The Roxy (Londres)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Roxy.
image illustrant le punk rock
Cet article est une ébauche concernant le punk rock.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

The Roxy est un club situé sur Neal Street, dans le quartier de Covent Garden à Londres, connu comme un des premiers hauts lieux de l'éclosion de la scène punk britannique.

Il est fondé par Andy Czekowski (parfois noté Czezowski) qui a été comptable du magasin Acme Attractions de Kings Road, où Don Letts est vendeur.

Cet ancien club gay a accueilli de nombreux groupes sur une période de cent jours, dès la fin de l'année 1976. Les premiers, Generation X suivi par Johnny Thunders & The Heartbreakers se sont produits le . Puis, The Clash sont la tête d'affiche du concert d'ouverture le 1er janvier 1977. Parmi les groupes à s'y être produit, il y eut : les Sex Pistols, Sham 69, X-Ray Spex, London, The Adverts, Chelsea, Cherry Vanilla (avec The Police pour l'accompagner), Wire, The Boys, The Damned, Slaughter and the Dogs, The Buzzcocks et les Stinky Toys. Don Letts a été le DJ résident du club.

Le club a fermé ses portes le , pour déménager non loin, au Rock Garden. Le groupe Crass a écrit Banned from the Roxy une chanson contre le club après en avoir été évincé à cause du désordre qu'ils y avaient occasionné sur scène.

Source[modifier | modifier le code]

  • Traduit de l'anglais par Isabelle Chelley - Préface de Déborah Harry, PUNK, L'Histoire Complète, Paris, (fr) Tournon, (réimpr. Première publication en 2006 en Grande-Bretagne par Dorling Kindersley), 288 p. (ISBN 978-2-35144-079-7)