The Walt Disney Company Australia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Walt Disney Company Australia
logo de The Walt Disney Company Australia

Création 1988
Fondateurs Walter Grogan Granger
Siège social 650 Chapel Street,
South Yarra Victoria 3141
Drapeau d'Australie Australie
Actionnaires The Walt Disney CompanyVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère The Walt Disney Company
Filiales voir texte
Site web http://www.disney.com.au/

La société Disney a été créée aux États-Unis en 1923 par Walt Disney mais sa présence en Australie n'est pas immédiate. De nombreux produits ont vu le jour en Australie et une filiale Walt Disney Company Australia a été créée. La société supervise aussi les productions pour la Nouvelle-Zélande.

La société est basée à South Yarra, une commune en banlieue de Melbourne. Elle gère l'ensemble des productions Disney dont Disney Channel Australie et Disney Channel Nouvelle-Zélande ainsi que les Disney Junior équivalent.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1937, Walt et son frère Roy Disney rencontre en Californie Walter Grogan Granger un australien en voyage d'affaire, vendeur de jouet par correspondance et associé de l'éditeur John Sands qui avaient réussi à installer la fête des mères en Australie[1]. Walter Grogan Granger devient le représentant de Disney en Australie et en Nouvelle-Zélande[1]. Il développe le marché des bandes dessinées Disney, des films, des produits dérivés et avec une certain succès[2]. W. G. Granger décède subitement en 1947 mais malgré cela son fils âgé de 23 ans Walter Arthur Granger reprend le flambeau dont WG Publication l'éditeur des comics[1].

En 1956, avec l'aide de W. A. Granger, EMI Australia et HMV New Zealand deviennent les premières licences internationales de Walt Disney Records[2].

The Walt Disney Company Australia est fondée en 1988 pour gérer les intérêts de Disney en Australie et en Nouvelle-Zélande[3]. Les premiers bureaux ont été installés en 1992 à Sydney mais des succursales ont ouvert à Melbourne et Auckland[3].

Le , Disney Channel est lancée sur le réseau Optus[4]. Disney Channel est ensuite proposée sur Austar à partir du [5], puis sur Foxtel le [6],[7] et TransTV le 21 janvier 2002[8].

En 2008, il existe trois sociétés pour la zone Australie/Nouvelle-Zélande, Buena Vista (Australia), Walt Disney Television Australia/New Zealand et The Walt Disney Company (Australia) qui ont récolté 56 millions d'USD avant les taxes et ont payé 35 millions d'USD à la maison-mère américaine en redevance[9].

Le , Disney EMEA annonce prendre la responsabilité de Disney Australia[9]. Buena Vista (Australie) est acheté en août 2009 par WEDCO Two par 580 000 USD et vendu 6 jours plus tard à The Walt Disney Company Limited (au Royaume-Uni) pour 1,22 milliards d'USD sous forme d'actions avec en passant un dividende de 89 millions d'USD[9]. Le 17 juillet 2009, Buena Vista Entertainment transfert sa participation dans Buena Vista (Australia) à Disney Enterprises Inc qui détient donc l'ensemble des trois sociétés[9].

Le , Quickflix (équivalent australien de Netflix) annonce avoir signé des contrats de vidéo à la demande avec Disney-ABC au travers de Disney Australia[10]. Le , Disney annonce le lancement le 10 avril des chaînes Disney XD et Movies Disney sur le câble en Australie[11].

Le , dans le cadre des révélations du Luxembourg leaks, des informations sur les sociétés Disney présentes en Australie sont révélées[9],[12],[13],[14],[15],[16]. Le rapport mentionne les transactions effectuées en 2009 autour de Buena Vista (Australie), centralisées au Luxembourg sous des entités nommées WEDCO One ou WEDCO Two ayant permis une optimisation fiscale[9].

Le 2015, la société Netflix annonce qu'elle proposera des vidéos de Disney, Pixar, Marvel et Lucasfilm en Australie alors que la date d'ouverture et les prix de l'offre ne sont pas encore connus[17]. Le 2015, le bijoutier danois Pandora étends son alliance commerciale avec Disney à partir de novembre 2015 pour inclure l'Asie-Pacifique dont l'Australie, la Chine et le Japon[18].

