Theda Skocpol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Theda Skocpol, née le , est une sociologue et politologue américaine. Elle enseigne à l'université d'Harvard[1]. Elle est connue pour ses travaux de sociologie historique du politique publiés notamment dans États et révolutions sociales : la Révolution en France, en Russie et en Chine en 1979. Elle a reçu le prix Johan Skytte en sciences politique en 2007 et est membre de l'Académie nationale des sciences depuis 2008[2].

Son travail en sociologie historique la lie au structuralisme. Elle considère ainsi que les révolutions sociales s'expliquent principalement dans le cadre des structures spécifiques des sociétés agricoles. Cette approche la différencie du courant comportementaliste ou "behavioriste", qui a tendance à considérer le rôle des "peuples révolutionnaires", de la "psychologie révolutionnaire" et/ou de la "conscience révolutionnaire" comme un facteur déterminant dans le processus révolutionnaire.

Ses recherches actuelles se concentrent sur "la politique sociale aux États-Unis et l'engagement civique dans la société américaine" depuis les bouleversements des années 1960. Elle a initié récemment de nouveaux projets sur le développement de l'éducation supérieure aux États-Unis et les transformations des politiques fédérales sous l'ère Obama.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]