Therapy?

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Therapy.
Therapy?
Description de cette image, également commentée ci-après

Therapy? (de gauche à droite : Neil Cooper, Andy Cairns, Michael McKeegan), à la Brixton Academy, Londres, le 13 avril 2012.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Metal alternatif
Années actives Depuis 1989
Labels Wiiija, A&M, Ark 21 Records, Spitfire Records, Blast, Amazing Record Co.
Site officiel www.therapyquestionmark.co.uk
Composition du groupe
Membres Andy Cairns
Michael McKeegan
Neil Cooper
Anciens membres Fyfe Ewing
Martin McCarrick

Therapy? est un groupe de metal alternatif britannique, originaire de Larne, en Irlande du Nord. Il est formé au début des années 1990 par Andy Cairns (chant/guitare), Fyfe Ewing (batterie) et Michael McKeegan (basse). Ses influences vont des Stranglers à Judas Priest.

Therapy? se fait connaître en Europe en 1992 grâce au single Teethgrinder présent sur l'album Nurse. En 1993, le groupe participe à la bande originale du film Judgment Night qui propose des collaborations entre des artistes de hip-hop et de rock. Therapy? joue le titre Come and Die avec Fatal. Le succès devient mondial en 1994 avec Troublegum, album qui contient des morceaux célèbres comme : Screamager, Nowhere, Trigger Inside, Die Laughing ou Isolation (reprise de Joy Division). La même année, Therapy? reprend Iron Man de Black Sabbath en compagnie d'Ozzy Osbourne sur la compilation-hommage Nativity in Black. En 1995, Therapy? revient avec un disque plus sombre : Infernal Love, qui n'a pas le même succès que le précédent, mais qui confirme la qualité du groupe avec les titres : Stories, Loose ou Diane (reprise de Hüsker Dü).

Le batteur Fyfe Ewing décide de quitter Therapy? en 1996 car il en avait assez des tournées. Il est remplacé par un autre batteur et le trio devient un quatuor avec l'arrivée du violoncelliste Martin McCarrick (ex Siouxsie and the Banshees), qui avait déjà travaillé avec le premier trio. Depuis, Therapy? change à nouveau de batteur (Neil Cooper) et est redevenu un trio après le départ de McCarrick en 2004. C'est un retour aux sources avec un son plus proche de celui des débuts. Même si le groupe fait moins parler de lui, il reste très productif. Une tournée est organisée en France et en Europe en 2006 : Going EVERYwhere Tour. En mars 2008, The Ticket, supplément du Irish Times Magazine, fait le classement des meilleurs albums irlandais de tous les temps et Troublegum se trouve à la 15e place.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1989–1992)[modifier | modifier le code]

Lors d'un concert à but caritatif au Jordanstown Polytechnic en début 1989, Andy Cairns remarque Fyfe Ewing jouant de la batterie dans un groupe de reprises punk. Les deux font connaissance et partent répéter chez Fyfe à Larne. Durant lété, ils enregistrent une démo quatre titres (Thirty Seconds of Silence) avec Andy à la basse, instrument qu'il a emprunté à un camarade de Fyfe, Michael McKeegan. Souhaitant jouer en live, ils recrutent McKeegan et jouent leur premier concert au Belfast Art College avec Decadence Within le 20 août 1989. Ils enregistrent ensuite une autre démo quatre titres (Meat Abstract). Le style musical commence dès lors à s'inspirer du mouvement rock indépendant qui implique des groupes comme The Jesus Lizard, Big Black, et The Membranes, et de new beat disco comme le groupe belge Erotic Dissidents[1].

