Theodore Levitt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Levitt.
Theodore Levitt
Naissance 1 mars 1925, 1 mai 1925
Vollmerz
Décès
Belmont
Nationalité Allemagne

Theodore Levitt, né le en Allemagne et décédé le à Belmont dans le Massachusetts, est un économiste américain, éditeur pendant quatre ans de la Harvard Business Review et professeur de marketing à la Harvard Business School.

Il est l'auteur de nombreux articles sur le marketing et le management dont le célèbre « Marketing myopia » et d'une dizaine de livres sur ses mêmes sujets dont quatre ont été traduits en français.

On lui attribue l'invention du terme Globalization.

Définitions et fonctions du marketing[modifier | modifier le code]

Pour lui :

  1. « Le marketing est une conception de la politique commerciale qui part du principe que la fonction fondamentale des entreprises consiste à créer une clientèle et à la conserver ». L'esprit marketing, Les Éditions d'organisation, 1972, p. 255.
  2. « Le marketing est une fonction de l'entreprise, mais c'est surtout une conception tout à fait particulière de l'activité commerciale, selon laquelle, les entreprises sont des institutions conçues pour attirer une clientèle et la conserver. », L'esprit marketing, Les Éditions d'organisation, 1972, p. 255-256.

Avec une distinction nette entre vente et marketing

  1. « La vente a pour but d'amener le client à désirer ce que l'entreprise est en mesure de lui proposer. Le marketing [lui] cherche à amener l'entreprise à produire ce dont le consommateur a besoin. ». L'esprit marketing, Les Éditions d'organisation, 1972, p. 256.

Marketing myopia (1960)[modifier | modifier le code]

Voir Marketing myopia (en).

La Marketing Matrix (Les deux dimensions du marketing) (1969)[modifier | modifier le code]

Pour mémoire : La grille de Blake et Mouton, ses deux axes et les cinq grand styles de management. Les deux axes de la Matrice du marketing sont inversés par rapport à ceux de cette grille.

La Marketing Matrix est très semblable à la grille du management de Blake et Mouton. Elle comporte deux axes (inversés, par rapport à ceux de Blake et Mouton) : horizontal, celui l'orientation client et, vertical, celui de l'orientation entreprise, avec, pour chacun, une échelle allant de 1 à 9. Cela donne une grille de 81 case numérotées de 1,1 à 9,9.

Comme pour la grille de Blake et Mouton on peut distinguer cinq grandes attitudes : 1,1 ; 1,9 ; 9,1 ; 5,5 ; et 9,9.

Avoir l'esprit marketing, ce n'est pas seulement être orienté client, 9,1. C'est tout à la fois être orienté client ET être orienté entreprise 9,9[1].

Voir : « A Marketing Matrix for a Balanced Business », dans : Marketing for Business Growth, McGraw-Hill, 1974, p. 189-199. (First edition published in 1969 under the title: The Marketing Mode.)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Années 1960

  • Marketing Myopia, Harvard Business Review, 1960.
  • Innovation in Marketing, 1962.
  • Creativity Is Not Enough, Harvard Business Review, 1963.
  • Innovation et Marketing, Les Éditions d'Organisation, Paris, 1969
  • The Innovation Mode
  • Marketing for business growth, 1974, New York : McGraw-Hill, First ed. published in 1969 under the title: The marketing mode.

Années 1970

  • L'esprit marketing, Les éditions d'Organisation, 1972 (Traduit de The Marketing Mode, 1969).
  • Réflexions sur le management (Thinking about management en anglais), éd. Dunod, 194 pages (Une réflexion sur le changement).
  • Marketing for business growth, 1974, New York : McGraw-Hill, First ed. published in 1969 under the title: The marketing mode.*The Globalization of Markets, Harvard Business Review, 1983.

Années 1980

  • The marketing imagination , 1986, New York : Free Press (New, expanded ed.)
  • After The Sale Is Over, Harvard Business Review, September–October 1983, p. 87-93.
  • The marketing imagination, 1983, New York : The Free Press
  • The Globalization of Markets, Harvard Business Review, May–June 1983.
  • Marketing Intangible Products and Product Intangibles, Harvard Business Review, May–June 1981, p. 94-102.

Années 1990

  • Thinking about management, 1991, New York : Free Press
  • Levitt on marketing, 1991, Boston, Mass. : Harvard Business School Press

Ressources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Theodore Levitt, « Les deux dimensions du marketing », dans : L’esprit marketing, Les Éditions d’Organisation, 1972, p. 241-253.