Thelonious Monk Institute of Jazz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thelonious Monk Institute of Jazz
Création 1986
Type Non-profit
Site web http://www.monkinstitute.org

L'institut de jazz Thelonious Monk (anglais : Thelonious Monk Institute of Jazz) est une organisation à but non lucratif fondée en 1986 par la famille du défunt Thelonious Monk, musicien de jazz américain, par la chanteuse d'opéra Maria Fisher et par Thomas Carter, l'actuel président de l'organisation, avec le but de promouvoir la musique et l'éducation musicale.

L'institut, depuis 1987, organise une compétition internationale de jazz, et depuis 1995 offre une bourse au programme de troisième cycle du Thelonious Monk Institute Of Jazz Performance, et organise des programmes scolaires pour enseigner la musique jazz dans les écoles publiques aux États-Unis ainsi que dans le monde entier.

École supérieure de troisième cycle[modifier | modifier le code]

Dès la fondation de l'institut, un des objectifs principaux est la fondation d'un cycle scolaire spécial au niveau supérieur où les maîtres-musiciens du jazz peuvent partager leurs connaissances musicales avec la prochaine génération de musiciens de jazz, comme Thelonious Monk l'a fait à New York pendant les années 1950 et 1960. En septembre 1995, ce projet est réalisé quand le Thelonious Monk Institute of Jazz Performance est fondé, et que sept étudiants commencent une scolarité intensive sous quelques-uns des plus grands musiciens du monde.

Le Thelonious Monk Institute of Jazz Performance est un cycle gratuit, d'une durée de deux ans, pour un ensemble de musiciens dans chaque cycle. Tous les étudiants reçoivent des bourses et un salaire pour couvrir leurs dépenses mensuelles. Les étudiants apprennent seuls et en groupes, suivent des cours sur l'histoire du jazz, reçoivent de l'instruction en groupe et bénéficient de conseils personnalisés. Ils ont aussi la liberté d'expérimentation avec leurs compositions originales et leurs performance, expérimentant des nouvelles directions pour le jazz. Ambrose Akinmusire, Lionel Loueke et Gretchen Parlato comptent parmi les anciens du programme. L'emplacement actuel de l'institut est l'École de musique Herb Alpert à l'université de Californie, campus de Los Angeles (UCLA).

Compétition internationale de jazz[modifier | modifier le code]

Depuis 1987, l'institut de jazz Thelonious Monk présente une compétition internationale de jazz, la Thelonious Monk International Jazz Competition. Chaque année, plus de 60 000 dollars américains en bourses et prix sont distribués par des juges, eux-mêmes musiciens connus, aux musiciens et compositeurs participant à ce concours, qui se concentre sur un instrument différent chaque année. Des stars comme Branford Marsalis, Pat Metheny, Herbie Hancock, Clark Terry, Marian McPartland, Quincy Jones et Diana Krall ont été juges pour ces concours.

Le concours est reconnu internationalement comme un événement important pour lancer les carrières de musiciens en herbe, comme Joshua Redman, le gagnant de la compétition de saxophone de 1991, Marcus Roberts, le gagnant de la compétition de piano de 1987, Ryan Kisior, le vainqueur du concours de trompette de 1990, et Joey DeFrancesco, un finaliste au concours de piano de 1987. Le gagnant de la compétition de piano de 1993, Jacky Terrasson, a signé un contrat avec le label Blue Note Records. Année particulièrement féconde, le concours vocal de 1998 a révélé les talents de la défunte Teri Thornton, qui a remporté le prix du concours et signé un contrat avec le label Verve Records, de Jane Monheit, placée deuxième, qui a signé un contrat avec le label Columbia, du demi-finaliste Tierney Sutton qui a signé un contrat avec le label Telarc, et de Roberta Gambarini, placée troisième, qui a été nominée pour un prix Grammy pour la meilleure performance vocale de jazz pour son premier album, "Easy to Love". Aaron Parks, classé à la troisième place du concours de piano de 2006, a aussi signé un contrat avec Blue Note Records. Depuis 2008, les gagnants des concours ont automatiquement un contrat avec le label Concord Music Group. Plusieurs autres demi-finalistes ont réussi comme artistes ou instructeurs de jazz.

Le jour international du jazz[modifier | modifier le code]

En novembre 2011, l'UNESCO a officiellement déclaré le 30 avril comme le jour international du jazz (anglais: International Jazz Day) dans le but de fêter cette musique comme une langue universelle et un outil de la diplomatie. Le jour international du jazz est animé par Irina Bokova et par le pianiste/compositeur de jazz Herbie Hancock, ambassadeur culturel de l'UNESCO et président du conseil d'administration de l'institut de jazz Thelonious Monk. L'institut est chargé de la préparation, la promotion et l'exécution de cette célébration annuelle, depuis 2012.

Le jour international du jazz a pour but d'unir les communautés, écoles, artistes, historiens, scolaires et amateurs de jazz du monde entier et de partager avec eux le jazz et ses racines. Ce jour montre l'importance d'un dialogue interculturel et d'une compréhension mutuelle, et renforce une coopération et une communication à travers les frontières. Chaque année le jour du 30 avril, le jour international du jazz célèbre le jazz comme un symbole pour promouvoir la paix mondiale, faciliter le dialogue entre diverses cultures, permettre la liberté d'expression, et démontrer le rôle de la jeunesse dans les changements sociaux.

L'UNESCO et les missions de l'ONU, les ambassades américains et des consulats gouvernementaux, partout dans le monde, animent des célébrations pour le premier jour international du jazz, le 30 avril 2012. Des lieux et des organisations dans plus de 100 pays, dont la France, marquent ce jour avec des concerts, des événements éducatifs, des diffusions de films et des performances par des artistes mondialement connus.

Le 30 avril 2012, l'UNESCO et l'institut de jazz Thelonious Monk présentent en partenariat trois concerts : une célébration durant toute la journée au siège de l'UNESCO à Paris, un concert au lever du soleil Place Congo à La Nouvelle Orléans, et un concert au coucher du soleil dans le hall de l'Assemblée de l'ONU à New York. Parmi les musiciens qui ont participé figurent : John Beasley, Tony Bennett, George Benson, Terence Blanchard, Richard Bona (Cameroun), Dee Dee Bridgewater, Candido, Terri Lyne Carrington, Ron Carter, Robert Cray, Jack DeJohnette, George Duke, Sheila E., Herbie Hancock, Antonio Hart, Jimmy Heath, Hiromi (Japon), Zakir Hussain (Inde), Chaka Khan, Angelique Kidjo (Bénin), Lang Lang (Chine), Joe Lovano, Romero Lubambo (Brésil), Shankar Mahadevan (Inde), Ellis Marsalis, Jr., Wynton Marsalis, Hugh Masekela (Afrique du Sud), Christian McBride, Marcus Miller, Danilo Pérez (Panama), Wayne Shorter, Esperanza Spalding, Treme Brass Band et Stevie Wonder. Hôtes inclus Robert De Niro, Michael Douglas, Morgan Freeman et Quincy Jones.

Istanbul a été sélectionnée comme la cité organisatrice pour le jour international du jazz de 2013. Dans ce rôle, Istanbul a animé une série d'événements durant toute la journée, entre autres des ateliers de jazz, des discussions scolaires, des diffusions de films, des cours spéciaux et, le soir, un concert à l'église de Sainte-Irène, retransmis par des chaînes de télévision dans le monde entier.

Autres programmes éducatifs[modifier | modifier le code]

Le jazz dans la salle de cours[modifier | modifier le code]

Depuis 1989, l'institut visite des écoles publiques dans les villes de Los Angeles, La Nouvelle Orléans et Washington D.C., ainsi que des centaines d'autres écoles urbaines, rurales et isolées partout aux États-Unis, pour animer des ateliers de musique et des entraînements avec des instruments divers.

Curriculum national de jazz[modifier | modifier le code]

En 2012, l'institut a lancé Jazz en Amérique (anglais: Jazz in America), un curriculum en ligne ciblé pour l'enseignement dans des cours d'histoire américaine et d'humanités pour des élèves âgés de 10, 13 et 17 ans. Ce curriculum gratuit est universellement accessible et conçu pour examiner l'évolution des styles de jazz, les contributions d'artistes clés, et les techniques musicales centrales à la composition et la performance de jazz. L'élément du programme qui visite les salles de cours bénéficie de la participation d'artistes comme Antonio Hart, Lisa Henry, T.S. Monk, Vanessa Rubin et Bobby Watson.

Les Blues et le jazz - deux classiques américains[modifier | modifier le code]

Ce curriculum en ligne trace les racines du blues, ses impacts sur le jazz et son importance pour la culture et l'histoire américaine. Les plans pour des leçons d'histoire américaine et d'humanités expliquent les liens entre le blues et le jazz de l'invention du blues jusqu'à nos jours. L'élément du programme qui visite les salles de cours a bénéficié de la participation d'artistes comme Herbie Hancock, Alvin "Youngblood" Hart, Chris Thomas King, Keb' Mo' et Joe Louis Walker.

Programme de jazz pour des lycées d'art[modifier | modifier le code]

Ce programme fait venir des musiciens et des enseignants de jazz dans les lycées publics spécialisés en arts du spectacle pour offrir un entraînement intensif aux élèves. Grâce à ce programme centré sur la performance, des étudiants en musique reçoivent une instruction en composition, théorie musicale, improvisation, histoire, et styles musicaux, pour les préparer pour des études supérieures dans des universités et conservatoires réputés. Ce programme est offert par plusieurs lycées dans des grandes villes américaines.

