The Wall : Face au mur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Wall
Face au mur
Logotype officiel de l'émission
Logotype officiel de l'émission

Programme adapté The Wall (en)
Genre Jeu télévisé
Périodicité Du lundi au vendredi
Création LeBron James
Maverick Carter
Andrew Glassman
Réalisation Massimo Manganaro
Pascal Rétif
Présentation Christophe Dechavanne
Musique Michael H. Lord
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 1
Nombre d’émissions 100
Gain 1 824 995 €
Production
Lieu de tournage Studios 204 (La Plaine Saint-Denis)
Format d’image 16/9
Format audio Stéréo
Société de production Endemol France
Société de distribution Endemol Shine Group B.V.
Diffusion
Diffusion TF1
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion
Statut En production
Public conseillé Tout public
Site web Site officiel
Chronologie
Précédent Money Drop

The Wall : Face au mur est un jeu télévisé diffusé sur TF1, en remplacement de Money Drop, depuis le .

Le jeu est adapté par Endemol de The Wall (en), programme américain diffusé en hebdomadaire sur NBC[1].

Règles du jeu[modifier | modifier le code]

Bases[modifier | modifier le code]

Le principe de base de The Wall est de faire tomber des balles et de répondre à des questions de culture générale. Il se joue en duo, tout comme Money Drop. Le but est d'amasser la plus grande cagnotte possible en répondant juste. Au cours du jeu, le couple de candidats doit répondre à 11 questions à choix multiples, durant trois manches différentes. Si la réponse est juste, le couple accumule de l'argent dans sa cagnotte. Si la réponse est fausse, le couple perd de l'argent dans sa cagnotte. Contrairement à d'autres jeux télévisés, le gain (ou la perte) d'argent n'est pas prédéterminé. C'est une ou plusieurs boules, lancées du haut d'une planche de Galton géante de 12 mètres de hauteur, qui déterminent a posteriori (donc après que la réponse a été donnée) la somme perdue ou gagnée. La boule est de couleur verte en cas de bonne réponse, rouge en cas de mauvaise réponse. La planche de Galton s'appelle « le mur » et donne son nom à l'émission. Les boules peuvent partir de 7 positions différentes, numérotées de 1 à 7 de la gauche vers la droite. En bas du mur, se trouvent 15 rangées qui sont affectées d'une valeur. Si une boule tombe dans une rangée, la valeur est ajoutée (ou retranchée) de la cagnotte des candidats. Il est à noter que la cagnotte ne peut pas avoir une valeur négative, et donc toute somme perdue au-delà de 0 € n'a aucun effet. Le mur est habillé de diodes électroluminescentes, ce qui lui permet également d'être un écran et d'apporter une ambiance lumineuse.

Manche 1[modifier | modifier le code]

Le couple de candidats répond ensemble à cinq questions, chacune ayant deux propositions de réponse. Tout d'abord, une image se rapportant à la question est affichée sur le mur. Une fois que la question est posée, trois boules tombent du haut du mur (toujours depuis les positions 1, 4 et 7, ce qui correspond au centre et aux deux extrémités) et les deux propositions de réponse sont alors dévoilées. Le couple de candidats doit alors y répondre avant que l'une des trois boules ne touche le bas du mur, en appuyant sur l'un des deux buzzers à leur disposition. Ils peuvent changer de réponse tant que l'une des boules n'a pas touché le sol.

Les sommes des rangées au bas du mur durant cette manche sont les suivantes :

1 500 100 2000 10 1000 1 5000 1 1000 10 2000 100 500 1
Position 1 Position 2 Position 3 Position 4 Position 5 Position 6 Position 7
Montant moyen obtenable
suivant la position de départ[travail inédit ?](manque preuve de calcul)
906,5 1108 1301 1384 1301 1108 906,5

La valeur maximale d'une question peut donc atteindre 15 000 €, et durant cette manche, le couple peut amasser jusqu'à 75 000 €. Cependant, la probabilité que cela se produise est quasiment nulle du fait du caractère aléatoire des boules dans une planche de Galton (suivant une loi binomiale liée à la position de départ).

