The Warrens of Virginia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Warrens of Virginia est un film américain réalisé par Cecil B. DeMille, sorti en 1915.

Des copies de ce film existent encore[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Alors que la guerre civile américaine éclate, Ned Burton quitte sa bien-aimée du Sud, Agatha Warren, et rejoint l'armée de l'Union (le parti nordiste). Plus tard il sera sauvé par Agatha d'une mort certaine, malgré la loyauté de celle-ci envers le Sud.

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Cecil B. DeMille est crédité du premier usage du terme « éclairage Rembrandt », une technique d'éclairage plus tard largement utilisée en photographie, pour expliquer sa façon d'éclairer ses acteurs. En effet, pendant le tournage, DeMille emprunte des projecteurs portables du Mason Opera House, dans le centre de Los Angeles, et « commence à créer des ombres là où les ombres apparaîtraient dans la nature. » Quand son collègue Samuel Goldwyn voit le film dans lequel seulement la moitié du visage d'un acteur est éclairée, il a peur que les exploitants ne payent que la moitié du prix pour le film. Après que DeMille lui dit qu'il s'agissait de l'éclairage de Rembrandt, « la réponse de Sam fut jubilatoire empreinte de soulagement : pour l'éclairage de Rembrandt, les exploitants vont payer le double ![2] »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Progressive Silent Film List: The Warrens of Virginia », Silent Era (consulté le 9 avril 2009)
  2. (en) Cecil B. DeMille, The Autobiography of Cecil B. DeMille, Englewood Cliffs, New Jersey, Prentice-Hall, , p. 115.

Liens externes[modifier | modifier le code]