The Rich Man's Eight Track Tape

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Rich Man's Eight Track Tape
Album de Big Black
Sortie 1987
Enregistré 1985-1987
Durée 52:17
Genre Post-hardcore, noise rock
Label Touch & Go
Critique

Albums de Big Black

The Rich Man's Eight Track Tape est une compilation du groupe Big Black, sortie en 1987 chez Touch & Go Records.

Considérée par certains comme une « indispensable compilation »[1], il s'agit d'une édition CD réunissant le premier album du groupe, Atomizer (sans la chanson Strange Things[2]), ainsi que le maxi Headache et le single Heartbeat[1].

Le livret du disque contient une diatribe contre le format CD (dont le seul avantage serait sa prétendue durée de vie supérieure) et la firme Philips (qui a développé un format, bientôt obsolète)[3], auquel fait d'ailleurs également allusion le titre[4], et encourage les auditeurs à rayer, et dégrader d'autres façons le média[1].

Kerosene a été reprise par plusieurs groupes, dont les anglais de Pitchshifter.

Titres[modifier | modifier le code]

  1. Jordan, Minnesota (Big Black) - 3:20
  2. Passing Complexion (Big Black) - 3:04
  3. Big Money (Big Black) - 2:29
  4. Kerosene (Big Black) - 6:05
  5. Bad Houses (Big Black) - 3:09
  6. Fists of Love (Big Black) - 4:21
  7. Stinking Drunk (Big Black) - 3:27
  8. Bazooka Joe (Big Black) - 4:43
  9. Cables [live] (Big Black) - 3:09
  10. Heartbeat (Wire) - 3:48
  11. Things to Do Today (Big Black) - 1:44
  12. I Can't Believe (Big Black) - 1:03
  13. My Disco (Big Black) - 2:52
  14. Grinder (Big Black) - 2:23
  15. Ready Men (Big Black) - 3:51
  16. Pete, King of the Detectives (Big Black) - 2:42

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Allmusic: The Rich Man's Eight Track Tape
  2. petdance.com: Big Black discography
  3. Discogs: Big Black - The Rich Man's Eight Track Tape
  4. « La cassette 8 pistes de l'homme riche »; Albini est connu pour être un défenseur de l'analogique contre le digital.