Therapy? publie son premier single, intitulé Meat Abstract en juillet 1990. Le single est édité à 1 000 exemplaires, et publié sur le propre label du groupe, Multifuckinational Records. En été cette même année, le groupe effectue sa première tournée britannique avec The Beyond, attirant l'attention du DJ John Peel qui croisera leur route. Entretemps, Cairns travaillait dans une usine de Michelin, puis se précipitait en fin de journée en Irlande du Nord pour jouer avec le groupe en concert. Le groupe ouvre pour notamment Loop, Ride, Teenage Fanclub, Inspiral Carpets, Tad, Fugazi et Ned's Atomic Dustbin. Therapy? attire rapidement l'intérêt du public de par son style musical sans compromis. En 1990, ils signent au label londonien Wiiija Records. Cette signature est enclenchée grâce à Lesley Rankine de Silverfish, qui donnera leur premier single au directeur Gary Walker de Wiiija[1].

Le premier album du groupe, Babyteeth, publié en janvier 1991, et sa suite Pleasure Death, publiée en janvier 1992, leur permet de signer chez la major A&M Records. Ces deux albums sont des succès dans la scène underground, atteignant la première place des UK Indie Charts. Ils jouent alors avec Babes in Toyland et Hole à leurs tournées britanniques respectives. Une compilation regroupant les deux albums, intitulée Caucasian Psychosis, est publiée en Amérique du Nord[1], et le groupe se lance dans sa première tournée américaine en octobre 1992. Leur premier album chez A&M, Nurse, atteint le classement UK's Top 40 Album en novembre 1992, et son single Teethgrinder devient premier du Top 40 Single au Royaume-Uni[2] et en Irlande[3]. À cette période, le grunge est en plein boum avec l'émergence du groupe américain Nirvana[1].

Succès (1993–1995)[modifier | modifier le code]

Le groupe connait le succès probablement à partir de l'année 1993. La sortie de l'EP Shortsharpshock propulse Therapy? dans le Top 40, à la neuvième place, avec sa chanson Screamager. Le single les mène à participer au Top of the Pops. Deux autres EPs du UK Top 40, Face the Strange et Opal Mantra, suivent, puis le groupe tourne dans les festivals européens, et aux États-Unis avec les Kings X, puis avec Helmet et The Jesus Lizard, et jouent au Japon[1]. Une compilation regroupant ces trois EPs est publiée aux États-Unis et au Japon (Hats Off to the Insane), et en Europe (Born in a Crash).

1994 assiste à la sortie de l'album à succès Troublegum en février, qui mène le groupe à jouer dans des festivals comme le Reading (troisième apparition consécutive), aux Monsters of Rock, et au Phoenix Festival. Il est nommé à plusieurs reprises en fin d'année, notamment du Mercury Music Prize, et aux Kerrang! Awards[1],[4].

Un nouvel album, Infernal Love, est publié en juin 1995, qui est chaleureusement accueilli par la presse spécialisée à l'époque. Le groupe a tenté d'enregistrer un album « cinématique » aux côtés du DJ David Holmes. Malgré une seconde apparition consécutive aux Monsters of Rock à la demande de Metallica, et les singles Stories et Loose atteignant les classements en début d'année, Therapy? change de direction musicale[1].

Départ d'Ewing (1996–1998)[modifier | modifier le code]

Fyfe Ewing quitte le groupe en janvier 1996. Le groupe recrute rapidement Graham Hopkins pour replacer Ewing, ainsi que le violoncelliste Martin McCarrick, qui tournera avec eux aux États-Unis et au Canada en 1996[1]. Après la fin de leur tournée en octobre 1996, Therapy? fait une longue pause. Ils reviennent après quelques mois et passent l'année 1997 à écrire, répéter et enregistrer leur suite à l'album Infernal Love[1],[5].

Le single Church of Noise, publié en mars 1998, est un échec commercial, mais il marque le retour du groupe après trois ans d'absence. L'album Semi-Detached caractérise la trajectoire musicale sombre et atmosphérique de Troublegum et Infernal Love[6].

Tournant du millénaire (1999–2003)[modifier | modifier le code]

Le groupe se tourne vers un nouveau style de metal alternatif caractérisé par la chanson Ten Year Plan issu de leur album Suicide Pact - You First, publié au label Ark2[1],[7]. L'année suivante, le groupe publie So Much For the Ten Year Plan-A Retrospective 1990-2000 (en titre du moins). Il permet au groupe de fournir certaines obligations contractuelles avec Universal Music[1].

