The Picasso Summer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

The Picasso Summer est un film américain réalisé par Robert Sallin (en), sorti en 1969.

Le film s'inspire de la nouvelle Par un beau jour d'été (In a Season of Calm Weather) de Ray Bradbury, publié dans son recueil Un remède à la mélancolie.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un couple américain de San Francisco parcourt le sud de la France à la recherche de Pablo Picasso.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le film mêle à la fois séquences d'animation psychédélique et prises de vue réelles.
  • De nombreuses sources indiquent Serge Bourguignon comme réalisateur ou coréalisateur du film. En réalité, il est à l'origine, dans la distribution du film, de la présence d'Albert Finney et d'Yvette Mimieux avec qui il avait tourné La Récompense. Il commença à tourner plusieurs séquences (qui ne sont pas dans le final cut) aux États-Unis et sur la Côte d'Azur. Les producteurs lui avouèrent qu'ils n'avaient pas les autorisations pour tourner dans les ateliers de Pablo Picasso et qu'ils avaient l'intention de doubler le célèbre peintre. Fou de rage, Serge Bourguignon aurait décidé de quitter le tournage et de retirer son nom du générique[réf. nécessaire]. Dans une émission de radio, Henri Alekan, qui était opérateur dans l'équipe française du film, revient sur le déroulement de ce tournage[2] : « Serge Bourguignon, après son succès des Dimanches de Ville d'Avray a eu des propositions de producteurs américains et un certain producteur est venu à Paris avec un scénario qui s'appelait L’Été de Picasso. Et ça nous a donné l'occasion de venir sur la Côte d'Azur, et tous les jours Serge Bourguignon nous disait « Vous savez, on va rentrer chez Picasso, on va visiter son atelier. D'ailleurs on est introduit par l'un des meilleurs amis de Picasso, nul doute que vous allez assister à un évènement assez extraordinaire ». Et moi j'avoue que je faisais le film beaucoup parce que j'avais l'intention de voir Picasso dans son atelier. Et finalement s'est produit ceci d'extraordinaire, c'est que chaque jour l'autorisation d'aller dans l'atelier n'arrivait pas. Par contre, on avait trois caméras, trois opérateurs et on était planqué chaque matin dans les fossés d'une petite route non loin de la maison de Picasso. On avait l'air un peu de..., je sais pas, de contrebandiers attentifs pour se jeter sur une proie (...) et du coup nous n'avons jamais pu tourner un centimètre de pellicule avec Picasso. »
  • C'est Robert Sallin qui remplaça Serge Bourguignon à la réalisation après son départ.
  • Le film n'a jamais été édité en DVD en France. En revanche, il a été édité aux États-Unis, en mars 2010, par Warner Archives.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jim Connell sur l’Internet Movie Database
  2. Pamela Doussaud, Le Bon Plaisir, diffusé le 24/06/1989 [Source Radiophonique INA]

Liens externes[modifier | modifier le code]