The Only Exception

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
The Only Exception
Informations générales
Forme
Interprète
Pays
Date de sortie
Genre
Label
Producteur
Album
Précédé par
Brick by Boring Brick (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Suivi par
Careful (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

The Only Exception est une chanson du groupe de rock américain Paramore. Elle sort en février 2010 sur le label Fueled by Ramen, en tant que troisième extrait du troisième album studio du groupe, Brand New Eyes (2009). La chanson est écrite par les membres du groupe Hayley Williams et Josh Farro ; Paramore est également crédité en tant que coproducteur de la chanson.

La chanson a généralement été bien accueillie par les critiques musicaux. The Only Exception est le single de Brand New Eyes ayant rencontré le plus gros succès commercial. Le single restera le plus grand succès de Paramore jusqu'à la sorite de Ain't It Fun en 2014.

Écriture[modifier | modifier le code]

La chanteuse du groupe, Hayley Williams, a participé à l'écriture de la chanson.

The Only Exception est le troisième single issu de l'album Brand New Eyes, sorti en 2009. Pour cette chanson, Paramore s'éloigne de son écriture plutôt sombre et du rock alternatif[1],[2]. Rolling Stone parle d'une « ballade subtile, Radiohead-esque »[3]. Selon les partitions publiées sur Musicnotes.com par Alfred Music Publishing (en), la chanson est écrite dans une mesure de 12/8. Elle est jouée dans une clé de si mixolydien. Son rythme est plutôt lent avec 48 battements par minute[4].

Les paroles sont celles d'un protagoniste ne croyant pas à l'amour et évitant les sentiments pour ne pas être blessé. Celui-ci réalise finalement qu'il y a une « seule exception » à cette règle (en anglais : only exception) : la personne à laquelle la chanson est adressée. De nombreux fans pensent que la chanson est écrite pour Chad Gilbert des New Found Glory. Refusant de commenter directement le sujet, Hayley Williams dira : « lisez une paire de blogs, et vous comprendrez »[3]. La chanson parle également des difficultés d'entretenir et faire durer une relation, notamment avec les paroles : « je sais que tu pars au matin quand tu te réveilles, prouve-moi que ce n'est pas un rêve » (« I know you're leaving in the morning, when you wake up/Leave me with some kind of proof it's not a dream »)[2].

Accueil[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

The Only Exception a reçu des critiques généralement positives des critiques musicaux, la performance vocale de Williams étant notamment saluée.

Mikael Wood écrit dans Spin que la chanson est un « numéro acoustique étonnamment expressif », comparant sa structure musicale à celle de Coldplay à l'époque de Parachutes[5]. Dans sa critique pour NME, Leonie Cooper estime que Paramore prouve sa « maturité » avec des balades comme The Only Exception. Elle souligne la prestation de Williams, qu'elle juge « sans défaut et solide » ajoutant que « même si la chanson devient trop sentimentale, [Williams] ne l'est jamais »[6]. Si Jesse Catalodo de Slant trouve également les paroles « irrémédiablement excessives », il affirme que les « mélodies vocales [de la chanson] sont le produit d'une pop parfaite »[7].

Marc Hirsh du Boston Globe considère The Only Exception comme un temps fort de l'album, « essentiel ». Hirsh déclare que la chanson est « probablement le meilleur endroit pour commencer » l'album. Il apprécie la voix de Williams, « forgeant une relation [plutôt que] simplement crachant ses sentiments »[8]. Channing Freeman de Sputnikmusic relève des similitudes avec The Boy Who Blocked His Own Shot de Brand New. Il estime qu'avec The Only Exception Paramore a « compris qu'il n'est pas nécessaire de finir fort pour faire réagir l'auditeur », notant également que les paroles du groupe se sont « nettement améliorées »[9].

La chanson est nommée dans la catégorie « meilleure performance pop par un duo ou groupe » lors des 53e Grammy Awards. La récompense est cependant remportée par Hey, Soul Sister de Train[10].

Accueil commercial[modifier | modifier le code]

The Only Exception atteint la 12e position du Billboard Pop Songs ; la chanson restant vingt semaines dans le classement[11]. La semaine du , la chanson entre en 90e place du Billboard Hot 100. Elle culmine à la 24e position du classement, devant alors le plus important succès de Paramore aux États-Unis (en dehors Misery Business, qui reste leur single le plus populaire du classement alternative-pop airplay). Il s’agit du troisième top 40 américain du groupe. The Only Exception devient également le premier titre de Paramore à se classer dans le Adult Contemporary atteignant le numéro 28.[réf. nécessaire]

La chanson rencontre un succès plus important au niveau international, se classant dans le top 20 de plusieurs pays : 13e en Nouvelle-Zélande (RIANZ)[12], 31e au Royaume-Uni[13] (1er du Rock Chart britannique)[réf. nécessaire], 47e en Autriche[14] et 84e de l'Eurochart Hot 100 Singles[réf. nécessaire]. The Only Exception est le premier single du groupe à se classer dans le Hot 100 Airplay brésilien[15], où il atteint la 32e position[16].