Therapy? enregistre l'album Shameless en début 2001 à Seattle. L'album, produit par le légendaire Jack Endino, est repoussé par le label Ark21 jusqu'en septembre. Graham Hopkins], insatisfait de la direction musicale du groupe, part en décembre 2001. Après le départ de Hopkins, le groupe se retrouve sans batteur et sans contrat[1]. Le groupe tourne en Europe en 2002 avec l'ancien batteur de 3 Colours Red, Keith Baxter. Hopkins est remplacé d'une manière permanente dans Therapy? par Neil Cooper (ex-The Beyond, Cable, Gorilla), tandis que le groupe signe un nouveau contrat avec le label Spitfire Records[1]. Cette formation ne dure que le temps d'un album : High Anxiety. Le premier DVD du groupe, intitulé Scopophobia, est publié peu de temps après, et comprend des images de leur apparition au Belfast's Mandella Hall en juin 2003, des vidéos promotionnelles et autres bonus. Le groupe termine une tournée britannique en 2003 en trio, après le départ de McCarrick à cause d'un tympan perforé.

Retour en trio (2004–2009)[modifier | modifier le code]

Therapy? en 2006.

McCarrick quitte définitivement le groupe en mars 2004, et le groupe redevient un trio, une première depuis 1995. Never Apologise Never Explain est publié en septembre 2004, pour un public habitué au trio Therapy?[8]. L'album qui suit, One Cure Fits All, est publié en avril 2006. Cet album, produit par Pedro Ferreira, est un retour aux tendances mélodiques de High Anxiety, mais divise encore les fans et le public[8].

Le 16 septembre 2006, Therapy? joue un concert de chansons inédites. En début 2007, ces chansons sont mises en ligne sur le site web du groupe. Le Webgig n'est désormais plus en ligne. Leur ancien label Universal Records (qui possède les droits des chansons du groupe enregistrées chez A&M Records) publie un DVD et de vieux clips promotionnels (Gold) et un double-CD des sessions BBC (Music Through A Cheap Transistor) en 2007. Par la suite, Therapy? se consacre au festival NXNE au Canada, à des dates en Europe, et à une tournée dans différents pays comme la Roumanie, la Croatie et la Serbie. Le groupe termine l'année en jouant avec New Model Army à Noël à Köln.

Therapy? remplace Biffy Clyro à la dernière minute pendant la tournée Jägermeister Rock Liga en Allemagne, en cinq dates en février 2008. Therapy? commence ensuite l'enregistrement d'un nouvel album en juillet aux Blast Studios en Newcastle qu'ils finissent en fin août. Il est produit par Andy Gill. Intitulé Crooked Timber, est publié le 23 mars 2009 au label Blast Records/Global Music[9]. Le groupe joue son nouvel album dans son intégralité en mai, sur scène.

Vingtième anniversaire (2010–2013)[modifier | modifier le code]

Pour marquer leur vingtième anniversaire, Therapy? joue pendant trois nuits de suite aux Monto Water Rats en mars, qui sera enregistré pour le DVD live We're Here to the End[10] publié en novembre. Une édition deluxe gold de l'album Crooked Timber est publiée le 19 juillet. Therapy? participe aussi à des festivals européens en été, comme le Sonisphere de Knebworth le 31 juillet où le groupe joue l'album Troublegum dans son intégralité[11]. Plus tard en 2010, le groupe joue plusieurs sets Troublegum and More en Europe.

En décembre 2010, le groupe enregistre son treizième album, A Brief Crack of Light[12] au Blast Studio de Newcastle. L'enregistrement de l'album est terminé en février 2011 et le mixage débute en mars. En fin mai 2011, le groupe annonce un nouvel album, et publie plusieurs chansons qui sont mixée en juillet 2011. L'album est publié en février 2012[13]. Elles sont précédées d'un single et d'une vidéo intitulés Living in the Shadow of the Terrible Thing publiés en janvier 2012[14].

