Thelma Todd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thelma Todd
Description de cette image, également commentée ci-après

Thelma Todd dans Corsair (1931)

Nom de naissance Thelma Alice Todd
Naissance
Lawrence
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 29 ans)
Pacific Palisades
Profession Actrice
Films notables Monnaie de singe
Plumes de cheval
La Bohémienne

Thelma Todd est une actrice américaine, née le à Lawrence (Massachusetts) et morte le (à 29 ans) à Pacific Palisades (Californie). Interprète de plus de 50 longs métrages entre 1926 et 1935, elle est notamment connue pour ses rôles dans les comédies interprétées par les Marx Brothers, Monnaie de singe (1931) et Plumes de cheval (1932), ainsi que dans celles de Charley Chase, Buster Keaton ou encore Laurel et Hardy.

Les premières années[modifier | modifier le code]

Thelma Alice Todd naît à Lawrence dans le Massachusetts, de Jim et Bertha Todd. Brillante élève, elle envisage de devenir enseignante. Alors qu'elle participe à des concours de beauté, elle est élue Miss Massachusetts en 1925, puis elle est remarquée par un découvreur de talents d'Hollywood ; elle débute alors une carrière au cinéma.

Carrière au cinéma[modifier | modifier le code]

Durant la période du muet, elle apparait dans de nombreux seconds rôles qui mettent plus en valeur sa beauté que son jeu d'actrice. Avec le parlant, elle a l'occasion de jouer d'autres genres de rôles et signe un contrat avec le producteur Hal Roach, qui la fait jouer dans des films interprétés par des stars du cinéma comique tels Harry Langdon, Charley Chase et Laurel et Hardy. En 1931, elle est, avec l'actrice ZaSu Pitts, la vedette d'une série de comédies, Roach désirant créer une version féminine du tandem Laurel et Hardy. En 1933, ZaSu Pitts quitte Roach, et elle est remplacée par Patsy Kelly. Dans cette série de courts métrages, Thelma joue souvent le rôle d’une jeune femme ayant toutes sortes de problèmes et faisant de son mieux pour rester calme et charmante, malgré les maladresses de sa partenaire.

Thelma Todd dans Corsair (1931)

En 1931, elle entame une liaison avec le réalisateur Roland West et joue dans son film Corsair.

Thelma Todd est alors considérée comme une actrice confirmée, et Hal Roach la prête à d'autres studios pour donner la réplique à Wheeler et Woolsey, Buster Keaton, Joe E. Brown et les Marx Brothers. Elle apparait aussi dans des films plus dramatiques, notamment dans la première version du Faucon maltais (1931, avec Ricardo Cortez dans le rôle de Sam Spade). Durant sa carrière, elle figure dans près de 120 films, courts et longs métrages confondus.

En 1932, elle épouse l'agent d'acteur Pat DiCicco[1], dont elle divorce en 1934.

En août 1934, elle ouvre un café à Pacific Palisades, le Thelma Todd Sidewalk Cafe qui attire une clientèle composée de vedettes de Hollywood et de touristes.

Elle continue d’interpréter la série dont elle est la covedette, puis en 1935 elle joue dans La Bohémienne avec Laurel et Hardy. C'est son dernier film, toutes les scènes où elle doit apparaître ont pu être tournées avant sa mort, mais plusieurs d'entre elles ont été refilmées, le producteur Roach a supprimé ses scènes de dialogue et a limité son apparition à un numéro musical.

Une fin qui demeure inexpliquée[modifier | modifier le code]

Le lundi 16 décembre 1935 au matin, elle est retrouvée morte dans sa voiture, dans le garage de l'ex-actrice Jewel Carmen, également ex-épouse du compagnon et associé de Thelma, Roland West ; la maison de Jewell Carmen est située non loin du restaurant de Thelma. La cause de la mort est déclarée être due à un empoisonnement au monoxyde de carbone.

L'enquête de la police révèle qu'elle a passé sa dernière soirée dans un restaurant bien connu d'Hollywood, le Trocadero, où l'artiste Stanley Lupino et sa fille l'actrice Ida Lupino donnaient une fête. Là, elle a eu un bref mais vif échange avec son ex-mari, Pat DiCicco. Ses amis déclarent aux enquêteurs qu'elle était de bonne humeur et qu'ils ne voient aucune raison qui l'aurait poussée à se suicider. Les enquêteurs concluent en premier lieu à une mort accidentelle, elle aurait laissé tourner le moteur de sa voiture et se serait intoxiquée au monoxyde de carbone.

Certains détails (son visage et sa robe tachés de sang) amènent la police à envisager un acte criminel et son ex-mari, Pat DiCicco, son ami Roland West et le gangster Lucky Luciano (qui aurait vainement tenté de la racketter) sont un moment suspectés. Finalement, l'enquête conclut à une mort par suicide et son corps est incinéré sans qu’il y ait eu une seconde autopsie. Les circonstances réelles de son décès restent inexpliquées.

Une autre source rapporte qu'elle aurait eu une dispute avec Roland West la veille[2].

Elle est enterrée dans sa ville natale, au cimetière Bellevue de Lawrence.

Thelma Todd a son étoile sur le Walk of Fame au 6262 Hollywood Boulevard.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Film sur Thelma Todd[modifier | modifier le code]

  • 1991 : White Hot : The Mysterious Murder of Thelma Todd, téléfilm américain de Paul Wendkos

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pat DiCicco
  2. « Après un interrogatoire serré par la police, le metteur en scène West finit par avouer que Thelma et lui avaient eu auparavant dans la soirée une violente querelle au cours de laquelle il l'avait jetée à la porte de sa maison. Thelma avait martelé la porte à coups de pieds pendant dix minutes. » Cahiers du Cinéma, tome VII, no 77, décembre 1957, page 39
  3. Selon Imdb, il y a bien eu une VF avec ce titre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Thelma Todd » (voir la liste des auteurs).
  • (en) Andy Edmonds, Hot Toddy: The True Story of Hollywood's Most Sensational Murder, New York, William Morrow and Co., 1989 (ISBN 0688080618 et 978-0688080617)
  • Nausica Zaballos, Crimes et Procès sensationnels à Los Angeles, chapitre Mourir à Pacific Palisades, Éditions Edite, novembre 2011 (récit de la mort de Thelma Todd et de l'instruction de l'enquête)
  • (en)William Donati, The Life and Death of Thelma Todd, Jefferson, McFarland & Co., 2012 (ISBN 0786488174 et 978-0786488179)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :