The Peninsula Hotels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

The Peninsula Hotels
logo de The Peninsula Hotels

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Direction Michael Kadoorie (en)
Actionnaires Katara Hospitality (ex-Qatar National Hotels Co.)
Activité Hôtellerie-restaurationVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère The Hongkong and Shanghai Hotels (en)
Site web www.peninsula.comVoir et modifier les données sur Wikidata

The Peninsula Hotels est une chaîne d'hôtels de luxe gérée par Hongkong et Shanghai Hotels. Fondé par la famille Kadoorie (en) ayant rejoint la Chine, le premier hôtel ouvre en 1928 et reste aujourd'hui le plus ancien de Hong Kong.

Historique[modifier | modifier le code]

Les frères Elly et Ellis Kadoorie, d'origine juive irakienne, arrivent en Extrême-Orient à la fin du XIXe siècle. En 1949, les biens de la famille sont confisqués par la République populaire de Chine. Le fils d'Elly, Sir Lawrence Kadoorie, repart alors à Hong Kong[1].

L'histoire de cette chaîne hôtelière reste donc intimement liée au premier établissement créé en 1928 sur la pointe sud de la péninsule de Kowloon, The Peninsula Hong Kong. Son emplacement, proche de Victoria Harbour pour les bateaux et de la gare juste à côté permet aux voyageurs de rejoindre aisément l'hôtel. Il est surnommé « Grand Old Lady ». Le lieu est réquisitionné par l'armée japonaise jusqu'à la fin de la guerre. Cet hôtel reste en Asie, aussi connu que le Ritz pour les Occidentaux[1]. De plus, l'établissement sert de référence pour les autres hôtels qui s'en inspirent, dont les gromms habillés tout de blanc ou les statues de deux lions chinois devant éloigner les démons[2]. L'établissement de 300 chambres et suites est rénové en 2013.

En 2009 ouvre le The Peninsula Shanghai (en), anciennement l'hôtel Majestic créé en 1924 dans cette ville. Il a fallu dix ans de patience à Sir Michael Kadoorie pour obtenir cet emplacement[3].

The Peninsula Paris ouvre en 2014 et la même année le projet pour Londres est lancé[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Condis, p. 87.
  2. a et b Condis, p. 88.
  3. Condis, p. 87 à 88.

Source[modifier | modifier le code]

  • Stéphanie Condis, « Les hôtels Peninsula : esprit de suites », Challenges, no 490,‎ , p. 86 à 88 (ISSN 0751-4417). Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article

Articles connexes[modifier | modifier le code]