 m
Ligue de diamant 5e détails

Records[modifier | modifier le code]

Épreuve Performance Lieu Date
Saut à la perche Plein air 6,03 m (AR) Drapeau : Brésil Rio de Janeiro
Salle 5,93 m (AR) Drapeau : Allemagne Berlin

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Phil Minshull, « Da Silva is the latest Petrov Pole Vault protégé to win a World title », sur iaaf.org, (consulté le 16 juillet 2012)
  2. (en) « Résultats du saut à la perche des Championnats du monde juniors 2012 », sur iaaf.org, (consulté le 16 juillet 2012)
  3. Renaud Lavillenie deuxième du meeting en salle de Berlin avec 5,85m derrière le Brésilien Thiago Braz da Silva (5,93m, record d'Amérique du Sud)
  4. Men's pole vault final
  5. (pt) « Thiago Braz salta pela 1ª vez na temporada e já é o terceiro do ranking mundial - Massa News » (consulté le 3 juillet 2016)
  6. a et b « IAAF: Report: men's pole vault final – Rio 2016 Olympic Games| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 17 août 2016)
  7. « Saut à la perche : L’EXPLOIT INCROYABLE du Brésilien Da Silva champion olympique à 6,03m ! », sur YouTube (consulté le 17 août 2016)
  8. « Renaud Lavillenie en argent, derrière l'immense surprise Thiago Braz da Silva » (consulté le 17 août 2016)
  9. « Thiago Braz remporte le Perche Elite Tour à Rouen, Lavillenie septième », Eurosport,‎ (lire en ligne)
  10. (de) Sport1.de, « Hallen-Istaf in Berlin: Cindy Roleder gewinnt über 60 Meter Hürden », Sport1.de,‎ (lire en ligne)
  11. (pt) « Evangélico, o medalha de ouro Thiago Braz diz: "aprendi a ter fé e confiar em Deus" - Sempre Família », (consulté le 17 août 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]