Theridiosomatidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Theridiosomatidae sont une famille d'araignées aranéomorphes[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Distribution

Les espèces de cette famille se rencontrent en Amérique, en Eurasie, en Afrique et en Océanie[1].

Description[modifier | modifier le code]

toile

Ces araignées sont reconnaissables à leurs toiles de forme conique.

Sur le plan anatomique, elles se singularisent par leurs glandes labiosternales [2],[3],[4]situées dans le prosoma, au-dessous du cerveau et s'ouvrant à l'extérieur par deux pores.

Biologie[modifier | modifier le code]

Les Theridiosomatidae vivent surtout dans des lieux sombres et humides (sous-bois, rives des cours d'eau, falaises, grottes). Elles y construisent des toiles dont l'aspect varie selon les genres : orbiculaires modifiées, sans moyeu et à "rayons" (Theridiosoma, Naatlo) ou réduites seulement à quelques fils (Wendilgarda)

Fig.1 - Naatlo splendida maintenant sa toile orbiculaire sous tension (forêt du Rorota, Guyane française).

Theridiosoma et Naatlo (Fig.1) tiennent sous tension leur toile géométrique avec les pattes et l'étirent ainsi en un cône formant piège "à ressort" ou "à détente" ("spring trap" des auteurs de langue anglaise). Elles le relâchent brusquement pour mieux engluer les proies qui parviennent à son contact.

Les cocons ovigères des Theridiosomatidae peuvent présenter une forme cubique très curieuse, apparemment unique dans l'ordre des Araneides  (Fig.2,3) et,  par ailleurs, d'un modèle géométrique rarissime dans le monde animal.

Fig.2 - Cocon cubique de Plato juberthiei (Guyane française). Microscopie électronique à balayage.

Certaines espèces des genres Wendilgarda et Plato sont hypogées et vivent dans des grottes tropicales, notamment en Guadeloupe (Wendilgarda mustelina arnouxi[2]) et en Guyane (Plato juberthiei[5]) où elles ont été découvertes dans le cadre de la recherche biospéologique.

Paléontologie[modifier | modifier le code]

Cette famille est connue depuis le Crétacé[6].

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Cette famille rassemble 109 espèces dans 18 genres actuels[1].

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Selon World Spider Catalog (version 16.5, 27/10/2015)[7] :

Selon The World Spider Catalog (version 16.0, 2015)[6] :

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Simon, 1881 : Les arachnides de France. Paris, vol. 5, p. 1-180 (texte intégral).
  • Lopez,A.,1996.- Plato juberthiei (Araneae : Theridiosomatidae), nouvelle Araignée souterraine de la Guyane française. Mém. Biospéol., 23, p. 191-196.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c WSC, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. a et b Lopez,A. avec M.Emerit, « - Wendilgarda mustelina arnouxi n.sp. et la glande labio-sternale des Theridiosomatidae (Araneae). », Mem.Biospéol., 12, p. 67-76.,‎
  3. Lopez, A. avec L. Juberthie-Jupeau, « – Structure et ultrastructure de la glande labio-sternale chez Theridiosoma splendidum (Tacz.)(Araneae : Theridiosomatidae). », C.R.XI e Coll. Europ. Arachnol. Berlin, Sept. 1988, p. 332-339.,‎
  4. Lopez,A., avec L. Juberthie-Jupeau, « – Ultrastructure des glandes labio-sternales et péri-buccales chez Wendilgarda mustelina arnouxi Lopez & Emerit (Araneae, Theriiosomatidae). », Rev. Arachnol., 10 (4), p. 75-92.,‎
  5. Lopez,A., « - Plato juberthiei (Araneae : Theridiosomatidae), nouvelle Araignée souterraine de la Guyane française. Mém. Biospéol., 23, p. 191-196. », Mém. Biospéol., 23, p. 191-196.,‎
  6. a et b Dunlop, Penney & Jekel, 2017 : A summary list of fossil spiders and their relatives. in The world spider catalog, Naturhistorisches Museum der Burgergemeinde Bern, version 18.0.
  7. WSC, consulté le version 16.5, 27/10/2015