The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
The Legend of Zelda
Tears of the Kingdom
The Legend of Zelda Tears of the Kingdom Logo.webp
Logo de The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom.

Développeur
Éditeur
Distributeur
Nintendo
Réalisateur
Producteur

Date de sortie
Genre
Mode de jeu
Plateforme

Langue

Évaluation
ESRB : RP ?
PEGI : 12 ?
Site web

The Legend of Zelda

The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom[Note 1] est un jeu d'action-aventure développé par Nintendo EPD et édité par Nintendo. Il s'agit du vingtième jeu de la franchise The Legend of Zelda. Annoncé le en clôture du Nintendo Direct diffusé lors de l'E3 2019, sa date de sortie est fixée au sur Nintendo Switch.

Développement[modifier | modifier le code]

Le jeu est révélé au cours d'un Nintendo Direct diffusé lors de l'E3 2019[1]. Il est annoncé comme une suite directe de Breath of the Wild[1] ; il était initialement conçu comme une extension majeure de l’œuvre originale[2] :

« Au début, nous pensions ne faire que des DLC. Et puis, nous avons commencé à avoir beaucoup d'idées. Alors, nous nous sommes dit : « Il y en a beaucoup trop, autant développer un nouveau jeu en repartant de zéro. » »

— Eiji Aonuma, producteur du jeu.

En , alors qu'il présente le jeu Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau, le producteur du jeu Eiji Aonuma déclare : « Pour ce qui est de [Breath of the Wild 2], afin de rendre le vaste monde que vous avez aimé explorer dans le jeu original encore plus impressionnant, notre équipe travaille d'arrache-pied sur son développement. Il vous faudra donc attendre encore un peu avant que nous puissions vous en dire plus. »[3].

Le , lors d'une interview avec Polygon, Doug Bowser, président de Nintendo of America, déclare qu'il ne peut pas donner de nouvelles informations sur le jeu, mais que Nintendo en dévoilera lorsqu'elle saura que c'est le bon moment[4].

Le , lors d'un nouveau Nintendo Direct, Eiji Aonuma s'excuse de ne rien avoir de nouveau à présenter sur la suite de Breath of the Wild. Il affirme cependant : « le développement continue de suivre son cours et nous devrions pouvoir [...] en dire plus cette année »[5].

Le , lors du Nintendo Direct de l'E3 2021, Eiji Aonuma communique de nouvelles informations sur le jeu et présente une nouvelle bande-annonce dévoilant davantage du gameplay de celui-ci[6]. Le titre du jeu n'y est toujours pas dévoilé car, selon Bill Trinen et Nate Bihldorff qui animent le Nintendo Treehouse suivant l'E3, « ces sous-titres commencent à donner de petits indices sur ce qui va peut-être se passer [dans l'intrigue] »[7]. L'objectif d'une sortie pour 2022 est également annoncé[8]. Toutefois, le , Eiji Aonuma annonce par le biais d'une vidéo que la sortie du jeu est reportée au printemps 2023[9].

Le , lors d'un Nintendo Direct, une nouvelle bande-annonce dévoile le titre officiel, Tears of the Kingdom, et la date de sortie internationale est fixée au [10]. Le titre du jeu pouvant être traduit en français par « Les Larmes du Royaume », Nintendo a annulé la diffusion en direct de cette bande-annonce au Royaume-Uni en respect de la période de deuil national faisant suite au décès de la reine Élisabeth II[11],[12].

Accueil[modifier | modifier le code]

Le , le jeu est nommé aux Game Awards dans la catégorie des jeux les plus attendus. La récompense est cependant remportée par Elden Ring[13]. En , le jeu est à nouveau nommé aux Game Awards dans la catégorie des jeux les plus attendus[14], mais le prix est encore une fois remporté par Elden Ring[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le titre définitif officiel du jeu n'ayant été révélé que trois ans après son annonce, le titre conjectural et non-officiel « The Legend of Zelda: Breath of the Wild 2 » a régulièrement été utilisé par la presse pour le désigner. On rencontre également le titre provisoire « La suite de The Legend of Zelda: Breath of the Wild » dans la communication officielle de Nintendo.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « E3 2019 : Eiji Aonuma apporte des précisions sur Breath Of The Wild 2 », sur Jeuxvideo.com, (consulté le ).
  2. Laurely Birba, « Zelda Breath of the Wild 2 : pourquoi avoir misé sur une suite ? Nintendo s'explique », sur JeuxActu, (consulté le ).
  3. Erwan Lafleuriel, « The Legend of Zelda Breath of the Wild 2 : les fans devront « attendre encore un peu plus » », sur IGN France, (consulté le ).
  4. (en) Russ Frushtick, « Doug Bowser on Nintendo’s obsession with March 31, plus Joy-Con drift and the Switch Pro rumors », sur Polygon, (consulté le ).
  5. Nicolas Verlet, « Pour Zelda Breath of the Wild 2, il faudra encore attendre », sur Gamekult, (consulté le ).
  6. Maxime Claudel, « De nouvelles images magnifiques de Zelda: Breath of the Wild 2 sauvent l'E3 de Nintendo », sur Numerama, (consulté le ).
  7. (en) Matt Kim, « Nintendo Says There's A Reason It's Keeping Breath of the Wild 2's Name a Secret », sur IGN, (consulté le ).
  8. (en) Michael McWhertor, « The Legend of Zelda: Breath of the Wild sequel is coming in 2022 », sur Polygon, (consulté le ).
  9. « The Legend of Zelda : La suite de Breath of The Wild repoussée, voici la nouvelle date ! », sur Jeuxvideo.com, (consulté le ).
  10. Lucile Malargé, « The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom sortira le 12 mai 2023 », sur Gamekult, (consulté le ).
  11. (en) Rebecca Cohen, « Nintendo cancels its livestream event in the UK before revealing the latest 'Legend of Zelda' video game's unfortunate title: 'Tears of the Kingdom' », sur Business Insider, (consulté le ).
  12. (en) Claire Jackson, « The Legend of Zelda: Tears Of The Kingdom Has Fans Convinced The Name Impacted The Nintendo Direct », sur Kotaku, (consulté le ).
  13. « Résultats des Game Awards 2020 : Liste complète des gagnants, palmarès », sur Millenium, (consulté le ).
  14. (en) Owen S. Good, « The Game Awards 2021: Everything you need to know », sur Polygon, (consulté le ).
  15. (en) Cian Maher, « Elden Ring is The Game Awards' most anticipated game for the second year in a row », sur USA Today, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]