Clip musical[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

Le clip de The Only Exception est réalisé par Brandon Chesbro, qui travaille avec Paramore depuis deux ans. Il s'agit du premier clip musical réalisé par Chesbro. Il avait été approché pour les deux précédents singles de l'album Brand New Eyes, mais la collaboration n'avait pas eu lieu en raison de différends artistiques. Chesbro est finalement choisi pour le clip en décembre 2009. Bien que l'écriture du scénario prenne du temps, le clip est tourné en quatre jours[1].

Le clip sort le sur le site du groupe. Williams confirme que des cartes de Saint-Valentin envoyées par des fans ont été incluses dans la vidéo[17]. À propos du tournage du clip, dans lequel Williams est allongée sur les cartes, Chesbro précise dans une interview avec MTV[1] :

« Le groupe a des fans fous. Toutes ces cartes sont tellement détaillées [...] ces enfants passent un temps préoccupant sur ces cartes. C'est mon plan préféré de toute la vidéo. C'est la première chose que j'ai tourné et j'ai pensé que si quelque chose allait mal et que nous n'avions qu'un seul plan, ce pourrait être tout le clip et ce serait parfait. »

Synopsis[modifier | modifier le code]

Au début du clip, Williams se réveille sur un canapé aux côtés d'un homme endormi. Elle écrit une note « I'm sorry » (en français : je suis désolée) puis se dirige dans une autre pièce et embrasse son père, mentionné dans la chanson. Une conversation s'ensuit, Williams dérobe la photo d'une personne présumée être sa mère. La vidéo continue avec Williams dans sa chambre, regardant la photo sur un miroir, chantant à quel point l'amour « n'existe pas » (does not exist). Après le refrain, elle traverse son dressing, se rend dans un restaurant pour des rendez-vous avec plusieurs hommes puis se retrouve à un mariage. Alors que tout le monde porte du blanc, y compris les autres membres du groupe, Williams arrive vêtue de noir et s'enfuit dès que la mariée entre[17].

Pendant le refrain, le clip alterne des scènes où Williams est allongée sur une pile géante de cartes de Saint-Valentin[17] et des extraits de Williams chantant avec le reste de Paramore sur un fond faiblement éclairé. À la fin de la vidéo, Williams repère l'homme de la première scène dans la foule lors d’un concert. Elle revient alors à la première scène en traversant tous les décors intermédiaires[17]. Elle retourne sur la canapé au moment de dire « And I'm on my way to believing » (« et je suis sur le point d'y croire »), cachant le mot « I'm sorry » dans sa poche.

Accueil[modifier | modifier le code]

Le clip vidéo de The Only Exception a généralement été bien accueilli par les critiques musicaux. Kyle Anderson, journalise à MTV, estime que le clip est « de loin, le clip le plus intéressant et complexe sur le plan visuel que le groupe ait jamais produit ». D'après lui, « malgré la complexité de la vidéo, l'ensemble est remarquablement efficace »[17]. Après la publication du clip, Chesbro affirme être content du rendu final et vouloir réaliser davantage de vidéos[1].

Crédits[modifier | modifier le code]

Production :

Paramore :

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

The Only Exception est reprise par Lea Michele dans Glee.

En dehors de ses tournées, Paramore chante The Only Exception à plusieurs reprises, notamment dans le The Ellen DeGeneres Show[18], lors des MTV Video Music Awards 2010[19] ou encore des VH1 Divas 2010[20].

La chanson est reprise par de nombreux artistes, parmi lesquels Sam Tsui et Kurt Schneider[21], Rachel G. Fox[22] et Kelly Clarkson[23]. The Only Exception est également reprise dans l'épisode Toxic de la série télévisée américaine Glee, consacré à Britney Spears et diffusé le [24]. Lea Michele, dans le rôle de Rachel Berry, interprète la chanson à la fin de l'épisode en guise d'excuse pour son petit-ami Finn Hudson, interprété par Cory Monteith[25]. La performance est saluée par la critique, Erica Futterman de Rolling Stone la qualifiant de « magnifique et tendre »[26] et Tim Stack d'Entertainment Weekly de « bon et émouvant final »[27]. Après la diffusion de l'épisode, Williams complimente la voix de Michele sur son compte Twitter[28]. La reprise de Glee sort en single et se classe 22e des ventes au Canada[29] et en Irlande[30], 26e aux États-Unis[31] et 60e Australie[32]. Au total, 89 000 exemplaires sont vendus aux États-Unis selon Nielsen Soundscan[réf. nécessaire].

La chanson est téléchargeable dans le jeu vidéo Rock Band 3[33] à partir du .

The Only Exception EP[modifier | modifier le code]

The Only Exception

EP de Paramore
Sortie 28 septembre 2010
Durée 13:27
Genre Soft rock, folk rock
Label Fueled by Ramen

Albums de Paramore

The Only Exception est également le troisième extended play (EP) de Paramore. Il sort en exclusivité sur l'iTunes Store le [34],[35].

