Theo Wolvecamp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Theo Wolvecamp
P1040585 Theo Wolvecamp.jpg
Theo Wolvecamp
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Académie d'art de Arnhem
Lieux de travail
Mouvement

Theo Wolvecamp né le à Hengelo, mort le à Amsterdam[note 1] est un peintre néerlandais du groupe Cobra. Influencé par Karel Appel et Asger Jorn, il a contribué à sa manière, dans la seconde moitié des années 1950, à la création du langage CoBrA. Alors qu'Appel, Constant et Corneille étaient les représentants les plus importants, Wolvecamp se définissait comme faisant partie de la queue de CoBrA[1].

Le peintre[modifier | modifier le code]

Wolvecamp a commencé à peindre jeune en suivant des cours privés. En 1945, il s'inscrit à l'académie d'art de Arnhem, qu'il quitte en 1947. Cette année-là, il s'installe à Amsterdam et il commence à pratiquer une peinture abstraite très libre, utilisant du sable pour ses toiles. Comme Corneille, il s'inspire de Miro, de Kandinsky dans sa période expressionniste abstraite, notamment pour les tableaux Explosion 1948 et Composition B3 1949 [2]. Wolvecamp rejoint bientôt le  Experimentele Groep in Holland [note 2],[3] (Groupe Expérimental Hollandais) qui réunit notamment Karel Appel, Corneile Corneille et Constant, et que de nombreux artistes rejoignent la même année :  Constant NieuwenhuysAsger Jorn,  Anton Rooskens, Theo Wolvecamp et Jan Nieuwenhuys. On y trouve encore, Eugène Brands, Gerrit Kouwenaar, Jan Elburg, Bert Schierbeek, Lucebert .Theo participe au Groupe Expérimental Hollandais qui est composé d'artistes et de poètes. Le groupe fait paraître en deux numéros en octobre/ la revue Reflex où déjà s'annonce le mouvement CoBrA, et qui marque la constitution du Groupe Expérimental Hollandais[4].

Tout en gardant de bons rapports avec le groupe CoBrA, Wolvecamp s'en écarte après 1949. Il reste en contact avc Appel, Constant et Corneille, mais il présente peu d'œuvres et il en détruit beaucoup. Il revient dans le groupe Cobra pour une courte période en 1951. Mais c'est surtout après la fin de Cobra, à partir de la seconde partie des années 1950 qu'il produit des œuvres plus personnelles et en plus grand nombre [1], [5].

On trouve ses tableaux au Musée Cobra, au Stedelijk Museum Amsterdam [6], au Musée de Dordrecht [7] Ses tableaux sont principalement au Stedelijk Museum Amsterdam et au Musée Cobra [8] ainsi dans des collections particulières

Sélection de peintures[modifier | modifier le code]

  • 1947 : Compositie A 31 [9]
  • 1948 : Explosion, huile sur toile 70 × 80 cm[10], Explosie http://www.stedelijk.nl/en/artwork/3897-explosie
  • 1948: Compositie [11]
  • 1949 : Composition B3 huile sur toile [12] Compositie B3[13]
  • 1957 : Tauromachie huile sur toile 110 × 110 cm signée en bas au centre et au dos . Collection particulière[14]
  • 1959: Voorjaar[15]
  • 1960 : 'Beweging in landschap [16]
  • 1974-1975 : Herfst[17]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. repères chronologique sur le site du Musée Cobra en néerlandais : Wolvecamp
  2. C'est bien du nom de Groupe Hollandais Expérimental et non groupe néerlandais, que les artistes avaient baptisé leur association

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]