Theodore Presser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Theodore Presser
Repères historiques
Création 1883
Fondée par Theodore Presser
Fiche d’identité
Siège social King of Prussia  (États-Unis)
Spécialités Partition
Site web http://www.presser.com

Theodore Presser Company est une maison d'édition et de distribution de musique située à King of Prussia et antérieurement à Bryn Mawr. C'est actuellement l'éditeur de musique le plus ancien aux États-Unis.

Histoire[modifier | modifier le code]

Theodore Presser, le fondateur[modifier | modifier le code]

Theodore Presser est né le 3 juillet 1848 à Pittsburgh. Il est le fils d'émigrants allemands Christian Presser et Caroline Dietz[1]. Pendant sa jeunesse il travaille dans une fonderie qui fabrique des boulets de canons pendant la Guerre de Sécession. Ce travail étant trop dur pour lui[2], à partir de 16 ans il vend des tickets pour la compagnie du Strokosch Opera de Pittsburgh[3]. En 1864, il travaille dans un magasin de musique de Pittsburgh[2]. Il devient finalement le responsable du rayon des partitions[3].

Presser commence des études musicales à 19 ans en apprenant le piano. À 20 ans, il étudie à l'Université de Mount Union pendant un an puis il travaille comme professeur de piano à l'Université du Nord de l'Ohio pendant deux ans[1]. Il poursuit ses études au Conservatoire de Miami, au New England Conservatory of Music et à l'École supérieure de musique et de théâtre Felix Mendelssohn Bartholdy de Leipzig en Allemagne sous la direction de Reinecke, Jadassoh, and Zwintscher. Ses débuts tardifs au piano ont handicapé sa technique[1].

Il est le fondateur du département de l'Université Wesleyenne de l'Ohio où il enseigne de 1876 à 1878[1]. Il fonde la Music Teachers National Association (en)[1]. Enfin, il étudie en Allemagne de 1878 à 1880. Il devient directeur de la musique au Hollins College (en) de Roanoke (Virginie)[2],[3]. En octobre 1883, il commence la publication du magazine de musique The Etude (en) avec 250 dollars en poche[3]. Le succès immédiat du magazine le conduit à rechercher de meilleures conditions de diffusion à Philadelphie en 1884.

Presser meurt à Philadelphie le 28 octobre 1925. Il a été marié à Helen Louise Curran (1890-1905) et Elise Houston (1908-1922)[1].

La maison d'édition Theodore Presser[modifier | modifier le code]

Presser devient éditeur pour répondre aux besoins de sa revue The Etude.

Theodore Presser Compagny rachète John Church Company (en) en 1930 puis la société de Oliver Ditson (en). Par cette acquisition, Presser fait remonter son origine à 1783, quand Batelle's Book Store (qui deviendra Oliver Ditson Company) a commencé le commerce d'édition de musique à Boston.

En 1972, Theodore Presser Company acquiert Elkan-Vogel et ses filiales locales comme Hamelle et cie et les Éditions Henry Lemoine et devient ainsi un des principaux distributeur de Musique française aux États-Unis.

Le 31 août 2004, Presser ferme ses magasins de King of Prussia et du centre de Philadelphie. La société se concentre désormais principalement sur les activités d'édition et de distribution de son siège à King of Prussia.

Outre son propre catalogue, Presser est le distributeur de plus de 70 éditeurs américains et internationaux comme Universal Edition, Peermusic Classical, Éditions Alphonse Leduc et Bärenreiter-Verlag.

Compositeurs distribués par Theodore Presser[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Article Theodore Presser sur American National Biography par Richard D. Wetzel
  2. a, b et c Article Theodore Presser sur Dictionary of American Biograghy par Frederick H. Martens
  3. a, b, c et d (en) « The Presser Foundation - History » (consulté le 2 avril 2013)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]