The Place

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
The Place
Titre original The Place
Réalisation Paolo Genovese
Scénario Isabella Aguilar (it)
Paolo Genovese
Acteurs principaux
Sociétés de production Medusa Film
Lotus Production
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre Drame
Durée 105 minutes
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Place est un film dramatique italien réalisée par Paolo Genovese, sorti le . C'est l'adaptation de la série TV américaine The Booth at the End.

Il s'agit d'un huis clos avec dix personnages dans un bar, face à leur conscience[1]. Le film arrive en tête du box-office italien lors de son premier week-end.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un homme mystérieux se tient toujours à la même table au restaurant, où entrent et sortent dix personnages, tous les jours, à toutes les heures, pour le rencontrer et lui parler. Bien que l'homme déclare qu'il ne confie à personne des tâches impossibles, chacune de ses revendications implique d'aller à l'encontre de tous les principes éthiques. Pour le policier Ettore, qui a besoin de trouver l'argent volé dans un cambriolage, on lui demande de battre quelqu'un jusqu'au sang. La religieuse Chiara, qui a perdu la foi et veut désespérément la retrouver, est invitée à devenir enceinte. Le mécanicien Odoacre, en échange d'une nuit de sexe avec une prostituée mineure, est invité à protéger un enfant. On demande à un homme de tuer cette petite fille pour sauver la vie d'un enfant gravement malade. La vieille Marcella, en échange de la guérison de son mari atteint d'Alzheimer, doit perpétrer un massacre dans un endroit bondé avec un appareil construit par elle. La jeune Martina doit effectuer un cambriolage pour une valeur exacte de 100 000 euros et 5 centimes si elle veut être plus belle. Si Fulvio veut retrouver la vue, il doit violer une femme. Azzurra doit s'assurer qu'un mari et une femme meurent si elle veut que son mari lui revienne. Le jeune trafiquant Alex (auteur du cambriolage dont le policier cherche les biens volés) entre dans ce monde sans le prendre au sérieux et demande à l'homme mystérieux que son père (Ettore) le laisse tranquille et arrête de le chercher. Comme dans un jeu d'articulations, la vie de tous les participants s'entremêle, les amenant parfois à s'aider eux-mêmes, parfois à se combattre. Le but ultime de l'homme mystérieux reste cependant inconnu.

Distribution[modifier | modifier le code]

Sortie[modifier | modifier le code]

Le film est projeté en avant-première au Festival international du film de Rome 2017 (it).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lotta Svedberg, « Är han Gud eller djävulen? », Tara Nr.6, Bonnier Magazines & Brands, Stockholm, 24 avril 2018, p.111

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]