Une fois que les trois boules sont tombées, déterminant la valeur de la question, la bonne réponse est dévoilée et la cagnotte évolue d'autant. Une fois les 5 questions posées, le couple dispose d'une première cagnotte. Cette cagnotte représente la base du « contrat » qui sera l'élément crucial de la fin de partie.

Manche 2[modifier | modifier le code]

À partir de ce moment, le couple est alors séparé : un membre reste face au mur, et devra choisir les emplacements des boules qui tombent du haut du mur, et l'autre devra répondre aux questions, dans une salle insonorisée. De ce fait, seul le candidat face au mur connaît le montant de la cagnotte après chaque question. Le candidat qui répond aux questions n'a aucune information sur ce qu'il se passe, ni sur l'évolution de la cagnotte, ni même si ses réponses sont bonnes. Il ne peut également pas être aidé par son partenaire.

La manche 2 s'articule de la façon suivante :

  • Deux boules vertes sont lancées simultanément du haut du mur : le candidat face au mur détermine les positions de départ, qui doivent obligatoirement être différentes pour les deux boules. Une fois celles-ci arrivées en bas, la somme obtenue est ajoutée à la cagnotte.
  • Trois possibilités de réponse sont affichées. Le candidat face au mur peut déduire le thème de la question, et en fonction de la confiance qu'il accorde à son partenaire, choisir une position de départ plus ou moins risquée.
  • Le candidat répond alors à la question, sans savoir si sa réponse est juste. Pour le candidat face au mur, la réponse est alors révélée et lui permet de savoir si cette question sera un gain ou une perte. La boule est alors lancée du haut du mur, de la position demandée, et une fois arrivée en bas, détermine la somme qui est gagnée si la réponse était bonne, ou perdue si la réponse était mauvaise. À noter que si la cagnotte était à 0 € et que le candidat isolé a mal répondu, les boules deviennent rouges et tombent quand même, mais la somme n'est pas retranchée de la cagnotte puisque celle-ci ne peut descendre en dessous de 0 €.
  • Lors de la deuxième question, le candidat face au mur peut choisir de faire un coup double (x2), c'est à dire lancer deux boules au lieu d'une de la même position. Et lors de la troisième question, il peut choisir de faire un coup triple (x3), c'est à dire lancer trois boules de la même position. Évidemment, cela permet potentiellement de doubler ou de tripler les gains, mais aussi les pertes. Si la cagnotte est à 0 € avant la question, l'animateur propose au candidat de jouer d'office le coup double ou le coup triple, en lui signalant qu'il ne prend de toute façon aucun risque puisque la cagnotte ne peut pas être inférieure à 0 €.
  • Enfin, une fois les trois questions posées, deux boules rouges sont lancées simultanément du haut du mur, des mêmes positions que le candidat a désignées pour les boules vertes. La cagnotte ne peut donc que baisser. À noter que si la cagnotte est à 0 € après le résultat de la troisième question, les boules rouges ne sont pas lancées puisqu'il n'y a rien à perdre.

Les sommes des rangées au bas du mur durant cette manche sont les suivantes :

1 1000 100 2000 10 5000 1 10000 1 20000 10 25000 100 50000 1
Position 1 Position 2 Position 3 Position 4 Position 5 Position 6 Position 7
Montant moyen obtenable
suivant la position de départ[travail inédit ?]
2083 3010 4245 5796 7625 9701 11999

Contrairement à la première manche où les rangées étaient symétriques, ici les valeurs ont tendance à augmenter en allant vers la droite, ce qui signifie que les positions de départ proches du 7 auront plus de chances de tomber sur des grosses sommes. C'est ici que le jeu prend une dimension stratégique car les choix du candidat face au mur peuvent influer directement sur les gains.

