Thespios

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Thespios
Image dans Infobox.
Gustave Moreau, Les Filles de Thespius, 1853-1882, Paris, musée Gustave-Moreau.
Biographie
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Megamede (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Aglaia (d)
Laothoe (d)
Lysidice (d)
Hippocrate (d)
Erasippe (d)
Euryca (d)
Epilais (d)
Nice (d)
Praxithea (d)
Hesychia (en)
Olympusa (en)
Antheia (d)
Tiphyse (en)
Toxicrate (en)
Phyleis (en)
Eone (en)
Chryseis (d)
Aeschreis (en)
Certhe (d)
Nicippé fille de Thespios
Euboea (d)
Marse (en)
Clythippe (d)
Elachia (d)
Procris (d)
Asopis (d)
Exole (en)
Argela (d)
Anthippe (en)
Archedice (d)
Calametis (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Dans la mythologie grecque, Thespios ou Thespius (en grec ancien Θέσπιος / Théspios) est un roi de Thespies, fils d'Érechthée ou de Teuthras.

Il eut cinquante filles[1]. Ayant invité Héraclès pour le libérer d'un lion qui terrorisait les bergers du Cithéron, il désira l'avoir comme père de ses petits-enfants. Il lui envoya ainsi chaque soir l'une de ses filles  : Héraclès crut ainsi retrouver toujours la même jeune fille et devient ainsi le père de cinquante fils, les Thespiades. Ceux-ci allèrent s'établir en Sardaigne sous la conduite de Iolaos.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Apollodore, Bibliothèque [détail des éditions] [lire en ligne] en donne la liste ainsi que celle de ses petits-fils en II, 7, 8.

Source[modifier | modifier le code]