The Only Exception EP
No Titre Durée
1. The Only Exception (Album version) 4:28
2. The Only Exception (Acoustic) 4:33
3. The Only Exception (Video) 4:28
13:27

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) Kyle Anderson, « Paramore's 'The Only Exception' Director 'Super-Proud' Of Video », sur mtv.com, (consulté le 31 mars 2010).
  2. a et b (en) Julia Conny, « Paramore - brand new eyes », sur absolutepunk.net, (consulté le 31 mars 2010).
  3. a et b (en) Matt Diehl, « Paramore Move Beyond Pop Punk With 'Riot!' Follow-Up », Rolling Stone,‎ , p. 19.
  4. (en) « The Only Exception By Paramore - Digital Sheet Music », sur musicnotes.com (consulté le 18 août 2019).
  5. (en) Mikael Wood, « Paramore, 'brand new eyes' (Fueled by Ramen », sur spin.com, (consulté le 31 mars 2010).
  6. (en) Leonie Cooper, « Album review: Paramore - 'Brand New Eyes' », sur nme.com, (consulté le 31 mars 2010).
  7. (en) Jesse Catalodo, « Paramore: Brand New Eyes », sur slantmagazine.com, (consulté le 31 mars 2010).
  8. (en) Marc Hirsh, « Paramore, 'Brand New Eyes' », sur boston.com, (consulté le 31 mars 2010).
  9. (en) Channing Freeman, « Paramore Brand New Eyes », sur sputnikmusic.com, (consulté le 31 mars 2010).
  10. « Grammy Awards 2011: Le palmarès », sur parismatch.com, (consulté le 18 août 2019).
  11. (en) « US Billboard Pop Songs for week May 29, 2010 », sur billboard.com, (consulté le 29 mai 2010).
  12. (en) « New Zealand Singles Chart: Chart #1711 », sur rianz.org.nz, (consulté le 9 mars 2010).
  13. (en) « Paramore - The Only Exception », sur chartstats.com (consulté le 31 mars 2010).
  14. (en) « Paramore - The Only Exception (song) », sur australian-charts.com (consulté le 7 avril 2010).
  15. (pt) « Brasil Hot 100 Airplay », Billboard Brasil,‎ , p. 79.
  16. (pt) « Brasil Hot 100 Airplay », Billboard Brasil,‎ , p. 84.
  17. a b c d et e (en) Kyle Anderson, « Paramore's 'Exception' Video Features Fans' Valentines », sur mtv.com, (consulté le 18 août 2019).
  18. (en) « Paramore Perform 'The Only Exception' On 'Ellen' - Music, Celebrity, Artist News », sur mtv.com, (consulté le 21 mars 2011).
  19. (en) « Paramore », sur tvguide.com, .
  20. (en) « VIDEOS: PARAMORE AT VH1 DIVAS! - Blog Detail », sur paramore.net, (consulté le 21 mars 2011).
  21. (en) Kurt Hugo Schneider, « "The Only Exception" - Paramore (Sam Tsui cover) », sur youtube.com, (consulté le 21 mars 2011).
  22. (en) « Paramore Only Exception cover by Rachel Fox », sur youtube.com (consulté le 21 mars 2011).
  23. (en) Scott Shetler, « Kelly Clarkson Covers Paramore’s ‘The Only Exception’ », sur popcrush.com, (consulté le 18 août 2010).
  24. (en) « Oops, they did it again on an all-new "Glee" », sur foxflash.com (consulté le 8 octobre 2010).
  25. (en) Kyle Anderson, « The Britney Spears 'Glee' Episode Upstaged By Paramore's 'The Only Exception' », sur mtv.com, (consulté le 8 octobre 2010).
  26. (en) Erica Futterman, « Glee Playback: Britney Spears Makes for Mixed Results », sur rollingstone.com, (consulté le 31 mars 2010).
  27. (en) Tim Stack, « 'Glee' recap: Britney, Baby, One More Time », sur ew.com, (consulté le 8 octobre 2010).
  28. (en) Aly Semigran, « Britney Spears And Hayley Williams React To Last Night's 'Glee' In Today's Tweet Dreams », sur mtv.com, (consulté le 8 octobre 2010).
  29. (en) « Canadian Hot 100: Week of October 16, 2010 (Biggest Jump) », sur billboard.com (consulté le 8 octobre 2010).
  30. (en) « Irish Music Charts Archive: Top 50 Singles, Week Ending 7 October 2010 », sur chart-track.co.uk (consulté le 8 octobre 2010).
  31. (en) Keith Caulfield et Siovio Pietroluongo, « Chart Moves: Far East Movement, Bruno Mars, Neon Trees, Lil Wayne », sur billboard.biz, (consulté le 8 octobre 2010).
  32. (en) « Chartifacts - Week Commencing: 4th October 2010 », sur ariacharts.com.au (consulté le 8 octobre 2010).
  33. (en) « 'The Only Exception' - Paramore », sur store.playstation.com (consulté le 18 août 2019).
  34. (en) « The Only Exception EP out today! », sur paramore.net, (consulté le 8 octobre 2010).
  35. (en) « The Only Exception - Deluxe Single », sur itunes.apple.com (consulté le 8 octobre 2010).