The Sound

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne pas confondre avec le groupe suédois The Sounds
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sound.
The Sound
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Post-punk, rock alternatif
Années actives 19791988
Labels Korova, WEA, Statik, PIAS
Composition du groupe
Anciens membres Adrian Borland
Graham Bailey
Michael Dudley
Benita « Bi » Marshall
Colvin « Max » Mayers

The Sound est un groupe de post-punk britannique, originaire de Londres, en Angleterre. Il est formé par Adrian Borland en 1979 à South London, et auteur de sept albums jusqu'à sa séparation en 1987.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et majors[modifier | modifier le code]

The Sound est un groupe post-punk underground des années 1980 au succès reposant fortement sur la personnalité de son chanteur-guitariste Adrian Borland[1]. Sur scène, ce dernier, dont le chant impliqué évoque parfois le timbre d'un Jeffrey Lee Pierce, devait par son jeu de guitare attirer la reconnaissance d'un public restreint mais fidèle. À cette période, le groupe tourne en Europe, et se popularise probablement plus lors de leur passage aux Pays-Bas[2].

La formation est originellement composée de Borland au chant et à la guitare, de Graham Bailey à la basse, de Mike Dudley à la batterie et de Bi Marshall aux claviers, remplacé par Colvin « Max » Meyers[3]. Leur signature chez Korova, un label post-punk qui produisait également Echo and the Bunnymen, aurait dû leur ouvrir la route du succès. En résultent trois albums : Jeopardy en 1980[4], From the Lions Mouth en 1981 et All Fall Down en 1982. Malgré l'accueil louangeur et unanime fait par la critique au second album, le succès du groupe reste un succès d'estime, à l'exception des Pays-Bas où le succès est un peu plus large. Leur label WEA ne s'investit par dans la publicité de ce dernier, et le groupe décide de s'en séparer[1].

Changement de label[modifier | modifier le code]

Par la suite, après avoir été approché par plusieurs labels, ils signent avec le label Statik, chez qui ils publient Shock of Daylight en 1984[1]. Ils y publient un EP, Shock of Daylight, qui est suivi par l'album Heads and Hearts en 1985. Cette même année, Borland commence à montrer des problèmes de santé mentale, qui empirent sans doute à cause des frustrations liées à sa carrière[5].

Il sortent ensuite l'album In the Hothouse, enregistré en public en août 1985 au Marquee à Londres. Le groupe enregistre un sixième album, Thunder Up pour le label belge Play It Again Sam, en 1987, puis se sépare. Ne s'étant vraisemblablement jamais remis de l'échec public de The Sound, Borland souffrait d'un trouble schizoaffectif et ne peut assumer les dernières dates prévues. Il poursuit une carrière solo avec cinq albums. Adrian Borland met fin à ses jours en avril 1999[1],[6].

Post-séparation[modifier | modifier le code]

Propaganda, un album de morceaux enregistrés entre mai et juin 1979 lorsque le groupe transitait avec Outsiders, est publiée en 1999[7]. Un second disque post-séparation, The BBC Recordings, est publié en 2004, compilant deux sessions de radio et deux concerts.

L'œuvre de The Sound est intégralement rééditée en CD par le label britannique Renascent[Quand ?]. Adrian Borland, accompagné de membres de The Sound, a aussi réalisé des enregistrements sous un autre nom. Il s'agit de Second Layer, sous lequel sont sortis un album et deux EP qui n'ont pas été réédités en CD.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1980 : Jeopardy
  • 1981 : From the Lion's Mouth
  • 1982 : All Fall Down
  • 1984 : Shock of Daylight
  • 1985 : Heads and Hearts
  • 1985 : In the Hothouse (live)
  • 1987 : Thunder Up
  • 1999 : Propaganda

Singles et EP[modifier | modifier le code]

  • 1979 : Physical World
  • 1980 : Live Instinct
  • 1980 : Heyday
  • 1981 : Sense of Purpose
  • 1982 : Hothouse
  • 1984 : One Thousand Reasons
  • 1985 : Under You
  • 1985 : Temperature Drop
  • 1986 : Counting the Days
  • 1987 : Iron Years
  • 1987 : Hand of Love

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Shock of Daylight/Heads and Hearts
  • 1999 : Propaganda
  • 2004 : The BBC Recordings

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Andy Kellman, « The Sound – Music Biography, Credits and Discography : AllMusic », sur AllMusic, AllRovi (consulté le 22 juin 2013).
  2. Paul Sutton Reeves, « The Sound biography », Record Collector, (consulté le 23 janvier 2013).
  3. (en) Sounding Out, Steve Sutherland, Melody Maker, 6 novembre 1980.
  4. (en)Moany Minor, Paul Morley, NME, 13 novembre 1980.
  5. (en) John Clarkson, « Michael Dudley interview », sur pennyblackmusic.com (consulté le 23 janvier 2013).
  6. (en) « Brittle Heaven – The Official Adrian Borland Website », sur Brittle Heaven (consulté le 22 juin 2013)
  7. (en) Andy Kellman, « Propaganda – The Sound : Songs, Reviews, Credits, Awards : AllMusic », sur AllMusic, AllRovi (consulté le 19 mars 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]