Du BeBop au Hip-Hop[modifier | modifier le code]

Initié en 2004 dans les écoles publiques de Los Angeles, ce programme rassemble des étudiants en jazz et en hip-hop sous la direction de musiciens professionnels de jazz et de hip-hop. Ces musiciens en herbe étudient des sujets comme l'improvisation, la composition de mots, la théorie musicale, l'arrangement musical, la composition musicale, le grattement de platine et le sample. Les artistes Billy Childs, Herbie Hancock, Roy Hargrove, DJ Spark, Doug E. Fresh, Kool Mo Dee, Chali 2na, Supernatural et Bobby Watson, entre autres, ont participé à des concerts récents.

Programmes internationaux[modifier | modifier le code]

Des étudiants de l'institut et des artistes importants de jazz ont voyagé dans le monde comme ambassadeurs du jazz, animant des programmes en Europe, Asie, Afrique, Amérique du Sud et dans les Caraïbes.

  • 1995 : tournée dans sept pays africains (Érythrée, Éthiopie, Madagascar, île Maurice, Mozambique, Afrique du Sud et Swaziland),
  • 1996 : tournée en Inde et Thaïlande,
  • 1998 : tournée en Amérique du sud (Chili, Argentine et Pérou),
  • 2001 : tournée en Égypte,
  • 2005 : tour du Vietnam, marquant le 10e anniversaire du rétablissement de relations diplomatiques entre les États-Unis et le Vietnam,
  • 2008 : tournée en Inde, commémorant le 100e anniversaire du mouvement non violent du Mahatma Gandhi,
  • 2010 : tournée en Chine, pendant laquelle des étudiants de l'institut ont joué en 2011 à l'Exposition de Shanghai et dans le hall de concert de la Cité Interdite de Pékin,
  • 2011 : tournée en région Basilicate, en Italie
  • 2012 : tournée en Russie, avec des concerts à Moscou et à Saint-Pétersbourg.

En 2002, l'UNESCO a sponsorisé pour trois ans une tournée à Paris, où les étudiants universitaires de l'institut ont joué avec Herbie Hancock, Wayne Shorter, Diane Reeves, Dee Dee Bridgewater et T.S. Monk lors du jour international de la philosophie (anglais: International Philosophy Day).

En 2008, des étudiants du Thelonious Monk Institute Of Jazz Performance ont fait des performances avec Danilo Perez au festival de jazz de Panama.

Programmes télévisés[modifier | modifier le code]

L'institut a produit une série d'émissions télévisées pour souligner l'importance du jazz.

En 1986, l'institut a organisé "Fêter un maître du jazz : Thelonious Sphère Monk" (anglais: "Celebrating a Jazz Master : Thelonious Sphere Monk), un concert commémoratif sur la chaîne PBS animé par Bill Cosby.

En 1993, l'institut a coordonné un festival de "jazz à la maison blanche" (anglais: "A White House Jazz Festival"), le premier d'une série de performances télévisés à la maison blanche (anglais: "In Performance At The White House") avec le président Bill Clinton et la première dame.

En 1996, l'institut a réalisé "une célébration de la musique d'Amérique" (anglais: "A Celebration Of America's Music"), diffusé en 1998.

En 2006, le président George Bush et la première dame ont présenté un concert fêtant les 20 ans de l'institut, diffusé par la chaîne PBS comme un épisode de la série "In Performance At The White House" animé par Barbara Walters. Les concours internationaux de jazz ont aussi été diffusés par la chaîne BET.

Œuvres d'art données par Billy Dee Williams[modifier | modifier le code]

Depuis 1990, Billy Dee Williams a généreusement fait don de ses œuvres d'art pour les couvertures des programmes de la compétition internationale de jazz, les tableaux correspondant avec l'instrument du concours.

Partenariat avec la compagnie de brassage North Coast[modifier | modifier le code]

La brasserie californienne North Coast Brewing Company produit une bière de style belge appelé Brother Thelonious en l'honneur du musicien. Pour chaque bouteille vendue, les brasseurs font un don à l'institut.

Thomas R. Carter[modifier | modifier le code]

Thomas R. Carter, le président actuel de l'Institut, a été cofondateur en 1986 de l'institut, avec la famille du pianiste jazz Thelonious Sphere Monk.

L'année suivante, M. Carter a cofondé la compétition internationale de jazz Thelonious Monk.

En 1995, il a aidé à la création du Thelonious Monk Institute Of Jazz Performance, actuellement situé au Herb Alpert School Of Music de UCLA.

M. Carter été réalisateur de plusieurs des concerts télévisés « Jazz At The White House ». Il a aussi organisé et réalisé « A Celebration Of America's Music », une émission d'une heure diffusée par la chaîne ABC en 1996, la première émission spéciale de jazz diffusée par une chaîne américaine depuis plus de 25 ans. Il a aussi réalisé une deuxième émission.

En 2011, il a organisé une série de cours de jazz dans plusieurs pays pour fêter le 25e anniversaire de l'institut, et a établi la Journée internationale du jazz, une célébration internationale du jazz présentée en partenariat avec l'UNESCO, l'ONU et le Département de l'État des États-Unis.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]