Thermus aquaticus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thermus aquaticus, nommée également Thermophilus aquaticus, est une bactérie thermophile vivant à proximité des sources d'eaux chaudes (de 50 à 80 °C). Thermus aquaticus a été décrite par Thomas Brock en 1969 dans une source du parc de Yellowstone. C'est une bactérie gram-négative, aérobie et hétérotrophe.

Cette bactérie vit à des températures de 50 à 80 °C, donc son cocktail enzymatique résiste à ces conditions. Normalement à ces températures, les protéines constitutives de la plupart des êtres vivants sont dénaturées et ne remplissent plus leurs fonctions. Parmi ces enzymes, l'ADN polymérase de Thermus aquaticus, la Taq polymérase, est largement utilisée pour ces propriétés de thermorésistance dans les réactions de PCR. En effet cette enzyme a un optimum de fonctionnement vers 72 °C, et peut se développer à des températures allant jusqu'à 85 °C et dans des milieux très acides (pH entre 2 et 3), ce qui en fait l'un des premiers extrêmophiles découverts[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Lopez-Garcia Purification. « Les microbes de l'extrême », in La science des sixties (dir. Néron de Surgy Olivier et Tirard Stéphane), Paris : Belin, 2014. p. 134-135