Le , Disney est à la recherche d'un partenaire australien pour un service de VOD similaire au DisneyLife britannique mais le marché des télécoms est très fragmenté[19],[20]. Le , Seven West Media (en) annonce un contrat de 50 millions d'AUD pour diffuser des programmes Disney[21]. Le , le studio d'animation canadien 9 Story Media signe plusieurs contrats de diffusion de séries d'animations avec Disney en Asie, trois avec Disney Southeast Asia, trois autres avec Disney Australia, une saison avec Disney Korea et une autre avec Disney Japan[22].

Thématique[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Presse[modifier | modifier le code]

  • De 1946 à 1974, WG Publications distribue les comics Disney[23]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « A colourful life, from RAF missions to Disney », sur The Sydney Morning Herald, (consulté le 1er juin 2014)
  2. a et b (en) Jimmy Johnson, Inside the Whimsy Works, p. 153
  3. a et b The Walt Disney Company profile on The Loop
  4. (en) Bruce Elder, « Disney to the rescue », sur The Sydney Morning Herald, Sydney, Fairfax Media, (consulté le 21 décembre 2009)
  5. (en) « News on the Hour », Illawarra, Australia, Fairfax Media, (consulté le 26 janvier 2010), p. 55
  6. (en) « Hitting Disney heights », The Sunday Mail,‎ , T35
  7. (en) « Package Updates » [archive], sur Foxtel, (consulté le 1er décembre 2009)
  8. (en) « Transact to screen 24-hour Disney films, animation, on its 12th channel. », The Canberra Times, Canberra, Australia, Fairfax Media,‎ , p. 10
  9. a, b, c, d, e et f (en) Neil Chenoweth, « How Disney has McDucked its tax, left Australia holding pumpkin », sur Fairfax Media Publications, (consulté le 12 janvier 2015)
  10. Quickflix secures new streaming content including premium TV series
  11. Disney Adds Pair Of Channels Down Under
  12. (en) Tom Bergin, « New Luxembourg leaks reveal Disney, Koch Industries tax deals », sur Reuters, (consulté le 12 janvier 2015)
  13. (en) Alison Fitzgerald, « Luxembourg tax deals for Disney, Koch brothers empires revealed »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Public Integrity, (consulté le 12 janvier 2015)
  14. (en) Reuters, « Disney and Koch Industries Had Luxembourg Tax Deals, Journalists’ Group Says », sur The New York Times, (consulté le 12 janvier 2015)
  15. (en) « Disney and Skype 'used Luxembourg tax deals' », sur BBC, (consulté le 12 janvier 2015)
  16. (en) Tim Worstall, « Disney And Koch Industries Delay, Not Avoid, Taxes Through Luxembourg », sur Forbes, (consulté le 12 janvier 2015)
  17. (en) Aman Jain, « Netflix, Inc. To Offer Disney, Pixar, Marvel, Titles In Australia », sur valuewalk, (consulté le 20 avril 2015)
  18. (en) « Pandora expands strategic alliance with Disney », sur Reuters, (consulté le 22 mars 2016)
  19. (en) Dominic White, Max Mason, « Disney plots Australian SVOD service », sur The Sydney Morning Herald, (consulté le 25 juillet 2016)
  20. (en) Stephen Lambrechts, « Disney searching for Aussie telco to fit its streaming glass slipper », sur techradar, (consulté le 25 juillet 2016)
  21. Accès payant (en) Jake Mitchell, « Seven West Media seeks to redraw Walt Disney TV deal », sur The Australian, (consulté le 3 juillet 2017)
  22. (en) Rebecca Hawkes, « Disney Asia set to air 9 Story Media animated shows », sur rapidtvnews, (consulté le 19 juillet 2017)
  23. (en) « Australian Disney Comics »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), (consulté le 12 janvier 2015)