Le gain maximal de cette manche est de 399 998 € :

  • 100 000 € sur les deux boules vertes au départ
  • 50 000 € sur la première question
  • 100 000 € sur la deuxième question (avec le coup double)
  • 150 000 € sur la troisième question (avec le coup triple)
  • Perte de 2 € sur les deux boules rouges

Même si, statistiquement parlant, ce cas est quasiment impossible, là encore du fait du caractère aléatoire d'une planche de Galton.

Manche 3[modifier | modifier le code]

Le fonctionnement de cette manche est identique à la manche 2, à quelques différences près.

  • Au début de la manche, ce ne sont pas deux, mais trois boules vertes qui sont lancées du haut du mur, et cette fois, elles sont lancées les unes après les autres. Il en est de même pour les boules rouges à la fin de la manche qui sont lancées de la même position. Le candidat peut cette fois placer les boules librement, sur la même position ou sur des positions différentes.
  • Les questions ont désormais quatre possibilités de réponse, au lieu de trois dans la manche précédente.
  • Les valeurs des rangées sont désormais les suivantes :
1 5000 100 10000 10 20000 1 30000 1 40000 10 50000 100 150000 1
Position 1 Position 2 Position 3 Position 4 Position 5 Position 6 Position 7
Montant moyen obtenable
suivant la position de départ[travail inédit ?]
7881 10128 12538 15084 18000 21957 27748

Les sommes sont sensiblement augmentées, allant désormais jusqu'à 150 000 €. Le gain maximal de cette manche s'élève à 1 349 997 € :

  • 450 000 € sur les trois boules de départ
  • 150 000 € sur la première question
  • 300 000 € sur la deuxième question (avec le coup double)
  • 450 000 € sur la troisième question (avec le coup triple)
  • Perte de 3 € sur les trois boules rouges en fin de manche

Théoriquement, un duo de candidats peut gagner jusqu'à 1 824 995 €, mais les probabilités que cela se produise sont, là encore, infinitésimales.

Du fait de l'augmentation des sommes, les risques de tout perdre sont également plus importants, et il est possible de perdre l'intégralité de sa cagnotte, si elle est suffisamment basse, en une seule boule. De ce fait, les choix de la position de départ sont cruciaux, puisque plus la position choisie est à droite, plus les probabilités de tomber sur une grosse somme augmentent (de par la loi binomiale issue d'une planche de Galton qui se rapproche d'une loi normale).

Au 23 mai 2017, la version française a déjà offert un total de 3 608 488 € à l'ensemble des couples de candidats sur les 62 émissions déjà diffusés à cette date ce qui donne une moyenne de 58 021,42 € par numéro.

Le contrat[modifier | modifier le code]

À la fin de la manche 3, avant que les trois boules rouges ne tombent, le candidat isolé et ayant répondu aux questions reçoit un cylindre contenant un contrat. Ce contrat — s'il est signé — permet au duo de candidats de repartir quoi qu'il arrive avec une certaine somme.

  • Si le contrat est signé par le candidat isolé, le duo renonce au montant final de la cagnotte, et repart avec une somme déterminée par la cagnotte obtenue à la fin de la première manche, plus 2 500 € supplémentaires par bonne réponse donnée dans les manches 2 et 3. Le candidat isolé ne peut donc avoir qu'une estimation de la somme garantie par le contrat puisqu'il ignore si ses réponses étaient bonnes ou mauvaises. Cette somme peut atteindre au maximum 90 000 € (75 000 € sur la première manche plus six fois 2 500 € pour les six questions des manches 2 et 3).
  • Si le contrat est déchiré par le candidat, le duo repart avec la somme finale de la cagnotte, qui peut être de 0 € comme elle peut être largement supérieure au montant du contrat.

Une fois le contrat signé ou déchiré, il est remis dans le cylindre par le candidat isolé (sans que le candidat face au mur aie connaissance de sa décision). C'est alors que les trois boules rouges de la fin de la manche 3 tombent les unes après les autres, depuis le haut du mur, des mêmes positions que le candidat a désigné pour les boules vertes, déterminant le montant final de la cagnotte (à noter que si la cagnotte tombe à 0 €, les boules rouges restantes ne tombent pas puisqu'on ne peut pas descendre en dessous).

C'est alors que le candidat isolé est libéré de la salle insonorisée, ignorant tout du montant final de la cagnotte. Le candidat isolé fait part de sa décision, de la signature ou du refus du contrat, avant que l'autre candidat ne lui révèle le montant de la cagnotte, connaissant ainsi la somme qu'ils ont éventuellement gagné.

Jeu des téléspectateurs[modifier | modifier le code]

Un téléspectateur, via un jeu téléphonique, peut repartir avec la moitié des gains du couple après un tirage au sort. Si le couple ne gagne rien, la participation des téléspectateurs sélectionnés est conservée pour l'émission suivante.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Contrairement à la version américaine, qui est diffusée en hebdomadaire, la version française est diffusée cinq jours par semaine (du lundi au vendredi) depuis le à 19 h :

Audiences et Gains des candidats[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joël Morio, « Avec le programme « The Wall », TF1 joue gros », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  2. Benjamin Lopes, « The Wall : succès d’audience pour le lancement avec Christophe Dechavanne », Toutelatele,‎ (lire en ligne)
  3. Olivier Sudrot, « The Wall : l’audience du jeu de TF1 chute pour la deuxième », Toutelatele,‎ (lire en ligne)
  4. Jérôme Roulet, « The Wall : Christophe Dechavanne en larmes, TF1 reste large leader mais continue de perdre en puissance », Toutelatele,‎ (lire en ligne)
  5. Benjamin Lopes, « The Wall : Christophe Dechavanne consolide ses audiences sur TF1, largement leader », Toutelatele,‎ (lire en ligne)
  6. Aurore Jaffrès, « The Wall : une première semaine gagnante pour TF1, le jeu creuse l’écart avec TPMP et N’oubliez pas les paroles », Toutelatele,‎ (lire en ligne)
  7. Benjamin Lopes, « The Wall : succès d’audience continu pour Christophe Dechavanne sur TF1 », Toutelatele,‎ (lire en ligne)
  8. Benjamin Lopes, « The Wall : succès d’audience pour le lancement avec Christophe Dechavanne », Toutelatele,‎ (lire en ligne)
  9. Jérôme Roulet, « The Wall : le mur de TF1 résiste en restant au-dessus des 4 millions », Toutelatele,‎ (lire en ligne)
  10. « Audiences access "The Wall" sur TF1 passe sous la barre des 4 millions à 3.866.000 téléspectateurs », jeanmarcmorandini.com,‎ (lire en ligne)
  11. Jérôme Roulet, « The Wall : Christophe Dechavanne en larmes, TF1 reste large leader mais continue de perdre en puissance », Toutelatele,‎ (lire en ligne)
  12. Benjamin Lopes, « The Wall : les audiences décrochent sur TF1, Christophe Dechavanne reste leader », Toutelatele,‎ (lire en ligne)
  13. Olivier Sudrot, « Audiences Access Prime Time (mardi 14 mars 2017) : The Wall et Les Marseillais South America remontent, C à Vous, Quotidien et Touche pas à mon poste en repli », Toutelatele,‎ (lire en ligne)
  14. Joshua Daguenet, « The Wall : une audience juteuse pour Christophe Dechavanne, une somme fructueuse pour Patricia et Marie-Jeanne », Toutelatele,‎ (lire en ligne)
  15. Benjamin Lopes, « The Wall : audiences au plus bas pour Christophe Dechavanne sur TF1 », Toutelatele,‎ (lire en ligne)
  16. Jérôme Roulet, « The Wall : le jeu de TF1 repart à la hausse mais perd de son attrait », Toutelatele,‎ (lire en ligne)
  17. Benjamin Lopes, « The Wall : les audiences repartant à la hausse pour Christophe Dechavanne, TF1 large leader », Toutelatele,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]