The Owl and the Pussycat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le canard Dolomphious attrapant des grenouilles tachetées pour son dîner avec la Runcible Spoon

The Owl and the Pussycat est un célèbre poème d'Edward Lear basé sur le non-sens et publié en 1871. Sa caractéristique principale est l'utilisation de l'expression runcible spoon (en) (cuillère à long manche ? à manche coudé ?).

En France, ce poème est paru pour la première fois en 1966 sous le titre : Minette et le hibou[1]. Il a été rédité en 1994 sous le titre Féline et le hibou.

Le poème[modifier | modifier le code]

Lear écrivit le poème pour Janet Symonds, la fille de son ami, le poète John Addington Symonds, et de sa femme Catherine.

Il met en scène quatre animaux anthropomorphes, le Hibou, la Chatte, le Porcelet et le Dindon, raconte les amours des deux premiers, leur rencontre avec le troisième et leur mariage par le quatrième.

Les petits personnages prennent la mer dans « a beautiful pea-green boat » (« un beau bateau couleur vert pomme »). L'expression « pea-green » se retrouve plusieurs fois dans les écrits de Lear, notamment dans les journaux qui nous sont parvenus.

Le poème fait partie d'une série inachevée : The Children of the Owl and the Pussycat, publiée de manière posthume en 1938.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Adaptations[modifier | modifier le code]

L'histoire a été mise en musique à maintes reprises, notamment par Igor Stravinski et Laurie Anderson et a fait l'objet de nombreux films d'animation :

Parutions en français[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

Parutions en France selon la Bibliothèque nationale de France.

  • 1966 : Minette et le hibou (The Owl and the pussy-cat)[1]
    Paris : OZ-Whitman O.D.E.J., coll. : « Collection Vermeil » no 10, illustré par W. Wiesner. Rééditions en 1970 et 1979 : Paris : Éditions des Deux coqs d'or, coll. : Praline[2]
  • 1978 : Le Hibou et la minouchette (The Owl and the pussy-cat)
    Traduit par Henri Parisot ; illustrations de Gwen Fulton ; Paris : Flammarion[3]
  • 1994 : Féline et le hibou (The Owl and the pussy-cat)
    Illustré par Jan Brett, adapté par Marianne Cockenpot ; Paris : Gautier-Languereau, (ISBN 2-01-390439-8).

Au Canada[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Sire Hibou et dame Chat
    Traduit par Lucie Papineau ; illustrations de Stéphane Jorisch, Saint-Lambert (Québec) : Dominique et compagnie, (ISBN 978-2-89512-700-0).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]