The Gemil Box est publié le 18 novembre 2013. Il comprend les versions remasterisées de Nurse, Troublegum, Infernal Love et Semi-Detached, 3 CDs de chansons instrumentales et rare, un DVD du Sonisphere en 2010, des bootlegs officiels du London ULU '91 et du London Mean Fiddler '92, une vinyle de leurs premières démos et une cassette de leur live à Dublin 1990[15].

Disquiet (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

Le 18 février 2014, commence la pré-production de son quatorzième album aux côtés du producteur Tom Dalgety aux Blast Studios de Newcastle. La session se termine le 28 février avec 18 chansons sous forme de démo[16]. L'album est publié en 2015.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Babyteeth
  • 1992 : Pleasure Death
  • 1992 : Nurse
  • 1994 : Troublegum
  • 1995 : Infernal Love
  • 1998 : Semi-Detached
  • 1999 : Suicide Pact – You First
  • 2001 : Shameless
  • 2003 : High Anxiety
  • 2004 : Never Apologise Never Explain
  • 2006 : One Cure Fits All
  • 2009 : Crooked Timber
  • 2012 : A Brief Crack of Light
  • 2015 : Disquiet

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2000 : So Much for the Ten Year Plan: A Retrospective 1990-2000
  • 2007 : Music Through a Cheap Transistor: The BBC Sessions
  • 2013 : The Gemil Box
  • 2014 : Stories: The Singles Collection

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 2010 : We're Here to the End

Vidéos[modifier | modifier le code]

  • Scopophobia (2004) (DVD live à Belfast's Mandela Hall)
  • Gold Collection (2007) (DVD des video clips officiels et promo)
  • Webgig (2007) (vidéo live en studio où le groupe a joué une série de chansons choisies par les fans. Cette vidéo a été téléchargeable à partir du site officiel)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l et m (en) Andy Cairns, « Band History », sur Therapyquestionmark.co.uk (consulté le 27 juin 2016)
  2. (en) « UK Top 40 Chart Archive, British Singles & Album Charts », sur everyHit.com,‎ (consulté le 27 juin 2016).
  3. (en) Jaclyn Ward, « The Irish Charts - All there is to know », sur Irishcharts.ie (consulté le 27 juin 2016).
  4. (en) « Archived copy » (consulté le 24 février 2009).
  5. (en) « Interview with Michael McKeegan - e.p. magazine (1998) - The Official Therapy? Site », sur Archive.is,‎ (consulté le 27 juin 2016).
  6. (en) « Going Back To Their Roots For Sixth Album - dotmusic (February 16th, 1998) - The Official Therapy? Site », sur Archive.is (consulté le 27 juin 2016).
  7. (en) « Features - Exclusive! Interview With Ther », sur Knac.com (consulté le 27 juin 2016).
  8. a et b (en) « Articles - Therapy?: It's In The Way That You Use It », The Metal Forge,‎ (consulté le 27 juin 2016).
  9. (en) « Audio : Crooked Timber », sur Therapyquestionmark.co.uk (consulté le 27 juin 2016).
  10. (en) « HOT PRESS ALBUM REVIEW: THERAPY? ‘DISQUIET’ », sur Edwinmcfee.wordpress.com (consulté le 27 juin 2016).
  11. (en) « Archived copy » (consulté le 7 avril 2010)
  12. (en) « Therapy? – 20 years of punk fury », State.ie,‎ (consulté le 27 juin 2016)
  13. (en) « Audio : A Brief Crack of Light », sur Therapyquestionmark.co.uk (consulté le 27 juin 2016).
  14. (en) « Therapy? : Videos », sur Therapyquestionmark.co.uk (consulté le 27 juin 2016).
  15. (en) « Archived copy » (consulté le 16 novembre 2013).
  16. (en) « Therapy? : Diary », sur Therapyquestionmark.co.uk (consulté le 27 juin 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]