Theodor Wiegand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Theodor Wiegand
Theodor Wiegand.jpg

L'archéologue Theodor Wiegand.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
BerlinVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Conflit
Distinctions
Ordre du mérite pour les sciences et arts (d)
Ordre Pour le Mérite
Ordre bavarois de Maximilien pour la science et l'art (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Theodor Wiegand est un archéologue allemand, né le 30 octobre 1864 à Bendorf sur le Rhin, mort le 19 décembre 1936 à Berlin.

Ses travaux ont principalement porté sur l'Asie mineure : Didymes, Milet, Priène.

Biographie[modifier | modifier le code]

Wiegand a étudié à l'Université Ludwig Maximilian de Munich, à l'université Humboldt de Berlin, et à l'université de Fribourg-en-Brisgau. En 1894, il travailla sous la direction de Wilhelm Dörpfeld sur les fouilles de l'Acropole d'Athènes. De 1895 à 1899, il fouilla l'ancienne cité grecque de Priène ; de 1899 à 1911, celle de Milet ; puis, de 1905 à 1911, prit part aux fouilles du sanctuaire d'Apollon à Didymes et, de 1910 à 1911, à celles de Samos. À Pergame, il découvrit, en 1927, les arsenaux de l'acropole et fouilla le grand sanctuaire d'Asclépios situé à l'extérieur de la ville. Il a également mené des fouilles à Baalbek au Liban.

De 1899 à 1911, il occupa, pour le compte des musées de Berlin, les postes de directeur extérieur et d'attaché scientifique auprès de l'ambassade d'Allemagne à Constantinople. De 1912 à 1930, il fut directeur du département des antiquités des musées de Berlin et contribua fortement au développement du Pergamon Museum, consacré à l'architecture antique.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :