The Turn of a Friendly Card

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le rock
Cet article est une ébauche concernant le rock.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

The Turn of a Friendly Card
Album de The Alan Parsons Project
Sortie novembre 1980
Enregistré fin 1979 - 1980
Studio Acousti (Paris)
Durée 40:32
Genre rock progressif, pop rock
Producteur Alan Parsons
Label Arista
Classement 13e (États-Unis)
38e (Royaume-Uni)

Albums de The Alan Parsons Project

The Turn of a Friendly Card est le cinquième album du groupe de rock progressif britannique The Alan Parsons Project, sorti en 1980.

À sa sortie, il se classe no 13 des ventes aux États-Unis[1] et no 38 au Royaume-Uni[2].

Titres[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont d'Alan Parsons et Eric Woolfson.

Face 1[modifier | modifier le code]

  1. May Be a Price to Pay – 4:58
  2. Games People Play – 4:22
  3. Time – 5:04
  4. I Don't Wanna Go Home – 5:03

Face 2[modifier | modifier le code]

  1. The Gold Bug – 4:34
  2. The Turn of a Friendly Card – 16:24
    1. The Turn of a Friendly Card (Part One) – 2:44
    2. Snake Eyes – 3:14
    3. The Ace of Swords – 2:57
    4. Nothing Left to Lose – 4:07
    5. The Turn of a Friendly Card (Part Two) – 3:22

Musiciens[modifier | modifier le code]

  • Alan Parsons : sifflements, claquements de doigts et clavinet sur The Gold Bug, clavinet et clavecin sur Ace of Swords, chant sur Time.
  • Eric Woolfson : piano, clavecin, claviers, accordéon sur Nothing Left To Lose
  • Ian Bairnson ; guitares acoustiques et électriques, guitare classique, pedal-steel sur Time

Vocalistes[modifier | modifier le code]

  • Lenny Zakatek : chant sur Games People Play et I Don't Wanna Go Home
  • Chris Rainbow : chant sur The Turn of a Friendly Card (Part One), Snake Eyes et The Turn of a Friendly Card (Part Two) N.B. Chris Rainbow chante aussi les accompagnements vocaux en multi-tracks tout au long de l'album sauf sur Time sur laquelle on peut entendre une rare performance vocale naturelle d'Alan Parsons sans l'aide d'un vocoder.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Turn of a Friendly Card - Awards », sur Allmusic (consulté le 9 septembre 2013).
  2. (en) « Alan Parsons Project », sur Official Charts (consulté le 9 septembre 2013).