Thea Rasche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’aéronautique image illustrant une personnalité image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant l’aéronautique et une personnalité allemande.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Thea Rasche en 1930.

Thea Rasche, née le à Unna (Allemagne) et morte le est la première femme allemande pilote de voltige.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rasche est née à Unna, dans la famille de quatre enfants de Wilhelm Rasche, propriétaire d'une brasserie, et de son épouse Théodora Versteegh[1]. Après avoir fréquenté l'école de filles à Essen, elle a passé un an en pensionnat à Dresde, avant d'aller à l'école pour les femmes de Miesbach. Rasche a ensuite travaillé comme secrétaire à Hambourg, où elle s'intéresse au vol et en 1924, elle commence à prendre des leçons avec Paul Bäumer à Fuhlsbüttel (en). En 1925, elle obtient sa licence de pilote, et peu après est devenue la première femme allemande à passer l'examen de voltige, sur un Udet U 12 (en). Elle a ensuite participé comme pilote à des spectacles aériens et des compétitions en Allemagne[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (de) Gertrud Pfister, « Rasche, Thea », dans Neue Deutsche Biographie, vol. 21, Online, , 157–158 p. (lire en ligne)

Sur les autres projets Wikimedia :